Aller au contenu principal
Body

Grand Angle

Chinois et tifinagh : deux graphies avec d'étranges ressemblances !

L’esprit scientifique consiste, sans aucun préjugé, à chercher, observer, constater puis réfléchir aux éventuelles conséquences à tirer de ce que l’on trouve. Surtout si l’on tient compte de la fameuse hypothèse supposant que l’espèce humaine a pris naissance au cœur de l’Afrique, pour, ensuite, s’éparpiller sur l’ensemble de la planète.

Durant mon étude de la langue chinoise, la rédaction de l’essai sur les langues algériennes m’a amené à m’intéresser à l’écriture du tifinagh. Voici les observations que j’ai faites entre des signes graphiques de la langue tifinagh et de celle chinoise. J’ignore si ce genre de présentation a déjà été publiée ; c’est la raison qui me porte à la proposer.

Considérons, d’abord, des exemples d’écriture (de gauche à droite) : tifinagh, style chinois « grand sceau » (archaïque), et « petit sceau » (ancien).

Et voici un tableau comparatif (voir plus bas). Il comprend, d’une part, des glyphes [ou signes] (2) identiques sinon presque, et, d’autre part, des glyphes plus ou moins semblables. Pour le chinois, j’ai pris le soin de noter les diverses formes d’évolution du signe : époque archaïque (antérieur à 221 av. J.-C.), ancienne (après cette date), traditionnelle (par la suite) et simplifié (début 1950, en Chine continentale, Singapour et parmi une partie des émigrés chinois à l’étranger).

Notons que les ressemblances entre glyphes tifinagh et chinois se trouvent, pour ce dernier, soit avec le signe le plus archaïque, soit le plus simplifié.

Concernant les signes chinois, il m’a paru utile d’indiquer la signification du caractère. Ultime précision : alors que, pour le chinois, on dispose de livres très anciens et très précis qui expliquent la forme graphique, l’origine et l’évolution du caractère (3), par contre, pour le tifinagh,  sauf erreur de ma part, ce n’est malheureusement pas le cas (4).

Rappelons que les caractères chinois sont généralement nés à partir d’images concrètes : objets ou actions. Dans ce texte, il m’a paru inutile de fournir les détails, bien que très intéresssants. La question que je me pose est celle-ci : qu’en fut-il de la genèse des signes du tifinagh ?

Je ne me suis pas hasardé à d’autres comparaisons de cette dernière langue, par exemple avec l'ancien égyptien et le punique. N’étant pas un linguiste, et ignorant le tifinagh, je me suis contenté, ici, de faire part d’observations personnelles. Aux chercheurs compétents de les juger sans importance ou dignes d’intérêt.

K. N.

Email : kad-n@email.com

Notes

(1) In domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=41793

(2) Ceux du tifinagh proviennent de: https://fr.wikipedia.org/wiki/Tifinagh

(3) Voir https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tymologie_des_caract%C3%A8res_chinois

(4) Voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Tifinagh#%C3%89tymologie

 

 

Auteur
Kadour Naïmi
 

Commentaires

Permalien

Les caractères chinois (sinogrammes) se décrivent comme des idéogrammes, pictogrammes ou idéophonogrammes alors que les caractères tifinagh se décrivent, à l'instar des autres langues comme des lettres phonétiques. La comparaison me paraît pour le moins alambiquée. décidément On n'arrête plus les découvertes de Si Kaddour...

Permalien

Nul besoin d’être grand clerc pour dire que la ressemblance est un peu tirée par les cheveux ! Je le dis sans méchanceté…vous soumettez votre « découverte » en toute humilité ! Féru des langues anciennes et du berbère dans toutes ses variantes, je suis moi-même tombé sur des « ressemblances » pour le moins troublantes…même avec le sanskrit…c’est vous dire ! Je parle ici de vocables…de lexèmes, de morphèmes lexicaux, etc. ! Des similitudes avec le basque, l’allemand…y en a à foison ! Avec le grec, le punique, le latin et plus près de nous l’espagnol, le français…de par l’histoire, ceci explique cela ! Mais depuis les recherches probantes de Salem Chaker (Inalco), une référence en matière de berbère…j’en suis revenu !

Permalien

La recherche scientifique se définit par la concision de l'analyse. Or dans l'histoire de l'écriture, il semble y avoir une différence entre les caractères chinois et libyques. A première vue, l'écriture chinoise est idéophonographique alors que la seconde est alphabétique consonantique. Par ailleurs, il ne faut pas confondre écriture et langue. Du coup, ni la géographie ni la psychologie des peuples ne militent pour un rapprochement entre les deux cultures. Si vous êtes intéressé par l'histoire de l'écriture du libyque, je vous enverrai des références pour que vous puissiez mieux avancer dans votre travail.

F HAMITOUCHE

Permalien

comme le 1er commentateur, je pense que la comparaison est "alombique'e " et il en donne la raison... Cependant, je pense que votre instinct vous a pousse' a aller plus loin, c.a.d. a pousser plus loin, c.a.d. vers le processus d'assemblage des Sons/Phonemes en un Mot.
Cependant, dans les diverses theories sur les extra-terrestres, on insiste sur 2 marqueurs: Geographique et Biologique, l'Equateur en plein pays Touareg et la petite taille, grosse-tete et yeux bride's. Il s'agit de Marsiens, qui auraient atterit et leur OVNI s'est casse'... le mecano est mort et ils sont donc coince' sur terre...

Ne vous inquietez cependant pas, c'est avec des questions aussi betes qu'elles semblent, qu'on arrive a des reponses congruantes... surtout quand on parle de ces epoques-la, lointaines.

Je ne sais pas si vous mecreant ou pas, ou du moins infidel comme moi, c.a.d. vous faites de l'Anglais, mais le minitel infidel-Americain a pas mal de ressources sur l'evolution des languages et des langues. Parait-il, et ca me semble logique, que le parler a evolue' suffisemment longtemps, avant qu'un systeme de representation/ecriture soit pense'. C'est logique, il d'abords fallut EVOLUER et depasser les instints AGRESSIFS, avant de pouvoir penser a communiquer et penser ensemble, pour etablir des normes.

J'ai poste' un bref commentaire dans ce sens, il y a quelques semaines, avec un example sur le developement de la 1er, 2nde, etc. personnes: moi, toi, lui, ... Ca demande beaucoup de temps, tres tres longtemps . . . avant qu'un tel terme ou autre devienne une reference pour une population sur un territoire contingu(homogene) donne'. La question qui a preoccupe' les chercheurs en la matiere est de savoir si l'influence et induction dans l'evolution est due a des fonctions biologiques et cerabrales(cerveau comme organe) ou plutot une dynamique relationnelle, c.a.d socio-cognitive. C'est biensur les 2, mais il suffit 'd'observer des especes semblables aux Humains, pour se rendre compte qu'au debut, c'a due commencer par les conditions socio-cognitives, c.a.d. les relations entre les membres d'un groupe/population. Mais, peu de recherche met en avant le "Soft-Power" - l'influence de la femelle, c.a.d. la mere du nouveau-ne'...bebe'. Tous les chefs, forts et dominants, quelque soit leur groupe, passent a l'ecole elementaire-Maman. Voila ou rentre en jeu, et de maniere super-forte, le cote' biologique - Ce qui est bon, doux, tendre, plaisant est RECEVABLE par le CERVEAU et ce qui est DUR et PAINIBLE, est REJETE'.

Ce qu'un jeune fort male(masculin) tendra a imposer comme REGLE(norme) dans son groupe, est ce qu'il a retenu de sa mere... incluant biensur les phonemes elementaires.... comme par example "moi", "appartenir a moi", la "negation", "pres", "loin", "mange", "bois", etc... Dans ce sens, la geographie, relativement a un sujet qui s'exprime ou 2 qui echangent est l'un des 1eres normes de groupe - semblent dire/speculer les specialistes. Ce qui est difficile, c'est de speculer s'il y a corellation entre "nik"(moi) Kabyle par example et le "IK" Allemand ? - et d'autres termes....

Y a-t-il eut voyage d'une meme reference ou est-ce un pur hasard... Importe peu, en fait, des le moment ou les references et langues sont partout passe'es a des niveaux d'abstraction loin de tout cela - des grammaires plus sophistique'es...
De nos jours, le plus important est dans la grammaire et ses regles et nuances de mutations et capacite' d'evoluer, c.a.d. de creer et se metamorphoser...Les processus d'homomorphisme et neologisme.
Par example: Le terme Maghrebin(e), n'a aucune chance d'evoluer dans la langue francaise...le terme est totalement etranger et n'a d'usage que la designation d'une location et de personnes et choses de celle-ci. on ne peut par example le mastiquer pour tirer d'autres concepts etc. par example dans le domaine du foot...
Ce qui est d'interet aujourd'hui, c'est le repertoire des phonemes de base et les regles de leurs representations, de maniere simple et congruente - syntaxe et semantique. Connaitre une langue, c'est connaitre celles-ci.

Permalien

On connait les accointances et les penchants de Si Qeddour pour la chine. Quand je dis "accointances" c'est parce que je suis poli et que tous les gouts sont dans la nature.
Depuis que Moumouh lwi a dit atba3ou el3ilmou hetta essine il krwa qu'il y obligi d'abuzi.
Je ne sais pas si rah yekhtab bach izewedj thamazight parce qu'il n'a pas réussi à le faire avec zarbadjiya hadik alors il a juré de la perdre En clair il cherche à thamazight des ennemis.

Permalien

Je me demande quelles sont les matières que l'on peut apprendre avec le tifinagh (par exemple le théorème de thalès) et j'en passe.

Permalien

Ca foisonne dans la tâte à Kadur.
A ce rythme, il va finir par nous trouver des accointances avec les poissons fossiles. Qu'est-ce qui l'en empêche; après tout, quand on troque ses ancêtres, toute limite s'en trouve repoussée.
Dans la même veine Kadduresque, mais bien plus vraisemblable, les caractères arabes ont bien plus à voir, quant à leurs origines, avec un plat de spaghettis vieux d'une semaine que tamazight avec le chinois.

Permalien

Les brobros ont cherché tous les moyens possibles pour faire passer thamazight à Si Qeddour wa akhawatihou.
Ezarbadjiya c'est tout ce que les brobros ont trouvé comme vaseline pour faire passer thamazight aux tétares de la moumouhiya. Si Qeddour est tombé dedans, hachakoum !

Permalien

@ecriture tifinagh,
Toutes les langues du monde étaient à la base, inappropriées pour l'enseignement des sciences grecques; anglais, allemand, français, italiens, ... compris.
Les langues, comme tout, se construisent. Le tout est qu'on se dise : allons-nous être nous même, ce que nos parents et ancêtres ont toujours été, en harmonie, ou alors allons-nous suivre les traces des greffés du coeur et de la cervelle.

Permalien

@Annus Horribilus:
Ce qui se trame dans la tete de si Kaddour est que Tamazight est le vieux Chinoix, arrive' de l'Est en une 1ere vague, puis ulterieurement ce meme chinoix s'est arrete' a la penninsule et les ulamas l'ont travaille' si intelligeamment qu'il en ont tire' la meilleure version/amelioration. Ainsi, pour se moderniser, les amazighs devrait la 1ere version tire'e du chintoc, pour sa meilleure forme ulterieure, le Khabia... et mieux encore, les 2 sont des soeurs, issues de la meme mere chinoise...
Mais, parait-il qu'aux temps loin, ou Madame Chinoix a decide' de voyager, il y avait une ile chaque 10 kms entre les continents Americains et l'Afrique - Elles sont toujours la, au Chilie, au Bresil et un peu partout, des Statues Negroides(D'africains, pas minus du tout) de centaines de milliers d'anne'es d'age !!! Bref, le voyage d'Afrique vers la Chine ou de Chine vers l'Afrique est mieux recommende' vers l'Ouest que l'Est. La preuve: tous les minus d'Algerie viennent de l'Ouest... Que celle-ci (MINUSerie) etant d'ordre biologique ou intellectuelle...
Mais pourquoi devoir aller aussi loin dans le temps(passe'), plus recemment, il s'avera qu'aussi bien l'ancien egyptien que son eleve Grec ou Syriac ou Habreux, sont des eleves de Tamazight !

Toutes ces reference "Shamito".... pour ne pas dire "Afro..." - Le Racisme reptilien elementaire est bien portant ! Parait-il Muh-pd, interposait les terms Noir et Chien...

Permalien

Intéressant et pertinent. Naturellement l´auteur bouscule beaucoup d´idées liguistiques, ce qui est positif.
Il y a des décennies, un professeur de langue allemande débarquait à Aguadir, dans le sud du Maroc, pour enseigner la langue de Goethe dans une Ècole de Formation Touristique.

Dès la première heure, ce professeur d´allemand posait un exemple :

-As herr Hartman där ? (Est-ce que Mr. Hartman est ici?) (prononciation pas orthographe).

Alors tous les éléves répètèrent sans difficulté:

-As illa herr Hartmann da ? (en Tachelhit,)

Étonné, le professeur d´allemand leur demanda si ces élèves avaient déjà suivi des cours d´allemand auparavant.

-Non, on dit la même chose chez-nous, " as illa herr Hartmann da (DDè).

Le meilleur service à rendre à la langue tamazight est de ne pas la mystifier. En effet, comme en paléonthologie, alors que tout löe monde scientifique était persuadé que les plus vieux Homo-Sapiens remontaient à queqlues 150.000 années preuves à l´appui en Afrique au sud du Sahara ( Ethiopie, Afruqe Du Sud, Kénya etc..) en 2017 furent découverts des restes bien conservés d´Homo-Sapiens
évolués dans la région du Djebel Irhoun au Maroc entre Safi et Marrakech, vieux eux de plus de 300.000 ans. Cela ne veut pas dire que d´autres découvertes vue le progrès des recherches scientifiques ne seraient pas faites dans d´autres régions du monde.

Donc, cette piste de ressemblance entre les caractères chinois et tifinagh est aussi une hypothèse à approfondir et surtout à ne pas diminuer. A condition de ne pas entrer dans le mythe et au contraire entamer des études comparatives sérieuses c´est à dire scientifique.

Et d´ici nous entrons dans le danger de la mystification.

En effet, déjà en 1936, les colons et leurs "spécialistes" racistes souhaitaient appliquer le Dahir Berbère au Maroc. En résumé, les " Berbères " seraient libres d´appliquer leur droit coutumier et les "Arabes" eux
se tiendraient à la Chariâa islamique, en un mot diviser le pays en " Berbères" et " Arabes", ce dans le pays le plus amzigh du monde, le Maroc.

Ceci dit, ceci fait. La Mission Chrétienne avait ouvert sa première école à Azrou (Moyen-Atlas) avec le but de convertir les enfants "berbères" au Christianisme, de préférnces les orphelins ou enfants délaissés. Entre temps, les stratèges coloniaux accéléraient les ouvrages d´enseignement du " berbère", postulaient que les " Berbères" étaient des " Aryens blonds au yeux bleux qui ressemblainet aux paysans de la l´Europe etc.." alors que les "Arabes" eux " étaient des métis sombres....etc.".
La langue arabe fut décrite comme une langue primitive alors que la langue " berbère" " était non une langue libyque mais une langue...indo-européenne, preuves à l´appui la présence de la lettre "P" etc..

Ce Dahir Berbère de 1936 contient malheureusement les mêmes ingrédients dans sa forme d´aujourd´hui en 2018, c´est à dire beaucoup de mystification et de folklor pseudo-culturel ce qui nuit
à l´amzighité.

En 1936, date du Dahir Berbère, les premiers à se soulever furent les intellectuels amazighs tels Si Mokhtar Soussi (Souss), Abdelkrim El-Khattabi(Rif) Moha Ou Hammou Azzayani( Moyen Atlas) etc..
conscients du danger mortel que représentait ce décret. Cette date, 1936, au lieu de créer un état apartheid au Maroc déclencha un soulèvement général dans tout le pays (Oued-Zem, Azilal, Azrou, Ifni etc,,) et fut aussi un signal fort aux stratèges colonialistes racistes que l´amzighité, dans le pays foncièrment amzigh qu´est les Maroc n´est pas une monnaie d´échange.

Ceci en résumé.

Tant que nous n´aborderons pas la question identitaire d´une manière sereine et décontractée, tant que nous réutiliosn les arguments du Dahir Berbère de 1936 alors nous allons tomber exactement là où les stratèges colonialistes racistes ont échoué: la division. Et de là la guerre ethnique. Et de là le chaos.

Il est intéressant de constater qu´au lieu de considérer la question de l´amazighité comme un héritage naturel, certains essayent de la mystifier. La mystification est une arme à double tranchant: on se frappe la poitrine pour crier "cocorico!" et on se croit "supérieurs" aux autres. Un peu de retneu s´il vous plait.

L´intéressant, est que dans l´approche de l´amazighité, le Tifinagh, Tamazight, les langues "berbères" ceux qui ont connu ou étudié le Dahir Berbère de 1936(le décret berbère) retrouvent les mêmes ingrédients de ce décrte berbère colonialiste raciste dans le débat actuel à Tamazgha.

Nous sommes en présence d´un auto-décret, avalé os et poils en 2018 alors qu´il fut rejeté violemment
par les Imazighens dans le pays le plus amazigh du monde qui est le Maroc.

Je m´explique:

Plus on a tendance à nous mystifier et plus nous tomberons dans l´auto-idéaisation. Ou dans le fachisme "berbère". D´abord il est nécessaire de sauver les écrits amazighs (Souss, M´zab, Chaouia, Kabylie, Nefoussa, Tifinagh etc...). Ensuite accélérer la documentation par des outils modernes. Et de là rattrapper le temps perdu en jérémiades et mystification. Car, comme d´autres langues, les langues amazighes sont menacées de disparition pure et simple, Ceci fait, l´enseignement du Kabyle, Tariffit etc, doivent ètre structurés dans toute Tamazgha. Généraliser ensuite l´enseignement dans tous les pays d´une manière décntractée et bien ficelée avec des programmes, académies etc.. Sans mystification.

Nous sommes en train de redécouvrir non la roue mais la Tour De Babel. Entre temps, la langue chinoise aussi vieille que les langues tamazight est devenue essentielle , bientôt plus que l´anglais.
Ce qui revient à dire que le développement d´une langue est directement proportionnel au développement des peuples qui utilisent cette langue.

Le mot est dit:
-Sans développment politique, culturel, scientifique, humain, technologique etc.., les langues amazighes comme d´ailleurs d´autres langues seront condamnées à disparaître.

Le reste n´est que du folkore ou du Dahir Berbère de 1936 re-visité en 2018.

Permalien

Un peu de bonne foi! Treve de boniments. Le 'Dahir Berbere' signe par le Sultan Marocain en 1930 ne faisait qu'enteriner les pratiques du droit coutumier dans l'espace berberophone du Maroc sous protectorat Francais. Les colonialismes francais et espagnoles, avec l'assentiment et le soutien des notables de Fes et des tribus arabophones participerent a l'ecrasement de la republique du Rif. La resistance au colonialisme est le fait des Imazighen. Les proto-arabo-islamistes pour conforter leurs positions au sein du Makhzen et s'acquerirent des positions de privileges dans l'administration colonial
eurent procederent a une desinformation de masse par le recours au mensonge outrancier recitant le 'latif'... Sauver leurs coreligionnaires d'une supposee massive campagne de christianisation qui n'existait pas...les mosquees furent mises a contribution... Le reste les panarabistes allies des imperialismes occidentaux relayerent 'the false news' a travers les territoires musulmans...
La supercherie grossiere et a grande echelle est remise au gout du jour par le lecteur ehonte qui ne trouve pas a accepter la legitimite d'un droit inalienable qu'ont les societes de Tamazgha a recouvrir tous leurs droits ....

Permalien

Vous jugez et annonces votre verdit "coupable !", mais sans sentence !
Bref, qu'est-ce que vous voulez dire par developement "politique... technologiques, etc. " [en fait etc.] n'a pas besoin d'etre suivi de plusieurs points. C'est ce que etc veut dire : continuation] - Bref, le developement Humain, ne signifie-t-il pas les autres developements ? Quand au Chinoix, vous vous trompez. Un Milliard de bouches et leur economie et activite' Humaine dependent d'un petit marche' de 350 millions (americain) et de la science exprime'e en Anglais. D'ailleurs, il en est de meme pour les Francais. Sans l'aventure de Debauchies(Belgique) et Mallat(France) aux USA, la theorie de Ondelettes n'aura pas connu son essort actuel. Il en sera de meme pour Ramanujan(Inde) et ses Mathematiques Transendentales.
L'Anglais, support de l'expression de ces avancements, theoriques puis pratiques(technologiques), n'auront ete' possibles que grace a la resistance des Universitaires, depuis B. Russell et d'autres et l'emancipation grace au depart... vers des terres plus libres...
Il se passe quelque chose de similaire, pour nous et Internet (Heureusement que le MINITEL EST MORT ET ENTERRE') aide beaucoup... l'echange d'ide'e et l'interaction sont les activite's, qui donneront naissance a la dynamique necessaire, contagion, en terme de developement Humain. Le liberalisme dans tous les sens du mot est la therapeutie necessaire - celle-ci est impose'e par un monde qui avance, avec ou sans nous. La Xenophobie Francaise nous aura ete' utile. Il nous reste a nous defaire du fachisme Arabe, impose' non pas par les Arabes et musulmans eux-memes, mais les aliene's d'entre nous...
Bref, au 5eme siecle, les Allemands n'ecrivaient pas encore... puis ils passerent chez nous, en Afrique du nord et apprir a le faire en Latin... puis la Theorie de la Relativite' vit le jour en Allemand. De meme pour l'Anglais, un diversification genetique de la langue, la propulse au language de la navigation et de la recherche scientifique apres... Mais la science a elle seule ne suffit pas...

A mon avis, les developements des langues Amazighs regionales, independemment fera emerger une sorte de base solde en laquelle se fera l'immersion de toutes.. Quand au developement Humain, celui-ci doit passer par le rejet a un certain moment des hallucinations etrangeres, c.a.d. arabo-islamiques.Ce n'est pas du fachisme que de vouloir balancer dehors un cancer etranger... Nous ne forcons personne a abandonner ce qui est leur, pour Tamazight... A peine s'agit-il d'auto-defense contre le SIDA qui nous ronge.

Permalien

"Ensuite accélérer la documentation par des outils modernes. Et de là rattraper le temps perdu en jérémiades et mystification". mais oui, bien sûr! Et tout ça bien entendu, avec la bénédiction de votre Moulay bien vissé à la triptyque nationale : allah (d'origine arabe, me trompe-je?) -Elwatan (le dindon) et Almalik (soullala elalaouia s'il vous plait). Naïveté ou danse de derwiches : des deux choses l'une!!

Permalien

DAHIR BERBÈRE ANO 1936 ET AUTO-DAHIR BERBÉRE AN 2018

On croyait discuter de faits historiques mais le bas blesse quelque part. Surtout quand la réaction est parfois viscérale et souhiate renvoyer le commentateur que je suis vers le Makhzen, le roi, la reine et autres trinités. Le ton est donné.

Comme la répétition est la mère du savoir, il est intéressant de constater que le commentaire qui rejette mon allsion au Dahir Berbère ( " signé par le sultan marocain en 1930 etc.." d´abord est faux.

Les faits:
Les colons de France, exaspérés par le fait que la colonisation du Maroc trainait, souhaitaient se débarasser du roi du Maroc. Les stratèges colonialistes avec l´appui de tout un appareil d´experts
approchèrent en même temps et en secret et les chefs amazighs et les chefs des zaouias confondues
ainsi que les cercles de la bourgeoisie de Féz surtout mais aussi de Tétouan ou Rabat ou Marrakech.
Le but était de créer une scission entre " Berbères et Arabes" , christianiser les " Berbères", détruire les
fondements de l´Islam et de fait inventer un pays d´apartheid. Documents à l´appui avec les rapports et
les ordres de mission.

Dés qu´Abdlekrim El Khattabi (Rif) , Moha Ou Hammou Zayyani, Idir, Ahansal (Moyen et Haut-Atlas) et
Si Mokhtar Soussi ainsi que d´autres tribus amazighes eurent vent du complot (voir les Mémoires en tachelhit et arabe de Si Mokhtar Soussi) , ils rencontrèrent le roi du Maroc Mohammed V pour l´informer.

Le roi fut aussi mis en garde par les partis politiques nationalistes (istiqlal de Allal El Fassi).

Et pour réponder au commentateur, le roi du Maroc ne signa jamais le Dahir Berbère.....
Le roi refusa catgégoqriquement comme il refusa (la France était bientôt occupée par l´Allemagne Nazie) au Gouvernement de Vicy du général Pétian de livrer les juifs marocains (à majorité amazighophones...). Le roi avait répondu au Dahir Berbère " qu´au Maroc il n´existait ni "berbères ni " Arabes, mais des citoyens marocains aux traditions millénaires. Ce même roi avait répondu aux colons de la France occup´´e par les Nazis , " si les juifs marocains qui sont des citoyens marocains à part entière sont des étrangers après plus de 3000 ans d´histoire au Maroc, bien avant l´Islam, alors moi le roi je vais aussi porter l´Étoile de David".

Des faits historiques, pas de la propagande .

Donc, le Dahir Berbère de 1936 avait déjà commencé à christianiser les enfants amazighs, preuves historiques existantes, dans la Région d´Azrou avec la Mission Chrétienne et au moins quelques dizaines de cas ont été documentés. Ceux qui ont fait leurs études au Lycée d´Azrou à cette époque se rappellent très bien des efforts fournis par l´administration coloniale.

Ainsi, le Maroc ne fut jamais une colonie mais resta un Protectorat avec trois zones /Tanger, internationale sous le joug des grandes puissances, le Nord du Maroc (l´actuelle Région Al-Hoceima.Tanger-Tétouan ) sous l´Espagne et le reste sous la France et le Maréchla Lyautey.

Le roi taxé de " fils de Glaoui " n´a aucune parenté avec le Pacha El Glaoui, un amazigh du Sud du Maroc. El Glaoui fut propulsé comme sultan du Maroc alors que le roi légitime Mohammed V fut exilé d´abord vers la Corse puis Madagascar jusqu´en 1956 à son retour.

Ce qu´il faut retenir est qu´entre 1912 et 1956, la lutte contre les visées des colonialistes au Maroc ne
baissa pas d´un iota. Le Dahir Berbère déclencha un soulèvement sanglant .

Déjà en 1830 quand la France décida d´occuper la Principauté d´Alger, province ottomane, la décadence de la dynastie régnante au Maroc se profilait. Pour sauver sa peau et ses intérêts le sultan du Maroc menacé par un soulèvement général (Rif, Atlas, plaines etc..) , endetté avait tout simplement vendu le Maroc et le Protectorat fut un fait. Quand le Maroc perda la Bataille d´Isly contre la France déjà installée en Algérie, quand l´ Émir Abdelkader fut délaissé , la puissance coloniale (rappelons-nous que Victor Hugo était l´un des signataires en France pour la création par décret du Département D´Algérie De France) , les Résistants marocains avaient engagé un bras de fer avec le palais.

Donc, le Dahir Berbère de 1936 ne fut pas seulement une erreur monumentale des " experts" coloniaux
mais surtout la démonstration que le peuple marocain a vécu, vit et vivra son amazighité sereinement.
Question de démographie, la plus grande ville amazighophone du monde est bien Casablanca (surtout les gens du Souss), suvie par Fés (les gens du Rif), puis Agadir (Souss-Massa) et Meknès (Moyen Atlas) et Chefchaouen, Tétouan etc...

Le 17 octobre 2001, le discours d´Ajdir prononcé par l´actuel roi du Maroc Mohammed VI (dont la grande mère et la mère sont amazighophones du Moyen-Atlas et les ailleux du Tafilaleth amazigh)
avait remis les pendules à l´heure en ce qui concerne la dimension amazighe du Maroc.

Je soutiens toujours au delà du " Makhzen, de Mommo, des Alaouites etc.." que le Dahir Berbère de 1936 a non seulement permis au Maroc de connaître le vrai visage du colonialisme raciste mais aussi
a permis de faire rempart à un autre danger encore plus virulent: l´arabo-fachisme porté par le Parti Baâth de Michel Aflak et Saddam Hussein (Irak-Syrie) ou le Nassérisme de Gamal Abd El Nasser ou encore Mouammar El Kaddafi......

Ce ne fut pas un hasard quand le roi Mohammed V eut à titre posthume l´une des plus grandes distinctions juives pour avoir refusé de livrer des citoyens marocains de confession juive aux nazis du Régime de Vichy, . Celà ne veut pas dire que les Sionistes sont meilleurs que les Nazis en Palestine.

Et ce n´est pas un hasard de voir les réactions à une simple réflexion sur un fait historique qui est , rappelons le le Dahir Berbère de 1936.

Le Dahir Berbère signalé n´est pas une défense pour l´autre fachisme, notemment l´arabo-fachisme qui utilise et le mythe et l´Islam pour semer la division à Tamazgha. Ce n´est pas non plus une carte blanche pour les " Berbères" de mélanger entre la libération culturelle, linguistsique, identitaire etc.. avec un autre fachisme de "Jugurtha, Massinissa, Kahina" et d´autres sornettes.

Comme certians retirent les pauvres martyrs de leurs tombes pour sucer leur sang à la moindre occasion, certains " Berbères" eux nous retirent des symbôles amazighs non pour les étudier, les
faire connaître mais sucer leurs os millénaires en oubliant que nous sommes en 2017 .

Les logans, mythes etc.. ne servent à rien.

Permalien

berbérophones
on devient francophone quand on est pas français et on parle la français
et idem pour anglophone ou arabophone, et essentiellement quand on est colonisé,
donc le berbérophones seraient des gens colonisés par des bebéres qui auraient disparus,
arabophones seraient des gens colonisés par des arabes qui auraient eux aussi disparus,
les francophones seraient des gens colonisés par des français qui auraient encore disparus,
donc il ne resteraient que des aphones,
les berbéres ont jamais voulus devenir grecques, romains, espagnoles, portugais, turques ou gaulois, et ne voudront pas devenir des arabes,
kateb avait dit que la langue française est un butin de guerre,
et bien l'arabe aussi,
(par haine) certains refusent que leurs enfants apprennent le bebère à l'école et accepte le français qui est celle d'un colonisateur, alors que les bebères ne refusent aucune langue -français arabe, anglais ou autre- à leur enfants qui ne sont devenus ni des gaulois, ni des arabes, ni des anglais
c'est vrai que c'est kateb qui parle de langue comme un butin, et pas un autre,
kateb sait qui il est, et les langues que parleront ses enfants ne peuvent faire d'eux que des bebères
les autres ont peur que leurs enfants deviennent des bebères,

Permalien

je cite : "Ce ne fut pas un hasard quand le roi Mohammed V eut à titre posthume l´une des plus grandes distinctions juives pour avoir refusé de livrer des citoyens marocains de confession juive aux nazis du Régime de Vichy, . Cela ne veut pas dire que les Sionistes sont meilleurs que les Nazis en Palestine." votre ode aux commandeurs vous fait ratisser tellement large que vous vous fourrez tous vos doigts et oreilles dans l’œil sur l'autre face de vos moulays : le dahir et la république du Rif (Momo5), Tazmamerth et autres (hassan2 le magnifique) et plus récemment le rif (M6 l'enchanté). Juste un commentaire : savez-vous que la crédibilité intellectuelle se mesure à sa capacité à taper d'abord sur soi-même et les siens avant d'aller perorer chez les z'ôtres.

Permalien

Merci de vos commentaires. Vous m’avez convaincu de la meilleure pertinence pour
désigner la soit-disant “darija” par “dziria”.
Ceci dit, dans mon essai, je signalerai les deux termes “djazaïrbya” et “dziria”,
et laisserai les compétents (que je ne suis pas) en la matière faire les enquêtes indispensables, et
réellement démocratiques parmi le peuple, pour décider du mot final à employer
de manière consensuelle.
Cordialement,
Kadour

Permalien

J'attends de lire votre essai et j'espère que vous aller apporter des nouveautés par rapport au magribini qui est trop affilié au punique. La façon de voir de son concepteur ne prend pas en compte ni le poids de la dépendance vis à vis de l'Orient ni le rôle des locuteurs berbères dans la production du langage. Et c'est précisément, le problème essentiel de la Tamazgha c'est à dire la possibilité de se définir par soi-même. Il serait long de s'étaler sur la définition de soi mais beaucoup de ceux qui s'occupent de la culture amazighe dénoncent à juste raison la négation de soi ou la haine de soi.
Quant à moi, je reste convaincu qu'il est dans la capacité de la culture amazighe de s'universaliser en intégrant les autres cultures de contact.
F HAMITOUCHE

Ajouter un commentaire