Aller au contenu principal
Body

RENCONTRE

Mohand Ouldchikh : "Tamazight sera bientôt dans Google Translate"

Il y a une avancée très significative dans la traduction de Tamazight. Et Mohand Oulchikh a travaillé sans relâche depuis deux ans pour réaliser ce projet avec Google. Le projet se concrétise finalement. Rencontre

Le Matin d'Algérie : Comment vous est venue l’idée de demander à Google d’introduire Tamazight dans leur système de traduction ?

J’ai pris contact avec l’équipe de Google en juillet 2015 pour leur faire part de cette idée. Je les ai informés qu’il y avait une pétition qui circulait à ce sujet et que j’avais d’ailleurs signée moi-même. Ils m’ont répondu qu’ils travaillaient sur la base de projets et non de pétitions.  Quelques jours plus tard, j’ai été contacté pour m’informer qu’ils étaient prêts à travailler sur le projet si on pouvait leur garantir l’appui et l’expertise. Ce que j’ai fait. Ils m’ont alors donné de l’information sur les exigences de la faisabilité du projet et c’est ainsi que le projet a commencé à prendre forme.

Quelles sont ces conditions ?

En gros, il y a trois conditions :

  1. Convaincre que Tamazight vaut le coup d’être incluse dans le système de Google Translation (traduction) ;

  2. Fournir toutes les données nécessaires pour mener à bien ce projet ;

  3. Former une équipe compétente, appuyée par des curriculum vitae convaincants.   

Quels sont les arguments qui ont convaincu l’équipe de Google ?

J’ai informé l’équipe de Google que Tamazight est parlée dans plusieurs pays, de Siwa en Egypte aux Iles Canaries, par des dizaines de millions de personnes. J’avais cité plusieurs références historiques concernant les Amazigh de la préhistoire à aujourd’hui.  

J’ai formé alors une équipe au début de l’année 2017. Plusieurs personnes sont très connues dans le domaine de la langue et culture amazighes. J’aimerais ici les remercier pour avoir accepté de se rendre disponibles durant ces 2 dernières années pour mener à bien ce projet. Il s’agit de Farida Hadjeras, Arav Sekhi, Rachid Beguenane, Fawzi Chelibane, Amrane Boumghar, Tarik Bouaziz (tous d’Ottawa) , Nasser Uqemmum (Montreal), Mohand Ouamer Ousalem ,  Mehanna Khelifi , Mohamed Belqacem (Algérie), Madi Medghis (Libyen - Ottawa) , Lahcene Oulhadj (Marocain - Montréal).

Et Google a accepté facilement ?

Au début, Google avait de la difficulté avec le fait que Tamazight n’était pas standard ; certains l’écrivaient en caractères tifinagh, d’autres en arabes et d’autres en latins, en fonction des régions bien sûr. Il fallait choisir une seule écriture. C’est d’un commun accord qu’on a opté pour les caractères latins car il y avait plus de matières et plus de données à fournir. Il y a très peu de documents en caractères tifinagh et en caractères arabes en comparaison avec ce qui est écrit en caractère latin où on peut trouver des centaines de documents (livres, dictionnaires, etc.). Il y a donc assez de matière pour alimenter le système de Google Translate. Même avec ce choix, il y avait quand même quelques difficultés dues au fait que l’écriture n’était pas standardisée. On a alors opté pour les caractères latins choisis par Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO).

Donc on peut commencer à utiliser Google Translate bientôt ?

Après avoir envoyé à Google des centaines de documents, ils ont pu finalement faire fonctionner un algorithme qui permet d’avoir des traductions acceptables afin de continuer le projet. Ce n’est d’ailleurs pas encore au point. C’est pour cela que Tamazight Google Translate n’est pas encore en ligne et n’est pas fonctionnel.

Afin de développer ce traducteur et le rendre acceptable, fiable, il faut continuer encore à alimenter le système en phrases Tamazight traduites. C’est maintenant le rôle de chacun, en particulier des experts.  

Google a ouvert le lundi 18 mars 2019 une plateforme à la communauté pour y participer (voir les conditions en attaché). Pour le moment, les phrases à traduire vers Tamazight sont en anglais. Ceux qui ne maîtrisent pas l’anglais peuvent traduire ces phrases de l’anglais vers la langue de leur choix d’abord (français, espagnol, arabe etc.) puis donner la traduction en tamazight.

Plus il y a de participants, plus il y aura de traductions de bonne qualité, le plus tôt Google Translate en Tamazight sera en ligne. C’est le travail le plus important qui reste à faire.

L’adresse de la plateforme pour contribuer est : http://translate.google.com/community

Configurez la langue tamazight via le bouton de menu dans l'angle supérieur gauche.

Des conditions de contribution dans cette plateforme ont été fixées par Google. Pour avoir de plus amples informations et comment contribuer, les volontaires peuvent télécharger le fichier suivant :  

https://drive.google.com/open?id=18ROxsfjwO2qLoxf9XiecfGUxFCAvI9wt

Il est aussi recommandé de rejoindre le groupe Facebook ouvert pour cette circonstance :

https://www.facebook.com/groups/397076811126111/      

 

Auteur
Hocine Toulaït
 

Commentaires

Permalien

Azul, J'ai pas de compétences pour vous aide, mais je tiens à vous envoyer un GRAND MERCI FRATERNEL POUR TOUT LE TRAVAIL QUE VOUS FAITES POUR QUE NOTRE LANGUE SORTE DES "TENEBRES" QUE LES TENANTS DES POUVOIRS DU MAROC JUSQUE DANS LE MOYEN ORIENT, VEULENT LA METTRE.
fraternellement
Mr IKENE

Permalien

Google Translate pour la traduction automatique de Tamazight est une mauvaise idée pour les raisons suivantes:

1. Google Translate utilise une approche statistique superficielle pour la traduction automatique, sans connaissances des structures profondes (lexical, syntaxique et sémantique) de la langue. Ce système produit des traductions médiocres pleines d’erreurs que l’on ne peut pas utiliser pour des fins sérieuses. Il peut aussi mener aussi à une diffusion et un apprentissage erroné de la langue.
2. Google Translate se base sur la contribution bénévole et anonyme d’internautes qui fournissent des traductions de phrases. Or la traduction de qualité nécessite une maitrise solide des langues à traduire supplémentée par une formation et expérience dans le domaine. Dans le cas de Tamazight, il y a peu de personnes qui maitrisent cette langue dans l’écrit et formées dans les techniques de traduction. Donc, inévitablement, la médiocrité des traductions va être exacerbée.
3. Google est une multinationale géante et influente sur l’internet, dont le seul souci est de gagner de l’argent. En contribuant à lui transférer des données de notre langue, nous lui donnons aussi le contrôle et le pouvoir de diffuser une version erronée de Tamazight et d’orienter le développement de notre langue sur un chemin préjudiciable.

Alors pourquoi donc initier un tel projet? Probablement parce que ces initiateurs ne comprennent pas tous les enjeux et sont motivés par l’envie de voir Tamazight parmi les autres langues du monde sur Google Translate. Mais cela est au demeurant juste une action de publicité superficielle qui certes va satisfaire momentanément l’égo des initiateurs, mais n’amènera pas de bénéfices tangibles à la langue et ses locuteurs. Tamazight c’est sur son terrain d’abord qu’il faut la travailler et la diffuser.

En conclusion, je ne conseille à personne de contribuer à ce projet.

Permalien

La transcription de Tamazight proposée par l'INALCO est déficiente et c'est une erreur de la proposer dans ce projet.
Voici les insuffisances majeures:
- Le "v" est noté avec "b", ce qui n'est pas acceptable. On dit "vava" et pas "baba". Cette approche ne produit que l'assimilation à la langue arabe et à long terme la disparition du son "v" de Tamazight.
- Le son vélaire ( ʷ) comme dans "agʷi" (refuser) n'est pas noté. Ce verbe est noté "agi" et se confond avec l'adjectif démonstratif "agi". A long terme, cette approche mène aussi à la disparition du son vélaire de Tamazight, un son unique qui constitue une richesse et une particularité de la langue. Ce son a déja disparu dans certaines régions amazighophones, comme Vgayet.
- Les sons emphatiques, comme ṛ, ne sont pas toujours notés. Ce qui complique la lecture et l’apprentissage dans l’écrit.
- La lettre “ƫ” introduite par Mammeri n’est pas incluse. Elle est remplacée par “tt”, ce qui donne des problèmes dans la cohérence orthographique, dans les cas où il faut 2 ƫ pour rendre l’intensif. Exemple: “yeƫƫawi” (qui devrait être noté “yettttawi”, ce qui est absurde), et aussi les cas comme “tƫeddu” qui devient “tetteddu” dans la notation proposée par l’INALCO.
- La lettre “p” n’est pas incluse, alors que nous avons beaucoup de mots avec le son “p” comme “apaki”. Cela ne correspond pas à la langue parlée de noter de tels mots avec une autre lettre.

Pour une notation cohérente, complète et inclusive de Tamazight, voir ici:
http://asegzawal.com/francais/dcm

Permalien

<>

Ça va donner un résultat époustouflant de traduire de l’Anglais à Tamazight en passant par une langue intermédiaire utilisant la traduction automatique de google translate qui est renommée pour ses erreurs hilarantes. On aura une bonne tchektchouka à la fin.

Permalien

Dans l'équipe, dont les membres ont été cités, il n’y aucun linguiste de formation universitaire et encore moins un spécialiste dans le traitement automatique du langage naturel qui pourrait comprendre les enjeux techniques de la traduction automatique.

C’est une perte de temps et de ressources de contribuer à un tel projet qui n’a aucune chance de donner de bons résultats.

Ur yessin ad ixiḍ, yessiɣʷzif lxiḍ.

Permalien

Tabou donne de plus en plus dans l araberie.Est ce le nouveau parfait kabyle de service qui est entrain de donner des gages à l'araboislamisme qui a défiguré ce pays mais qui le tient ,hélas,à ce jour colonialement,parceque cet araboislamisme à une armée,une police depuis 1962?
Tabou piétine les légitimes revendications amazighs et en particulier kabyles pour plaire à l'araberie qui semble infecter la plupart des régions de ce pays

https://tamurt.info/fr/karim-tabbou-populisme-opportunisme-et-connivenc…

Permalien

En voila une bonne information !. Un grand merci a tout ceux qui travaillent a l'epanouissement de la langue tamazight. Vos noms resteront graves dans nos coeurs.

Permalien

Venant d'un Amazigh Tunisien qui a pris sur lui meme d'apprendre Tamazight.
Bravo et continuez!
Il faut que Tamazight renaisse et regagne ses lettres de noblesse comme etant la culture primordiale de l'Afrique du Nord ... COmme il se doit d'ailleurs. Il est temps d'affirmer notre identite avec un Ethos Nord Africain, c'est a dire Amazigh.

Permalien

Google Translate pour la traduction automatique de Tamazight est une mauvaise idée pour les raisons suivantes:
1. Google Translate utilise une approche statistique superficielle pour la traduction automatique, sans connaissances des structures profondes (lexical, syntaxique et sémantique) de la langue. Ce système produit des traductions médiocres pleines d’erreurs que l’on ne peut pas utiliser pour des fins sérieuses. Il peut aussi mener aussi à une diffusion et un apprentissage erroné de la langue.
2. Google Translate se base sur la contribution bénévole et anonyme d’internautes qui fournissent des traductions de phrases. Or la traduction de qualité nécessite une maitrise solide des langues à traduire supplémentée par une formation et expérience dans le domaine. Dans le cas de Tamazight, il y a peu de personnes qui maitrisent cette langue dans l’écrit et formées dans les techniques de traduction. Donc, inévitablement, la médiocrité des traductions va être exacerbée.
3. Google est une multinationale géante et influente sur l’internet, dont le seul souci est de gagner de l’argent. En contribuant à lui transférer des données de notre langue, nous lui donnons aussi le contrôle et le pouvoir de diffuser une version erronée de Tamazight et d’orienter le développement de notre langue sur un chemin préjudiciable.

Alors pourquoi donc initier un tel projet? Probablement parce que ces initiateurs ne comprennent pas tous les enjeux et sont motivés par l’envie de voir Tamazight parmi les autres langues du monde sur Google Translate. Mais cela est au demeurant juste une action de publicité superficielle qui certes va satisfaire momentanément l’égo des initiateurs, mais n’amènera pas de bénéfices tangibles à la langue et ses locuteurs. Tamazight c’est sur son terrain d’abord qu’il faut la travailler et la diffuser.

En conclusion, je ne conseille à personne de contribuer à ce projet.

Permalien

Bonjour
On se demande dans quelle langue berbère Google va traduire? Il vont prendre une langue fabriquée que personne ne parle/comprend, un espéranto berbère ou il vont proposer des choix de langues berbères?!!!

Permalien

Puisque c'est une mauvaise idee, qu'est-ce que vous attendez pour mettre en pratique votre bonne idee. Ou, vos contributions consistent seulement a mettre les batons dans les roues de ceux qui veulent faire avancer les choses ?

Permalien

Une fois libéré de l'actuel système obsolète et ses pions et la deuxième république bâtit...On pansera nos blessures et on s'occupera de nos malades.
Par la suite et en premier, on doit s'unir pour bâtir notre pays, notre économie, notre industrie, nos hôpitaux, notre administration, nos services public, notre industrie touristique, nos écoles et universités, nos forêts et parcs naturels...ect
Pour assurer notre indépendance et continuité il nous faudra un gouvernement fort, un état fort...Les compétents nous diront qu'il faudra passer à l'anglais et au mandarin sans perdre le français pour être parmi les meilleurs du monde....Par la suite, notre patrimoine et diversité culturel et notre authentique histoire pourra être mis en valeur notamment le Tamazight.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
On doit d'abord assurer notre indépendance et bâtir l'Algérie, n'oublions pas que l'Algérien importe presque tous ce qu'il consomme !!!!! comment parler de Tamazight alors qu'on dépend exclusivement de ce que produit les autres nations ??? L'Algérie n'a presque aucune autonomie....même l'eau du robinet dépend des usines de désallement importés !!! ...
Oublions pas que les forces du mal sont et seront toujours à pied d'oeuvre pour saboter les acquis du peuple Algérien, et rêvent de faire l'Algérie à la SISSI....soyons vigilants.

=================================================================================
.soyons vigilants. et occupons nous des priorités*** .soyons vigilants. et occupons nous des priorités
******* .soyons vigilants. et occupons nous des priorités *****.soyons vigilants. et occupons nous des priorités..*****.soyons vigilants. et occupons nous des priorités

Permalien

Les contributions servent à éclairer le sujet et à en débattre.
Les bonnes idées sur Tamazight sont implémentées sans besoin de publicité.
On ne fait pas "avancer les choses" avec un projet pareil. Bien au contraire, on dévalue
la langue en la massacrant dans son lexique, structure et traduction que l'on expose au monde à travers Google.

Permalien

Il s'agit de mettre de l'huile dans les roues et pas des batons. Il faut aussi mettre le boeuf avant la charrue pour tirer les roues bien huilées.
En d'autres mots, il faut d'abord construire les bases nécessaires avant de se lancer dans la traduction automatique à la google.

Les bonnes idées sont en voie de réalisation petit à petit, sans bruler les étapes; elles sont déja visibles sur l'internet si on sait chercher.
Vous ferez donc mieux de consacrer les efforts à ces bonnes idées de construction des bases.

Ajouter un commentaire