Aller au contenu principal
Body

EXPRESS

Cherif Mellal, président de la JS Kabylie, condamné à 6 mois de prison ferme

Le président de la JS Kabylie (Ligue.1 de football), Cherif Mellal, a été condamné lundi à six mois de prison ferme par le tribunal de Médéa dans une affaire de diffamation qui l’opposait au président du Club olympique de Médéa, Mahfoudh Boukalkal, a-t-on appris de source judiciaire.

Cherif Mellal, qui était absent lors de cette audience, a été également condamné à verser une amande de 50 000 DA au plaignant, en l’occurrence le président de l’OM, au titre des dommages et intérêts, a indiqué la même source.

Auditionné une première fois juste après des déclarations à la presse, en mars dernier, dans lesquelles il avait porté des accusations jugées graves de "corruption, de pots de vins et de matchs truqués" à l’encontre du Président de l’OM, Cherif Mellal a affirmé avoir agi "sous l’effet de la pression et de la colère", selon un compte rendu d’audition de cette première comparution, a-t-on fait savoir.

Le président de la JS Kabylie avait refusé d’assister à trois reprises au procès, a-t-on signalé de même source. Alors finira-t-il par se retrouver en prison après ce verdict ?

Cherif Mellal est un habitué des esclandres. A maintes reprises il a fait des déclarations comminatoires. 

Auteur
Avec APS
 

Ajouter un commentaire