Aller au contenu principal
Body

FOOT

CAN 2019 (Algérie 2 -Nigeria 1) : le match à suspense !

L'Algérie peut dire un grand merci à Riyad Mahrez ! Le joueur de Manchester City a inscrit le coup-franc de la victoire à la dernière seconde pour offrir la qualification aux siens dimanche contre le Nigeria (2-1).

Les Fennecs ont montré des qualités de guerriers encore dans cette rencontre. Ce sont leur engagement et envie de gagner qui ont été déterminants ce dimanche soir. Les Algériens retrouveront le Sénégal en finale vendredi prochain pour espérer rééditer l'exploit de 1990 et retrouver le trône du football africain.

Et l'Algérie explosa. Au terme d'un match globalement maitrisé mais au suspense entier jusqu'à la dernière seconde, la libération est venue du pied gauche de Riyad Mahrez. D'un maître coup franc du joueur de Manchester City, les Fennecs ont triomphé du Nigeria dans le temps additionnel (2-1) dimanche au Caire. Ils rejoignent le Sénégal, qualifié plus tôt dans la journée, lui aussi in extremis.

L'Algérie tentera de décrocher son deuxième titre continental après son titre de 1990. Mais avant cela, la nuit promet d'être longue et les célébrations nombreuses.

Auteur
Avec Francetvinfo
 

Commentaires

Permalien

Les chaînes nauséabondes de tv arabes ,ENTV beinsport.... ont montré, encore une fois s il en ait besoin ,par la nauséabonde bouche de leurs commentateurs faussaires sportifs combien ILS SONT RACISTES ENVERS LA MAJORITE DE LA POPULATION ALGERIENNE AMAZIGH.Leur amazighophobie est honteuse et ils font preuve d un "neocolonialisme arabe" envers les imazighénes sidérant!
Les enfoirés ,tel ce daradji hafid et ses acolytes algériens de beinsports,NE VOIENT dans l équipe nationale algérienne qu une EQUIPE ARABE DU MAGHREB ARABE DE LA UMMA ARABE!!! démontrant,ainsi toute honte bue ,leur racisme araberie anti kabyle anti imazighénes en général la majorité de cette équipe est amazigh comme leur coach amazigh DONT LES PARENTS SONT ORIGINAIRES DE "ain tedles ou ath tedles" BELMADI....!
elvezelbaz

Ajouter un commentaire