Aller au contenu principal
Body

ARBITRAIRE

Issad Rebrab toujours en détention

Contrairement aux rumeurs qui circulent et empoisonnent la toile depuis hier samedi, Issad Rebrab est malheureusement toujours en détention à la prison d'El Harrach.

L'homme d'affaires se porte plutôt bien, même si la détention commence à lui peser sur le moral. Car, Issad Rebrab n'est pas homme à rester les bras croisés.

Issad Rebrab a été placé sous mandat de dépôt sur l’ordre du juge d’instruction du tribunal de Sidi M'hamed, le 23 avril dernier après avoir été entendu par les gendarmes de Bab J'did. Depuis beaucoup s'interroge sur les raisons réelles de cet homme d'affaires très respecté. Ironie du sort, il se retrouve en détention en même temps et sur les mêmes lieux que les anciens hommes forts du régime Bouteflika qui avaient bloqué ses projets d'investissement. 

Selon nos informations, il devrait passer devant le juge la semaine prochaine.

Auteur
La rédaction
 

Commentaires

Permalien

Mr Rebrab n'est pas un saint , c'est un grand spéculateur, il avait bien profité durant la période où il avait le monopole sur l'huile et surtout le sucre, à l'époque le prix du kg de sucre est descendu jusqu'à 40 DA alors que ce sinistre spéculateur le maintenait à 90 DA et il avait fait de même pour l'huile de table
cette fois également il a multiplié par 3 le prix d'un matériel importé et je trouve normal qu'il rende des comptes à la justice même s'il ne fait pas partie de la mafia maroco-tlemcénie qui a ruiné l'Algérie

Permalien

ils veulent sa disparition et celle de ses projets, parce que la france coloniale ne veut pas que des algériens puissent devenir des patrons, et spécialement un exemple à suivre, car il est né en algérie, fait ses études en algérie, fait ses investissements et ses créations en algérie, et la france coloniale et ses collabos ne veulent pas de ça,
y a d'autres comme lui, et la france et ses collabos les détruiras, parceque pour la france coloniale, les algériens c'est simplement des bougnoules,

Permalien

Les faits reprochés à monsieur Rebrab même s' ils étaient avérés(ce qui est loin d'etre démontré)ne justifient d'aucune sorte son incarcération...qui paraît dans son fond abusive arbitraire ...et dans sa forme illogique et expéditive

Permalien

Kliba ,saadani,gaid ,naima salhi ...porfitent et jouissent de l impunité dans ce pauvre pays amazigh l algérie algérienne amazighophone ,daridjaphone,francophone....issad rebrab emprisonné par un kabylophobe notoire devenu chef systémique de ce pouvoir indu neo coloniale francouroubi qui s est emparé de ce pays depuis 1962
Est ce un crime aux yeux de ces maffieux panarabistes d être autochtone kabyle et mozabite COMME HIER LES INDIGENES ALGERIENS étaient criminéls parcequ ils étaient juste des autochtones de ce pays l algérie algérienne?
Rebrab a été emprisonné pour le même motif que ces jeunes qui ont porté le drapeau amazigh parcequ ils sont amazighs et kabyles

Permalien

@ ils veulent sa disparition ; Surment pas mais le peuple algérien lui préfère un investisseur étranger non voleur et manigancier q'u'un algérien et de surcroit kabyle raciste pouyr le voler et les preuves sont plus tangibles car il achète du matériel déclasser avec l'argent des algé&riens et l'importe pour le facturer en plus comme neuf en doublant les prix. il ne périte que ce quy'il doit qu'il soit arabe, kabyle ou juif le peuple n'en veut pas de ses profiteurs qui lui suce son sang. il mérite pour cette grande traitris la guillottine ou la pendaison. et comme di le Prophete Alih salat ou salal " man khada3ana laysa mina " fin de citation.

Permalien

Aucune raison que Rebrab soit en prison...Aucune !

Permalien

L’Algérie est le seul pays au monde qui semble confondre homme politique et homme d’affaires. Je m’explique. Un homme politique est traditionnellement quelqu’un qui a une cause et qui la défend par tous les moyens et selon les règles de la démocratie. Mais une fois membre d’un gouvernement il est une personne soumise a certains devoirs et obligations.
Un homme d’affaires en revanche n’a aucune restriction, à part celle du Droit Commun, de l’éthique de sa spécialité, etc. et étant motivé par le profit, il n’a qu’un seul but, celui de maximiser ses gains par tous les moyens. Même en ‘achetant’ paradoxalement l’homme politique cité en premier, s’il le peut.
Donc, il serait plus logique que dans des affaires de malversations impliquant ces 2 sortes de d’hommes, la justice (si indépendante dans son jugement) se devrait être plus sévère avec l’homme politique. L’homme d’affaires à cause des nombreuses implications liées à son rôle de leader et de promoteur a des responsabilités envers la société. Ces implications sont la finance, l’emploi et production de biens et de services. Donc on lui doit beaucoup, même l’emprisonnement de ces hommes devrait être différencié.
Ceci dit, a l’Algérie en plus de tous les nombreux décalages par rapport aux autres pays, s’ajoute encore plus à cette confusion des divers caractères des élites, je voudrais ajouter que le manque d’ambition du politique a certainement joué en défaveur des hommes d’affaires qui ont trouvé plus facile et plus bénéfique de surfer sur un pauvre système que de pousser dans la bonne direction. Celui-ci fait qu’il soit désormais très compliqué que le pays sorte de ses difficultés pour s’adapter au monde et s’y tailler une place honorable.

Ajouter un commentaire