Aller au contenu principal
Body

DISSIDENCE CITOYENNE

"Y en a marre de ce pouvoir" crient des centaines d'avocats à Alger

Plusieurs centaines d'avocats en robe noire manifestent samedi dans le centre d'Alger, pour appeler à un changement de régime en Algérie, au lendemain de nouveaux cortèges monstres à travers le pays réclamant le départ du président Abdelaziz Bouteflika.

"Avocats aux côtés du peuple", peut-on lire sur des pancartes brandies par des avocats, venus de plusieurs régions du pays et rassemblés sur le parvis de la Grande Poste, bâtiment emblématique du coeur de la capitale algérienne.

"Y en a marre de ce pouvoir", "Système dégage!", ont-ils scandé en agitant des drapeaux algériens - vert et blanc, frappés de l'étoile et du croissant rouges.

Les avocats ont ensuite forcé un cordon de police pour défiler dans les rues du centre de la capitale.

Selon Me Noureddine Benissad, un des ténors du barreau d'Alger et militant des droits humains, "la famille de la défense s'est rassemblée aujourd'hui pour dire +game over+" (la partie est finie).

Confronté depuis le 22 février à une contestation inédite, M. Bouteflika, au pouvoir depuis 20 ans, a promis la mise sur pied à une date non précisée d'une "Conférence nationale" devant réformer le pays et élaborer une nouvelle Constitution.

Mais il a également repoussé la présidentielle prévue le 18 avril à après la fin de ladite Conférence, prolongeant de fait la durée son mandat au-delà de son expiration constitutionnelle le 28 avril.

"Nous sommes contre une transition pilotée par le système. Le changement et la transition c'est maintenant", a déclaré Me Benissad.

Avocat au barreau de Boumerdes (40 km d'Alger environ), Me Khaled Djatit est venu manifester avec sa fille de 5 ans, Fatma, qu'il porte sur ses épaules. "C'est pour nos enfants que nous manifestons (...) pour une Algérie meilleure", a-t-il dit à l'AFP.

Vendredi, les Algériens sont descendus en masse dans la quasi-totalité des régions du pays pour réclamer le départ du chef de l'Etat, de son entourage et du "système" au pouvoir en Algérie. Une foule monstre a notamment manifesté durant plusieurs heures dans le centre d'Alger.

Auteur
AFP
 

Commentaires

Permalien

Avocats-Magistrats = Catégorie la plus infectée jusqu'à la moelle par la corruption.
Je pense qu'ils prennent le train en marche ces nouveaux harkis...

Permalien

les personnels, toutes catégories confondues, et à tous les niveaux de la justice, enseignement, et santé forment les catégories les plus infectes, les plus pourries, les plus nocives, les plus corrompues du systéme, et le systéme est pourri par eux,
et tout ce qu'ils veulent, c'est sauver leur systéme, ces hypocrites retourneurs de robe et tablier,
et la france fait tout pour que ces trois secteurs soient pourris, ils sont les bases de tout état sérieux,

Permalien

Mon message s'adresse uniquement à Mesdames et Messieurs les procureurs, juges et avocats les plus propres, patriotes et intègres, qui n'ont jamais été impliqués dans quoique ce soit, que je respecte profondément pour leur soutien DIGNE et très courageux au PEUPLE ALGÉRIEN et contre le système Bouteflika, pire ennemi du peuple Algérien.
Mon message ne s'adresse pas à la partie malsaine de ce corps qui a été dénoncée dans des affaires très graves (affaire des 700 kg de cocaïne etc...), par les médias et les réseaux sociaux, sur internet.

Vous pouvez Mesdames et Messieurs, participer très efficacement, très rapidement au dénouement de la crise politique et à la libération de notre peuple, sans effusion de la moindre goutte de sang.
Vous rentrerez dans l'histoire de notre pays, par la plus grande porte, si vous mettez hors d'état de nuire immédiatement, conformément à nos lois, saïd Bouteflika dans un premier temps, en extrême urgence, ensuite tout le système mafieux non constitutionnel, qui a usurpé la fonction du président légitime, pour détruire l'économie nationale, au profit de nos pires ennemis.
Saïd Bouteflika a vendu le pays. Il est impliqué dans l'affaire de Tiguentourine et c'est le général Benhadid en personne, qui l'a dénoncé publiquement. Cette affaire a failli détruire notre économie basée à 98% sur les hydrocarbures.
- Il a autorisé contre la volonté du PEUPLE ALGÉRIEN le survol de notre espace aérien de 2013 à ce jour, par les avions militaires Français et Américains, pour aller bombarder le Mali et les pays du Sahel.
Il faut interdire immédiatement le survol de notre espace aérien par ces avions militaires étrangers
- Il a fait des choses plus graves que la trahison.
- Il a séquestré son frère gravement malade et inconscient.
- Il est derrière toutes les lettres écrites avec les conseils de nos pires ennemis étrangers en leur permettant de s'ingérer directement dans nos affaires intérieures.
- Il a détourné avec son clan 350 milliards de dollars de l'argent du peuple Algérien vers l'étranger (USA, France, Emirats arabes unis, Espagne, Angleterre, paradis fiscaux ….).
- Il a tout fait dans les lettres écrites sur ses ordres et sur les conseils de nos pires ennemis. Les lettres sont des provocations-actes de guerre contre le PEUPLE ALGERIEN, destinées à provoquer un bain de sang, mais notre peuple et ses dignes fils ont déjoué un par un ces complots criminels.
- Il a violé plusieurs fois la constitution illégalement, mettant le pays en très grand danger.
- Il a fait usage de faux très graves, lors du dépôt des dossiers de candidature.
LA LISTE DES CHEFS D'INCULPATION EST TRÈS LONGUE. CET ESPACE NE SUFFIT PAS POUR LES ÉVOQUER.

Saïd Bouteflika est le VERROU qui bloque le dénouement de la crise politique, d'une gravité extrême, qui risque à tout moment de déclencher une guerre civile aux conséquences incalculables.
Saïd Bouteflika est le plus grand traître et le plus pire ennemi de notre peuple et de notre pays, de toute son histoire contemporaine.

Pour dénouer la crise politique très grave que vit le PEUPLE ALGÉRIEN et le pays, dans les plus brefs délais, il est vital, d'inculper dans un premier temps saïd Bouteflika. Sa démission de son poste de conseiller, qu'il utilise pour usurper la fonction du président Abdelaziz Bouteflika son frère, EST VITALE.
Ses soutiens étrangers émanant des pires ennemis de toujours de notre pays disparaîtront immédiatement.
Son inculpation conformément à nos lois, doit être couverte par tous les médias et les réseaux sociaux sur internet.

Ainsi, NOTRE PEUPLE retrouvera ses véritables indépendances politique et économique, et SA LIBERTE TOTALE, confisquées depuis 1962, par ces traîtres, que De Gaulle a laissé infiltrés dans les rouages de l'état Algérien, la veille de l'indépendance en 1962, preuves à l'appui, pour miner l'avenir de l'Algérie. Le propre fils de De Gaulle l'a reconnu publiquement, en 2011.

ET SON EXCELLENCE, LE PEUPLE ALGÉRIEN RETROUVERA TOUT SON POUVOIR, QU'IL UTILISERA POUR CHOISIR, NOTAMMENT, SES REPRÉSENTANTS, à COMMENCER, PAR LE TOUT PREMIER DES CITOYENS.

Permalien

Mon message s'adresse uniquement à Mesdames et Messieurs les procureurs, juges et avocats les plus propres, patriotes et intègres, qui n'ont jamais été impliqués dans quoique ce soit, que je respecte profondément pour leur soutien DIGNE et très courageux au PEUPLE ALGÉRIEN et contre le système Bouteflika, pire ennemi du peuple Algérien.
Mon message ne s'adresse pas à la partie malsaine de ce corps qui a été dénoncée dans des affaires très graves (affaire des 700 kg de cocaïne etc...), par les médias et les réseaux sociaux, sur internet.

Vous pouvez Mesdames et Messieurs, participer très efficacement, très rapidement au dénouement de la crise politique et à la libération de notre peuple, sans effusion de la moindre goutte de sang.
Vous rentrerez dans l'histoire de notre pays, par la plus grande porte, si vous mettez hors d'état de nuire immédiatement, conformément à nos lois, saïd Bouteflika dans un premier temps, en extrême urgence, ensuite tout le système mafieux non constitutionnel, qui a usurpé la fonction du président légitime, pour détruire l'économie nationale, au profit de nos pires ennemis.
Saïd Bouteflika a vendu le pays. Il est impliqué dans l'affaire de Tiguentourine et c'est le général Benhadid en personne, qui l'a dénoncé publiquement. Cette affaire a failli détruire notre économie basée à 98% sur les hydrocarbures.
- Il a autorisé contre la volonté du PEUPLE ALGÉRIEN le survol de notre espace aérien de 2013 à ce jour, par les avions militaires Français et Américains, pour aller bombarder le Mali et les pays du Sahel.
Il faut interdire immédiatement le survol de notre espace aérien par ces avions militaires étrangers
- Il a fait des choses plus graves que la trahison.
- Il a séquestré son frère gravement malade et inconscient.
- Il est derrière toutes les lettres écrites avec les conseils de nos pires ennemis étrangers en leur permettant de s'ingérer directement dans nos affaires intérieures.
- Il a détourné avec son clan 350 milliards de dollars de l'argent du peuple Algérien vers l'étranger (USA, France, Emirats arabes unis, Espagne, Angleterre, paradis fiscaux ….).
- Il a tout fait dans les lettres écrites sur ses ordres et sur les conseils de nos pires ennemis. Les lettres sont des provocations-actes de guerre contre le PEUPLE ALGERIEN, destinées à provoquer un bain de sang, mais notre peuple et ses dignes fils ont déjoué un par un ces complots criminels.
- Il a violé plusieurs fois la constitution illégalement, mettant le pays en très grand danger.
- Il a fait usage de faux très graves, lors du dépôt des dossiers de candidature.
LA LISTE DES CHEFS D'INCULPATION EST TRÈS LONGUE. CET ESPACE NE SUFFIT PAS POUR LES ÉVOQUER.

Saïd Bouteflika est le VERROU qui bloque le dénouement de la crise politique, d'une gravité extrême, qui risque à tout moment de déclencher une guerre civile aux conséquences incalculables.
Saïd Bouteflika est le plus grand traître et le plus pire ennemi de notre peuple et de notre pays, de toute son histoire contemporaine.

Pour dénouer la crise politique très grave que vit le PEUPLE ALGÉRIEN et le pays, dans les plus brefs délais, il est vital, d'inculper dans un premier temps saïd Bouteflika. Sa démission de son poste de conseiller, qu'il utilise pour usurper la fonction du président Abdelaziz Bouteflika son frère, EST VITALE.
Ses soutiens étrangers émanant des pires ennemis de toujours de notre pays disparaîtront immédiatement.
Son inculpation conformément à nos lois, doit être couverte par tous les médias et les réseaux sociaux sur internet.

Ainsi, NOTRE PEUPLE retrouvera ses véritables indépendances politique et économique, et SA LIBERTE TOTALE, confisquées depuis 1962, par ces traîtres, que De Gaulle a laissé infiltrés dans les rouages de l'état Algérien, la veille de l'indépendance en 1962, preuves à l'appui, pour miner l'avenir de l'Algérie. Le propre fils de De Gaulle l'a reconnu publiquement, en 2011.

ET SON EXCELLENCE, LE PEUPLE ALGÉRIEN RETROUVERA TOUT SON POUVOIR, QU'IL UTILISERA POUR CHOISIR, NOTAMMENT, SES REPRÉSENTANTS, à COMMENCER, PAR LE TOUT PREMIER DES CITOYENS.

Ajouter un commentaire