Aller au contenu principal
Body

COUP DE GUEULE

Ce n'est pas parce qu'on s'appelle commandant Bouregâa ...

Comment oublier ces images d’un senior courageux devenu symbole d’une jeunesse en quête d’une liberté depuis 57 ans confisquée ?

Mais comment accepter ces tranches de vie partagées avec celui qui vibre aux rythmes d’une mort pour tous glorifiée ?

Dans ce combat collectif de reconstruction de la société et de reconquête d’une identité humiliée, sur fond de sagesse millénaire retrouvée, personne ne doit se considérer au-dessus de la communion sociale du mardi et vendredi !

Oser faire quelque reproche à ceux qui portent très haut l’étendard et les symboles du combat hirakiste, ne doit en aucun être considéré comme une légèreté ou un caprice inassumés mais un signe de respect renforcé, surtout quand il s’agit de nos aînés, par tous admirés et respectés !

À cet égard, permettons-nous quelques petits «Hemma»(*) à l’endroit de Dda Bouregaâ !

- Hemma pour ce geste de sympathie envers l’un des fossoyeurs de notre identité !

- Hemma pour cette camaraderie affichée avec ceux qui insultent l’Histoire du pays, en ennemis jurés du progrès, et donc de l’Algérie !

- Hemma pour ceux qui à une Oumma factice ont fait serment de fidélité !

Cette visite à Kouba est fâcheuse et déplacée !

Aux antipodes d’une dawla madania, depuis un an réclamée, ce pèlerinage prend des allures de feu vert à une dawla Islamia tout aussi dangereuse que cette 3askaria-3issabia, dénoncée et honnie par 42 millions de citoyens chaque mardi et chaque vendredi !

- Hemma commandant Bouregaâ !

- Hemma pour ces proximités avec ceux de la fetwa !

- Hemma pour cette main tendue aux assassins qui s’assument «hors-la-loi» !

Que l’avocat du fondamentalisme (qu’il est inutile de nommer) se laisse séduire par la récupération intégriste, cela n’étonne guère ! Mais qu’un symbole de la dynamique citoyenne rejoigne les rangs de ceux dont l’objectif est de mettre le monde amazigh sous la coupe des ténèbres, les Hirakistes d’aujourd’hui et d’hier en rejetteront toute muselière !

Un an après ces slogans d’une culture enfin ressuscitée, vouloir jeter encore une fois notre jeunesse dans les bras de l’hydre obscurantiste, c’est qu’au Hirak, vous n’avez rien compris !

D’ailleurs, il n’appartient pas aux grands parents de décider de l’avenir d’un bébé qui vient juste de souffler sa première bougie !

Si c’est de cela qu’il s’agit, autant aller vous reposer et ne rien rajouter, vous notre respectable aîné !

À cet égard, il serait dommage d’insulter davantage ce potentiel sympathie que votre noble combat a cumulé !

Bikouli ihtiram

D’Alger, Kacem Madani

* Hemma: terme de notre terroir, aux empreintes d’un avertissement ferme et assuré: attention danger !

Auteur
Kacem Madani
 

Ajouter un commentaire