Aller au contenu principal
Body

FRANCE/AFFAIRES

Champagne, cadeaux et dîners luxueux : le Rassemblement national doit 500 000 euros au Parlement européen

Le Bureau du Parlement européen a jugé non admissibles de nombreuses dépenses du groupe Europe des nations et des libertés.

Plus d'un demi-million d'euros a été réclamé, lundi 2 juillet, au groupe du Rassemblement national (RN, ex-FN) au Parlement européen, en remboursement de dépenses injustifiées. Parmi les factures dénoncées se trouvent des cadeaux, des bouteilles de champagne coûteuses et des dîners luxueux.

La décision a été prise lundi en fin d'après-midi avec le soutien unanime du Bureau du Parlement européen, un organe de direction de l'institution chargé notamment de valider les comptes des différents groupes politiques, a indiqué une source parlementaire.

Manque de justificatifs et non-respect des règles

Le groupe ENL (Europe des nations et des libertés), qui avait été sommé une dernière fois de se justifier fin mai, n'aura toutefois par d'argent à verser, puisque l'administration du Parlement avait gelé par précaution plus de 500 000 euros du budget de fonctionnement 2018 de ce groupe, qui s'élève à plus de trois millions d'euros.

Au Parlement européen, les huit groupes politiques se voient chacun attribuer un budget annuel pour leurs frais de fonctionnement. Le rapport financier du groupe ENL pour l'année 2016 n'avait pas été validé par le Bureau et un audit externe avait relevé pour 477 780 euros de dépenses considérées comme non admissibles. Soit par manque de justificatifs adéquats, soit parce qu'elles "enfreignaient le principe de bonne gestion financière" ou "les règles relatives aux marchés publics". Au titre de l'année 2017, 66 427 euros de dépenses non admissibles doivent également être remboursés.

Un repas de Noël facturé 13 500 euros

Parmi les dépenses listées dans le rapport figurent une centaine de cadeaux de Noël à plus de 100 euros, quelque 230 bouteilles de champagne dont six à plus de 81 euros et un repas de Noël pour 140 personnes pour une facture de plus de 13 500 euros. S'y trouvent également un repas avec des "industriels" au restaurant gastronomique parisien L'Ambroisie, à 449 euros par personne.

Enfin un autre repas a été organisé pour des raisons de "diplomatie" chez Ledoyen, près des Champs-Élysées, pour deux personnes, à 401 euros par personne. Le Canard enchaîné avait affirmé que ce dernier repas rassemblait le dirigeant italien de la Ligue (extrême droite), désormais ministre de l'Intérieur, Matteo Salvini, et la présidente du RN Marine Le Pen. Cette dernière a démenti l'information.

Auteur
Avec Francetvinfo
 

Commentaires

Permalien

Et chekib khelil et sa femme palestinienne,la fraterie bouteflika(z'hor la milliardaire,said et nacer les multimilliardaires,abdelaziz dont on estime sa fortune à celle des moubarek 80 milliards de dollars volés, ,les kouninef,les bedjaoui,louh,beleksir,saadani,Kliba,gaid,médienne,nezzar,belkhir,el mokh,ouyahia,ghoul,sellal,(hacha rezk rabi),tartag,beliz,........ILS ONT DETOURNE ET VOLE COMBIEN DES 1500 MILLIARDS DE REVENUS D HYDROCARBURES DE 1999 à CE JOUR,?

Ajouter un commentaire