Aller au contenu principal
Body

APPEL

CNLD : halte aux reports et à la banalisation des procès de Hirakistes

Le Comité national pour la libération des détenus (CNLD) a rendu public le communiqué suivant sur les incessants reports des procès des activistes du mouvement Hirak et leur banalisation.

Jeudi 17/09 au tribunal Abane Ramdane à Alger doit avoir lieu le procès de plus de 50 citoyens Hirakistes dont une bonne partie à payer chèrement son engagement.

En un, ce procès de masse doit se tenir. L'administration judiciaire ne peut indéfiniment reporté les audiences laissant les "inculpés" croupirent en liberté provisoire avec tous les restrictions et les dégâts que cela cause en particulier pour ceux responsables de familles qui doivent au plus vite reprendre leur poste de travail .

En deux; La mobilisation hors réseaux sociaux doit reprendre tel qu'elle était avant l'apparition du Covid. La présence devant les tribunaux, demain et plus tard doit être de mise tant en soutien et par solidarité aux "prévenus" que pour montrer au pouvoir que nous sommes encore là, présents et mobilisés. Il est aussi du rôle du journaliste d'être présent pour informer sur les faits.

Soutenir les détenus ou les ex-détenus qui passent en procès doit de nouveau être une des tâches du Hirak, de ses acteurs et des organisations/collectifs qui y sont impliqués. Cela s'inscrit aussi dans La Défense des libertés, les libertés de toutes et tous .