Aller au contenu principal
Body

TRIBUNE

Appel à l'organisation des assises nationales de la transition

Le 22 février 2019 marque la fin d’un régime et la naissance d’une nation. Le peuple algérien a exprimé sa souveraineté pleine et entière. Il l’a fait pacifiquement, conformément au droit constitutionnel et à la responsabilité qui est la sienne, marquant ainsi sa volonté de changement radical dans le respect des principes républicains.

Le peuple aspire à l’édification d’une deuxième République, un Etat de droit inclusif fondé sur la justice sociale pour tous, les droits et les libertés individuelles et collectives, et des institutions solides.

Le peuple exprime son souhait le plus cher de voir apparaître dans les plus brefs délais, une solution politique à l’impasse institutionnelle dans laquelle les autorités actuelles ont plongé le pays. Il rejette toute tentative de récupération politique, démagogique, populiste ou sécuritaire, mais prend acte des intentions et des projets exprimés par plusieurs acteurs politiques ou de la société civile.

Ce jour, nous lançons un appel par devoir envers la nation :

- Que toutes les femmes et les hommes de bonne volonté, que toutes celles et ceux qui par leur intégrité et leurs compétences, ont vocation à guider et servir le Peuple dans ses revendications légitimes ;

- Unissent leurs forces et leurs engagements dans un projet commun issu d’un dialogue et d’un consensus national.

Nous lançons un appel pour l’organisation des « Assises Nationales de la Transition » qui permettront ce dialogue et ce consensus entre les porte-paroles désignés par le Peuple et le Peuple lui-même. Ces assises ont pour vocation d’instaurer un débat sur le programme commun de transition, et la désignation des membres de la constituante en charge de rédaction d’une nouvelle constitution pour une deuxième République.

Parce qu’une initiative collective est désormais nécessaire, nous invitons au dialogue effectif et constructif, les personnes suivantes qui se sont déclarées dans le mouvement national et ont exprimé leurs engagements politiques individuellement: Mokrane Ait Larbi, Zoubida Assoul, Basma Azouar, Ahmed Benbitour, Mostefa Bouchachi, Djamila Bouhired, Chems Eddine Chitour, Hedda Hezam, Taleb Ibrahimi, Fares Mesdour, Smail Lalmas, Abdelaziz Rehabi et Karim Tabou. (Liste non exhaustive)

Par devoir envers la nation, toutes ces personnes qui auront pour seule mission de servir le pays et garantir une alternative au système actuel, s’emploient collectivement à construire l’alternance à laquelle aspire le Peuple Algérien.

Les « Assises Nationales de la Transition » seront un espace de débat inclusif portant sur :

- La définition du projet de société de la Nation du 22 février ;

- La mise en place d’institutions chargées de gérer la période de transition ;

- La désignation et l’agrément des personnalités intègres, compétentes et indemnes de tout soupçon de connivence avec le «système », devant siéger au gouvernement provisoire ;

- L’élaboration de l’ensemble du dispositif électoral : révision de la loi électorale et le dispositif de surveillance nationale et internationale d’un processus électoral crédible et transparent ;

- La fixation d’un calendrier électoral avec l’élection d’une Assemblée Nationale Constituante comme première étape pour la rédaction d’une nouvelle Constitution mettant en place l’Etat de Droit qui donnera naissance à la deuxième République.

Parce que le Peuple Algérien souhaite voir s’engager ses représentants dans des collectifs constructifs et fédérateurs, parce qu’il veut sortir au plus vite de l’impasse constitutionnelle, ces « Assises Nationales de la Transition » offrent une formidable opportunité de dialogue où chacun peut exprimer sa vision, et où tous ensemble nous participerons à la refonte de nos institutions, pour une meilleure justice sociale, une redistribution équitable des richesses, une affirmation des droits et libertés et l’établissement d’un Etat de droit.

***Une Algérie forte et juste pour un Peuple souverain et pacifique***

Collectif des Algérien(e)s des Alpes-Maritimes 16 avril 2019

Signataires (par ordre alphabétique) :

Boualem ALIOUAT (Professeur, Université de Nice)

Omar BERKOUK (Expert économique Consultant)

Houria BOUKHLIF (Psychologue, Expert judiciaire)

Mustapha DEBIEB (Cadre retraité)

Malika KADRI (Enseignante universitaire, Nice)

Djamal LIMANE (Doctorant en Science de Gestion, Université de Nice)

Lyes LIMANE (Éducateur EPS)

Hocine MEDDAHI (Citoyen algérien)

Malika SAADOUN (Expert judiciaire, interprète et traducteur)

Malika SAID MANSOUR (Fonctionnaire)

Contribution ouverte sur la plateforme : http://chng.it/47dQ6kdgFn

 

 

Commentaires

Permalien

EXPLICATION HISTORIQUE DU PHENOMENE DES JANISSAIRES I.

Ce qui se passe actuellement en Algérie, à travers les attaques de bas étages envers ceux qui s’opposent aux tenants du pouvoir, fait partie de la culture léguée par les Ottomans aux Français qui est restée en vigueur à ce jour.

En effet après 1962 la France à remis en scelle cette culture janisairiénne en représailles contre les peuples d’Algérie qui l’ont combattue.

ALORS QUI SONT-ILS LES JANISSAIRES ? :

Ce sont des (Enfants ramenés de l’Europe centrale par les Ottomans) et élevés dans les casernes des villes côtières, de l’Afrique du Nord, leur métier la piraterie, (ni foi, ni loi)

EXPLICATION HISTORIQUE DU PHENOMENE DES JANISSAIRES II.

Vers la fin de l’empire Ottoman ils ont pris le pouvoir à Alger et depuis ils ne l’on plus lâché, le plus célèbre le traître « DEY HUSSEIN » bizarrement un quartier à Alger, porte son nom ! Il n’a jamais combattu les envahisseurs français au contraire il a remis les clés de la ville d’Alger à l’armée d’occupation, puis escorté jusqu'à Marseille par celle ci.
En effet les Janissaires d’Alger se sont alliés avec l’armée française, ils utilisent des méthodes violentes pour se maintenir au pouvoir, leur devise « la loi du plus fort est toujours la meilleure », ils se sont toujours opposé à l’idée d’une deuxième capitale à l’intérieur du pays, ils ne croient pas aux valeurs morales et philosophique telles que : la démocratie, la justice, les libertés, les droits de l’homme…..etc…

L’arabisation de masse qui a produit des zombies en grande quantité, à favorisé l’émergence de cette culture janissairiènne.

Permalien

Comment construire une nouvelle nation… ???
Les exemples à travers l’histoire de l’humanité sont légion :
Des peuples ont réussis avec succès à édifier une nouvelle nation :
Les modèles les plus célèbres sont :
1. La convention de création des Etats Unis d’Amérique en 1781.
Son principale fondement l’adhésion libre des Etats (tout a fait indépendants) à une confédération, le second Congrès continental de 1781 qui a ratifié les Articles de la Confédération à rédigé la Constitution des Etats Unis lors de la Convention de Philadelphie en 1787.
Ce texte a été ratifiés en 1791, demeure aujourd’hui encore le fondement de la démocratie américaine.
1. Le projet de renaissance de la Turquie porté le nationaliste Turque Kamel Attatuk.
Kamel Attaturk avait réunis toute l’élite de la Turquie dans une ile, à qui il a confié le travail de ce nous appelons la Constituante c'est-à-dire la mise en place d’un projet de société.
Ces deux exemples ont le mérite d’avoir une longévité qui dépasse tout entendement.
(*) Le seul reproche qu’on peut à faire au projet de Kamel Attaturk c’est la marginalisation du peuple Kurde….. !!!

Permalien

Comment construire une nouvelle nation… ???
Les exemples à travers l’histoire de l’humanité sont légion :
Des peuples ont réussis avec succès à édifier une nouvelle nation :
Les modèles les plus célèbres sont :
1. La convention de création des Etats Unis d’Amérique en 1781.
Son principale fondement l’adhésion libre des Etats (tout a fait indépendants) à une confédération, le second Congrès continental de 1781 qui a ratifié les Articles de la Confédération à rédigé la Constitution des Etats Unis lors de la Convention de Philadelphie en 1787.
Ce texte a été ratifiés en 1791, demeure aujourd’hui encore le fondement de la démocratie américaine.
1. Le projet de renaissance de la Turquie porté le nationaliste Turque Kamel Attatuk.
Kamel Attaturk avait réunis toute l’élite de la Turquie dans une ile, à qui il a confié le travail de ce que nous appelons la Constituante c'est-à-dire la mise en place d’un projet de société.
Ces deux exemples ont le mérite d’avoir une longévité qui dépasse tout entendement.
(*) Le seul reproche qu’on peut à faire au projet de Kamel Attaturk c’est la marginalisation du peuple Kurde, qui paye un lourd fardeau….. !!!

Permalien

Pacte organisationnel pour une nouvelle République.

1. Enlever l’influence des Janissaires d’Alger sur le pouvoir politique par la construction d’une Capitale Politique au centre du pays (exemple : El-Goléa, située à 1000 Km d’Alger et de Tamanrasset), édifier la vraie unité nationale….. !!!
2. Retirer l’Algérie des Organisations à caractère ethnique (U.M.A & Ligue Arabe)
3. proposer à nos voisins la création d'une union économique dite "Union des Etats d'Afrique du Nord", avec une monnaie unique et suppression des frontières douanières.

4. Révision de la constitution :

a- Supprimer les dispositions à caractère ethnique (Algérie terre Arabe).
b- Instauration d’un système confédéral, basé sur un régime parlementaire…
c- Remplacement des Wilaya par 21 Régions autonomes, avec des parlements et gouvernements régionaux, dotés de tous les Ministères, sauf ceux des Affaires étrangères et de la Défense qui seront du ressort exclusif du Gouvernement Confédéral.
d- Suppression des Daira.
f. Consacrer dans la constitution la (séparation de la mosquée de l’Etat)
g. Suppression de la disposition (Islam religion de l’Etat).
h. Mettre sur un pied d’égalité l’arabe Algérien et Tamazight comme langues officielles de l’Etat.
i. Consacrer les langues (Français + l’Anglais) comme langues de travail dans les domaines économiques, la recherche universitaire et scientifique.

5. Suppression du Ministère des Affaires religieuses.
6. Arrêter en urgence l’enseignement des matières scientifiques en langue Arabe à tous les niveaux de l’enseignement.
7. Inscrire parmi les grands projets à réaliser en urgence : une autoroute doublée d’une ligne de chemin de fer Alger / nouvelle Capitale (El-Goléa) / Tamanrasset.
8. Faire de Tamanrasset le Dubaï de l’Afrique par la création d’une zone franche et de deux HUB terrestre et aérien, elle deviendra un carrefour entre l’Afrique et l’Europe dans les domaines commerciaux et touristiques.

Pacte organisationnel pour une nouvelle République.

1. Enlever l’influence des Janissaires d’Alger sur le pouvoir politique par la construction d’une Capitale Politique au centre du pays (exemple : El-Goléa, située à 1000 Km d’Alger et de Tamanrasset), édifier la vraie unité nationale….. !!!
2. Retirer l’Algérie des Organisations à caractère ethnique (U.M.A & Ligue Arabe)
3. proposer à nos voisins la création d'une union économique dite "Union des Etats d'Afrique du Nord", avec une monnaie unique et suppression des frontières douanières.

4. Révision de la constitution :

a- Supprimer les dispositions à caractère ethnique (Algérie terre Arabe).
b- Instauration d’un système confédéral, basé sur un régime parlementaire…
c- Remplacement des Wilaya par 21 Régions autonomes, avec des parlements et gouvernements régionaux, dotés de tous les Ministères, sauf ceux des Affaires étrangères et de la Défense qui seront du ressort exclusif du Gouvernement Confédéral.
d- Suppression des Daira.
f. Consacrer dans la constitution la (séparation de la mosquée de l’Etat)
g. Suppression de la disposition (Islam religion de l’Etat).
h. Mettre sur un pied d’égalité l’arabe Algérien et Tamazight comme langues officielles de l’Etat.
i. Consacrer les langues (Français + l’Anglais) comme langues de travail dans les domaines économiques, la recherche universitaire et scientifique.

5. Suppression du Ministère des Affaires religieuses.
6. Arrêter en urgence l’enseignement des matières scientifiques en langue Arabe à tous les niveaux de l’enseignement.
7. Inscrire parmi les grands projets à réaliser en urgence : une autoroute doublée d’une ligne de chemin de fer Alger / nouvelle Capitale (El-Goléa) / Tamanrasset.
8. Faire de Tamanrasset le Dubaï de l’Afrique par la création d’une zone franche et de deux HUB terrestre et aérien, elle deviendra un carrefour entre l’Afrique et l’Europe dans les domaines commerciaux et touristiques.

Pacte organisationnel pour une nouvelle République.

1. Enlever l’influence des Janissaires d’Alger sur le pouvoir politique par la construction d’une Capitale Politique au centre du pays (exemple : El-Goléa, située à 1000 Km d’Alger et de Tamanrasset), édifier la vraie unité nationale….. !!!
2. Retirer l’Algérie des Organisations à caractère ethnique (U.M.A & Ligue Arabe)
3. proposer à nos voisins la création d'une union économique dite "Union des Etats d'Afrique du Nord", avec une monnaie unique et suppression des frontières douanières.

4. Révision de la constitution :

a- Supprimer les dispositions à caractère ethnique (Algérie terre Arabe).
b- Instauration d’un système confédéral, basé sur un régime parlementaire…
c- Remplacement des Wilaya par 21 Régions autonomes, avec des parlements et gouvernements régionaux, dotés de tous les Ministères, sauf ceux des Affaires étrangères et de la Défense qui seront du ressort exclusif du Gouvernement Confédéral.
d- Suppression des Daira.
f. Consacrer dans la constitution la (séparation de la mosquée de l’Etat)
g. Suppression de la disposition (Islam religion de l’Etat).
h. Mettre sur un pied d’égalité l’arabe Algérien et Tamazight comme langues officielles de l’Etat.
i. Consacrer les langues (Français + l’Anglais) comme langues de travail dans les domaines économiques, la recherche universitaire et scientifique.

5. Suppression du Ministère des Affaires religieuses.
6. Arrêter en urgence l’enseignement des matières scientifiques en langue Arabe à tous les niveaux de l’enseignement.
7. Inscrire parmi les grands projets à réaliser en urgence : une autoroute doublée d’une ligne de chemin de fer Alger / nouvelle Capitale (El-Goléa) / Tamanrasset.
8. Faire de Tamanrasset le Dubaï de l’Afrique par la création d’une zone franche et de deux HUB terrestre et aérien, elle deviendra un carrefour entre l’Afrique et l’Europe dans les domaines commerciaux et touristiques.

Pacte organisationnel pour une nouvelle République.

1. Enlever l’influence des Janissaires d’Alger sur le pouvoir politique par la construction d’une Capitale Politique au centre du pays (exemple : El-Goléa, située à 1000 Km d’Alger et de Tamanrasset), édifier la vraie unité nationale….. !!!
2. Retirer l’Algérie des Organisations à caractère ethnique (U.M.A & Ligue Arabe)
3. proposer à nos voisins la création d'une union économique dite "Union des Etats d'Afrique du Nord", avec une monnaie unique et suppression des frontières douanières.

4. Révision de la constitution :

a- Supprimer les dispositions à caractère ethnique (Algérie terre Arabe).
b- Instauration d’un système confédéral, basé sur un régime parlementaire…
c- Remplacement des Wilaya par 21 Régions autonomes, avec des parlements et gouvernements régionaux, dotés de tous les Ministères, sauf ceux des Affaires étrangères et de la Défense qui seront du ressort exclusif du Gouvernement Confédéral.
d- Suppression des Daira.
f. Consacrer dans la constitution la (séparation de la mosquée de l’Etat)
g. Suppression de la disposition (Islam religion de l’Etat).
h. Mettre sur un pied d’égalité l’arabe Algérien et Tamazight comme langues officielles de l’Etat.
i. Consacrer les langues (Français + l’Anglais) comme langues de travail dans les domaines économiques, la recherche universitaire et scientifique.

5. Suppression du Ministère des Affaires religieuses.
6. Arrêter en urgence l’enseignement des matières scientifiques en langue Arabe à tous les niveaux de l’enseignement.
7. Inscrire parmi les grands projets à réaliser en urgence : une autoroute doublée d’une ligne de chemin de fer Alger / nouvelle Capitale (El-Goléa) / Tamanrasset.
8. Faire de Tamanrasset le Dubaï de l’Afrique par la création d’une zone franche et de deux HUB terrestre et aérien, elle deviendra un carrefour entre l’Afrique et l’Europe dans les domaines commerciaux et touristiques.

Pacte organisationnel pour une nouvelle République.

1. Enlever l’influence des Janissaires d’Alger sur le pouvoir politique par la construction d’une Capitale Politique au centre du pays (exemple : El-Goléa, située à 1000 Km d’Alger et de Tamanrasset), édifier la vraie unité nationale….. !!!
2. Retirer l’Algérie des Organisations à caractère ethnique (U.M.A & Ligue Arabe)
3. proposer à nos voisins la création d'une union économique dite "Union des Etats d'Afrique du Nord", avec une monnaie unique et suppression des frontières douanières.

4. Révision de la constitution :

a- Supprimer les dispositions à caractère ethnique (Algérie terre Arabe).
b- Instauration d’un système confédéral, basé sur un régime parlementaire…
c- Remplacement des Wilaya par 21 Régions autonomes, avec des parlements et gouvernements régionaux, dotés de tous les Ministères, sauf ceux des Affaires étrangères et de la Défense qui seront du ressort exclusif du Gouvernement Confédéral.
d- Suppression des Daira.
f. Consacrer dans la constitution la (séparation de la mosquée de l’Etat)
g. Suppression de la disposition (Islam religion de l’Etat).
h. Mettre sur un pied d’égalité l’arabe Algérien et Tamazight comme langues officielles de l’Etat.
i. Consacrer les langues (Français + l’Anglais) comme langues de travail dans les domaines économiques, la recherche universitaire et scientifique.

5. Suppression du Ministère des Affaires religieuses.
6. Arrêter en urgence l’enseignement des matières scientifiques en langue Arabe à tous les niveaux de l’enseignement.
7. Inscrire parmi les grands projets à réaliser en urgence : une autoroute doublée d’une ligne de chemin de fer Alger / nouvelle Capitale (El-Goléa) / Tamanrasset.
8. Faire de Tamanrasset le Dubaï de l’Afrique par la création d’une zone franche et de deux HUB terrestre et aérien, elle deviendra un carrefour entre l’Afrique et l’Europe dans les domaines commerciaux et touristiques.

Ajouter un commentaire