Aller au contenu principal
Body

OPINION

Un nouveau drapeau : une proposition symbolique d'unité nationale

Cette lamentable affaire du drapeau amazigh interdit est une grande leçon dont les Algériens devraient profiter pour réfléchir au sens de l'unité nationale. C'est la preuve absolue que toutes les composantes nationales de ce pays ont un seul ennemi qui les divise, le régime militaire. Il faut trouver, en un nouveau drapeau, un chemin symbolique d'union nationale.

Que le lecteur m'accorde tout d'abord le crédit d'être conscient qu'un bout de tissu n'est en rien la garantie d'une union nationale et que l'essentiel de son fondement se trouve ailleurs.

J'ai rédigé de nombreux articles pour montrer combien je suis sceptique sur la capacité de la constitution et des lois à construire, seules, une nation unifiée, fraternelle et apaisée. L'essentiel se trouve dans notre capacité à intégrer ce que l'instruction et l'humanisme de nos éducations personnelles nous ont appris. Pour ma part, ils m'ont toujours enseigné d'être aux côtés de nos compatriotes berbérophones car j'ai, très tôt dans ma vie, ressenti leur douleur profonde.

Je propose donc une action tout à fait symbolique mais lorsque le symbole est accompagné d'une honnêteté intellectuelle, il peut faire soulever des montagnes. Je propose donc qu'enfin ce drapeau soulève les montagnes par promesse d'un nouveau pacte national.

Le drapeau est une affaire constitutionnelle puisqu'il valide la représentation graphique derrière laquelle une nation se reconnaît, construit son lien et offre son image de la représentation nationale au monde.

Je propose que le débat sur la constituante prenne en compte, dans les délais les plus brefs, le point sur la nouvelle représentation graphique du drapeau national.

Si des commissions de gens talentueux, de toutes compétences, de toutes régions et de toutes sensibilités ne peuvent se réunir pour nous proposer un nouveau drapeau national, c'est qu'il n'y a plus aucune porte possible vers l'unité nationale.

On voit bien que le drapeau algérien n'a pas tenu ses promesses car il a été pendant un demi-siècle représentatif d'un régime militaire qui l'a foulé au pied en piétinant toutes les valeurs qu'il était censé représenter.

Je ne suis pas stupide au point d'ignorer que la représentation graphique est en lien avec des références culturelles et historiques. Je suis conscient que toutes les composantes tiennent à leurs références. Mais si ces références ne sont pas considérées comme nationales et qu'on puisse s'accorder sur elles, alors il n'y a pas un seul pays et un seul destin à ce peuple mais plusieurs.

Je me fiche totalement d'un bout de tissu et encore plus au graphisme qui pourrait être décidé mais l'important est une adhésion collective aux couleurs et symboles du drapeau. Ce serait le signe d'une renaissance pour symboliser le pacte national, une seconde république qui voit le jour avec des couleurs éclatantes au vent.

Oui, le drapeau est un bout de tissu, oui la constitution n'est qu'un bout de papier. Mais ce sont les volontés des êtres humains qui leur donnent le sens profond de l'unité nationale.

Profitons de ce trouble causé autour du drapeau pour remettre ce bout de tissu tout en haut des diversités nationales, à cette distance où la vision ne prend en compte que la force d'une seule entité, dans la beauté de son ensemble.
 

Auteur
Boumediene Sid Lakhdar, enseignant
 

Commentaires

Permalien

je vous jure que l affaire des drapeaux est partie de mes commentaires non publies a propos du chiffon du polizabal .les vrais algeriens depuis le premier vendredi du hirak hissent le drapeau algerien celui de lamazigh et celui de la palestine mais jamais jamais le chiffon du polizabal .je vous jure si le chiffon du polizabal a été levé au milieu du hirak wallah al 3adime il n y aura plus l affaire des drapeaux

الجزائر تاي

Permalien

Le drapeau islamique n' est pas le notre tout comme l' arabe ne soit notre langue.
Chaque peuple à ses valeurs et symboles

Permalien

Monsieur ( terme que vous ne méritez pas), je ne sais pas si vous réalisez la gravité des stupidités et âneries que vous écrivez, en plus en tant qu'enseignant. Honnêtement je plains vos élèves et crains sur la qualité de leur éducation. Traitez un drapeau de bout de chiffon est un manque de respect et un outrage à ceux qui se sont sacrifiés pour ramasser ce "bout de chiffon" comme vous l' appelez afin qu' il ne soit pas pris comme trophée par l'ennemi car les gens meurent pour des symboles et des principes ce que vous ne pouvez pas comprendre, car vous en êtes dénués. Ce bout de chiffon est un symbole, je ne sais pas si vous connaissez la signification du terme symbole? Ce comportement extrême, de mourir pour un symbole ou un principe, existe depuis que l' homme existe et se retrouve dans toutes les nations et cultures. Le drapeau algérien est un symbole unifiant le peuple algérien. Ce symbole n'a été à aucun moment de sa jeune histoire remis en question, y compris par les opposants du régime, à l acception de certains harkis dont je ne mentionnerais même pas le nom, car les citer souillerais la pureté de notre emblème national. L'intégrité territoriale, l hymne et l emblème national sont des lignes rouges à ne pas franchir. Vous ne méritez pas que je m'étale plus dans ma réponse car ce serait vous donnez plus d importance que vous n'en méritez et je me permet de reprendre un terme du Hirak : DEGAGE.

Permalien

Si Lakhdar, la continuité du combat de Dda Lhocine avec la continuité du combat de Dda Lho avec le modernisme et la lucidité en +.
Pourquoi vous dites nos compatriotes Berbérophones?
Nos compatriotes suffira car le combat pour les origines est et doit être l'oeuvre de tous.

Permalien

Boumediene Sid Lakhdar, enseignant: en mettra la robe de ta soeur comme drapeau. et encore je suis poli

Permalien

@ je vous jure que l'affaire ; Vous ne voyez sANS doute pas clair où alors vos lunettes sont brouillé, certes il y a eu quelques chiffons kabyles que meme les autres éthenies refusent de hisser depuis le hirak pour la seule raison que cette fourche et les couleurs ont été dessinées et choisie par un juif tout comme l'alphabet inventé dans une Académie française à Paris. et que seul le drapeau algérien du vert et blanc a été levé haut dans toutes les wilaya de l'algérie sauf en Kabylie dont certains veulent créé un état dans un autre. mais ceci n'arrivera jamais car nos chouhada sont mort pour toute l'Algérien mais pas pour telle ou telle région dans des pintades nous chantent de leur voix lugubre plus que celle d'un corbeau. A Sétif selon des rumeurs qui courent ici et là des jeunes ont juré que si jamais ce chiffon sera hissé durant les prochaines journée du Hirak et tout extrémiste i qui le portera ne répondra que de lui meme alors je dirais gare car c'est une question d'honneur disent-ils pour vénérer nos chouhada tombés pour ce pays où tous les éthenies se sotyent sous un seul étendard et ni chaoui, ni kabyle , ni arbi ne doit dépasser ces limites et tout autre chiffon est étranger à ce pays et toucher à cet emblème c'est une question de vie ou de mort pour l' Algérie et soin peuple.

Permalien

Le drapeau des Algériens est celui pour lequel sont morts de millions de personnes.
Le drapeau des Algériens est celui qu'ont brandi les Algériens pendant leurs nombreuses manifestations contre le colonialisme.
Le drapeau des Algériens est celui qui flotte au siège des Nations Unions.

Arrêtez de diviser les Algériens avec vos articles à la sauce ..... Française !
Puisqu'il s'agit, comme vous dites, que d'un morceau de tissu, pourquoi accordez-vous une telle importance pour changer un morceau de tissu par un autre ? Vous prenez les gens pour des cons?

Permalien

comme tu le dis @ sid lakhdar, "un morceau de tissu", même dans sa symbolique la plus profonde, est consubstantiel à l'imaginaire collectif, lequel, dans la société algérienne, reste à construire. La route est longue mais, le mouvement actuel, me semble poser les jalons.

Permalien

Un commentaire que j'ai déjà poste et qui a été ..... censuré. Et s'il sera publié, ce serait quand l'article en question ne fait plus la UNE.
(La France, ses 40 dialectes, etc.).

Permalien

Concernant le sujet de la symbolique relative a l'unité nationale, j'ai rarement lu une idée dune telle intelligence. je rends hommage a l'auteur de cette idée pleine de bon sens. Cette idée est très loin d'être banale. Si cette idée de nouveau drapeau est adoptée par la Nouvelle Algérie, tous les amateurs de la surenchère auront du mal a semer la discorde.
Cette idée du nouveau drapeau nationale comme proposée par son auteur à travers sa contribution, je le trouve tout simplement GÉNIALE. Le génie populaire est finalement toujours vif.

Permalien

Ce drapeau est le symbole de nos origines et de notre vraie identite millienaire. C'est aussi le symbole de la liberte culturelle. Apres l'independance le nationalisme n'a plus de raison d'etre ; au moins qu' il laisse la place aux autres composantes afin de completer le grand manque dont souffre la personalite algerienne.

Ajouter un commentaire