Aller au contenu principal
Body

ARBITRAIRE

Arrestations et emprisonnement des activistes continuent en Algérie

Bensaid Mohamed Sadek Amine a été condamné à 1 an de prison ferme avec mandat de dépôt par tribunal de Batna.

Bensaid Mohamed Sadek Amine a été arrêté le 19 août 2021 et présenté en comparution immédiate devant le procureur et juge d'instruction du tribunal de Batna dimanche 22 août, rapporte le CNLD.

A Laghouat, le verdict est tombé aujourd'hui lundi dans le procès en appel du détenu Djamel Nouar et ceux qui sont dans le même dossier et qui a eu lieu le 2 août 2021 à la cour de Laghouat, informe le Comité national de défense des détenus d'opinion (CNLD).

Il a été condamné à 6 mois de prison dont 3 mois de prison ferme et 3 mois de prison avec sursis. Les autres personnes condamnées à 3 mois de prison avec sursis. Djamel Nouar quittera la prison le 20 septembre. Au total 16 personnes arrêtés vendredi 18 juin et dont 12 placés en garde à vue et présentés devant le procureur du tribunal de Laghouat, dimanche 20 juin 2021.

Une justice dans le dos des avocats

Le parquet a requis 10 ans de prison ferme à l'encontre de Smail Mendas lors de son procès aujourd'hui 23 août après le renvoi du 16 août 2021 alors qu'il été initialement programmé pour le 3 août sans informer les avocats, au tribunal de Bordj Menaïl, annonce le CNLD.

Pour rappel, le juge d'instruction du tribunal de Bordj Menaïl a placé sous mandat de dépôt, Smail Mendas, jeudi 3 juin, poursuit le CNLD.

Smail Mendas est à la prison de Tijelabine. Il est accusé d'atteinte à l'unité nationale, au prophète, attroupement non armé, incitation à attroupement non armé et publication d'informations qui portent atteinte à l'ordre public.

Smail Mendas a été arrêté le 31 mai 2021 et placé en garde à vue au groupement de la gendarmerie de Boumerdès.

Plus de 200 détenus croupissent toujours arbitrairement en détention pour leurs opinion. Après deux années de marches contestataires, le régime a réussi à interdire les manifestations dans toutes les wilayas du pays hormis la Kabylie.

Cependant cette région a subi d'impressionnants incendies ayant conduit à la mort de plus de 170 personnes. Des centaines de maisons sont brûlées et des milliers d'hectares de forêts, vergers sont partis en fumée. 

Auteur
Sofiane Ayache