Aller au contenu principal
Body

FOOT

CAN 2019 : Algérie - Tanzanie (3 à 0)

La sélection algérienne de football s'est imposée de fort belle manière devant son homologue tanzanienne (3-0) et termine la phase de poules sur une superbe prestation, lundi au stade Al-Salam du Caire, pour le compte de la troisième et dernière journée de la Coupe d'Afrique des nations (CAN-2019).

Les Verts déjà qualifiés avant cette 3e et dernière journée s'est présentée avec un onze totalement remanié, seuls le gardien de but M’bolhi et Bennacer ont été reconduits par le coach Djamel Belmadi, devant une sélection tanzanienne déjà éliminée de la compétition et qui jouait ce dernier match sans complexe.

Avec un milieu de terrain beaucoup plus étoffé avec la présence d'Abeid, Boudaoui, Bennacer et Ounas, les Algériens ont rapidement affiché leur détermination à aller de l'avant, arrivant à créer la première occasion dès la 16e minute de jeu, ratée par Bennacer qui bute sur le gardien tanzanien Mnata.   

A partir de cet instant, une pluie d'occasions s’enchaîne sur la défense des Talfa Stars qui dégage tant bien que mal, grâce notamment à Andy Delort, auteur d'une excellente prestation dans la récupération mais parvient aussi à adresser de belles passes à ses coéquipiers.

Les efforts des Algériens ont été concrétisés avec une première réalisation, signée Slimani (35') sur une superbe ouverture en profondeur d'Ounas. Le buteur algérien marque d'un plat du pied imparable et ouvre le score pour les Verts.

Surpris par l'ouverture de score des Algériens, les Talfa Stars laissent énormément d'espace derrière et offrent la possibilité aux coéquipiers de Bennacer de créer des occasions, notamment par le milieu de terrain de Naples Ounas qui parvient à aggraver le score à deux reprises sur des actions individuelles (39' et 45'+2).

 Revenant des vestiaires, le coach algérien a gardé le même effectif, alors que son homologue tanzanien a incorporé deux changements dès l'entame de cette 2e mi-temps, mais les braves Warriors semblaient un peu à bout devant une sélection algérienne très compact en milieu de terrain.

Dans les 20 dernières minutes de jeu, Belmadi s'est permis même le luxe de faire entrer deux attaquants, à savoir Mahrez (Ounas) et Bounedjah (Abeid), des changements qui confirment l'état d'esprit du coach algérien qui, malgré l'avantage au score, ne cédera rien devant cette modeste équipe tanzanienne. 

Vainqueurs lors de leurs deux premiers matchs du tournoi, face respectivement au Kenya (2-0) et au Sénégal (1-0), les Verts ont réédité l'exploit de l’édition 1990, disputée à domicile avec trois succès de suite au premier tour.

 Cette phase finale de la Coupe d'Afrique des nations (CAN-2019) se déroule du 21 juin au 19 juillet en Egypte. Les deux premiers de chaque groupe ainsi que les quatre meilleurs troisièmes seront qualifiés en huitièmes de finale.

Auteur
APS
 

Commentaires

Ajouter un commentaire