Aller au contenu principal
Body

SAHEL

Burkina Faso : plus de 100 civils tués dans l'attaque d'un village du nord du pays

Selon des sources sécuritaires, au moins 100 personnes ont été tuées dans la nuit du 4 au 5 juin dans une attaque du village de Solhan, situé dans la région du Sahel, au nord du Burkina Faso. Les assaillants ont aussi incendié des habitations et le marché.

Il était environ 2h du matin lorsque des individus armés ont investi le village de Solhan, selon des sources sécuritaires. « L’attaque, lancée par de nombreux hommes armés, a d’abord visé le poste des volontaires pour la défense de la patrie, les supplétifs civils des Forces armées dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. C’est par la suite qu’elle s’est dirigée contre les habitations », explique notre source.

Une autre source parle d’un bilan « très lourd ». « Cent corps sans distinction d’âge ont été retrouvés pour le moment », précise-t-elle. Ce bilan est cependant provisoire : ce samedi après-midi, les recherches se poursuivent.

L'attaque a également fait plusieurs blessés. Plusieurs habitations ainsi que le marché du village ont été incendiés par les assaillants.

Qualifiant cette attaque de « barbare », le président Roch Marc Christian Kaboré a décrété un deuil national de 72 heures à partir de ce samedi. Il assure que les forces de défense et de sécurité sont à pied d’œuvre pour rechercher et neutraliser les auteurs de « cet acte ignoble ».

Auteur
RFI