Aller au contenu principal
Body

REGION

Batna : les citoyens de Sefiane réclament le départ du maire et ses adjoints

Le siège de l'APC de Sefiane relevant de la daïra de N'Gaous, distante de  75 km environ à l'ouest  de la wilaya de Batna est fermé depuis trois jours par des contestataires en colère pour dénoncer le silence des autorités officielles vis-à-vis des problèmes que vivent les habitants depuis belle lurette.

En effet, les protestataires n'ayant pas été entendu (sans suite), ils décidèrent de bloquer la route nationale (RN 78) reliant la commune Sefiane et N’Gaous .Selon nos sources d'informations, il s'agit de plusieurs  problèmes cumulés 

En clair, les protestataires reprochent au maire et ses membres d’avoir exclu tous les projets de développements dans leur région.

En plus du retard accusé dans l'agriculture fautes de moyens d'irrigations, (forages et autres), aménagement de terrain pour la pratique des sports, routes et chaussées déformées ; raccordement aux réseaux de gaz naturel pour quelques foyers désenclavés.

À ce propos, les habitants de la commune de Sefiane réclament le départ immédiat du maire et ses élus et sollicitent l'intervention du nouveau wali, Toufik Mezhoud, afin de régler leur situation qui demeure encore dans le plus bref délai possible, apprend-on.

Pour l’heure, ils campent devant le siège de l’APC, qui est quasiment inaccessible au public, aux fonctionnaires et élus de la commune, avec toutes les conséquences que cela entraîne. “Nous sommes déterminés à y rester jusqu’à la satisfaction de nos revendications légitimes”, ont-ils clamé.

 

Auteur
Abdelmadjid Benyahia