Aller au contenu principal
Body

POINT DE VUE

Les tentatives de Ferhat Mehenni de diviser les Algériens sont vouées à l’échec

Voici les sept raisons pour lesquels la démarche fractionniste et profondément antinationale de Ferhat Mehenni (ci-après FM) ne peut aboutir qu’à un échec retentissant et au discrédit total d’un homme qui a vendu son âme au diable. 

  1. Lorsqu’on défend la légitimité d’un Etat comme Israël, appelé à devenir l’Etat hébreu, avec pour capitale Jérusalem, alors que 20% de sa population est composée d’Arabes, on s’exclut de fait de la communauté algérienne. Depuis 1948, Israël n’a eu de cesse que de piétiner toutes les résolutions des Nations Unies. Dès juillet 1967, après la guerre des six jours, il décidait de l’implantation de colonies dans les territoires occupés, particulièrement dans le Golan et la Vallée du Jourdain. Le 30 juin 1978, il proclamait : «Jérusalem entière et unifiée », future capitale d’Israël et le 14 décembre 1981, il annexait le plateau du Golan, en violation de toutes les règles du droit international. Aujourd’hui, la solution des deux États pour laquelle continuent de se battre nombre d’anciens Ambassadeurs de France et singulièrement l’ancien Premier Ministre français, Dominique de Villepin, est de plus en plus battue en brèche par la Communauté internationale, cependant que tous les éléments disponibles donnent à penser qu’il n’y aura pas d’Etat palestinien, à vue humaine. Le parti pris de Ferhat Mehenni qui est aussi celui de l’écrivain Boualem Sansal, est honteux et scandaleux. A tous points de vue, il constitue la négation absolue de l’esprit de la Révolution du 1er novembre 1954.

  2. Ce n’est pas pour l’indépendance de la Kabylie mais pour celle de l’Algérie tout entière qu’ont lutté,- certains en y laissant la vie-, des hommes comme Abane Ramdane, Amar Ouamrane, Krim Belkacem, Hocine Aït Ahmed, Slimane Dehilès, Ahmed Bouguerra (le Colonel Si M’hamed), le colonel Amirouche et des centaines de milliers d’autres. Je suis d’autant plus à l’aise pour le rappeler à FM qui je suis originaire de cette région par mon père (ancien de l’OS et membre du PPA) et par ma mère (moudjahida de la Wilaya IV). C’est bien la question de l’indépendance intégrale de l’Algérie qui a constitué la pierre d’achoppement des négociations menées par le GPRA avec les représentants de l’Etat français ; la délégation algérienne avait suspendu sa participation aux pourparlers de paix à Lugrin (20-28 juillet 1961) en réaction, à l’obstination de la France d’obtenir la partition de l’Algérie.

  3. Les liens entre le Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK) et des officines étrangères dont le but est de déstabiliser l’Algérie sont avérés et parfaitement documentés par nos services de sécurité qui interviendront le moment venu. Ce que le colonialisme français a échoué à concrétiser 132 ans durant, ces officines et leurs relais en Algérie entendent le mettre en œuvre, au nom du Nouvel Ordre mondial, qui a décidé de mettre à bas l’ensemble des États-nations de la rive Sud et Est de la Méditerranée, afin que puisse être garantie une sécurité maximale au virtuel Etat hébreu. L’Algérie est le seul pays qui a pu résister à cette déstabilisation toujours en cours et le seul à disposer des moyens de préserver l’unité nationale du pays. Ce n’est pas un hasard si l’institution militaire est la cible, depuis plusieurs semaines, d’une cohorte de pseudo démocrates qui rêvent d’installer une autocratie civile, après avoir instrumentalisé les mots d’ordre du Hirak. 

  4. Il n’est un secret pour personne que le MAK est financé, conseillé, orienté et manipulé par des forces extérieures, les mêmes sans doute qui ont dû imposer au Haut Commandement Militaire, la candidature de Bouteflika à la magistrature suprême en 1999 (par le truchement de Larbi Belkheir) puis se sont appuyés sur le Général Mediène (créature de Larbi Belkheir), afin qu’en 20 ans l’Algérie devienne un terreau fertile aux immixtions étrangères. C’est contre un projet plus dévastateur encore pour la souveraineté du pays que se sont opposés, avec un courage exceptionnel, le Général Ahmed Gaid Salah et l’ensemble du Haut Commandement militaire en bloquant in extremis la tentative criminelle de Mediène et de ses affidés civils et militaires. Il ne s’agissait nullement de régler des comptes avec qui que se soit, mais de mettre l’Algérie à l’abri du danger, ce qui fut fait.

  5. Il est paradoxal qu’après l’officialisation de tamazight et les débuts prometteurs de son enseignement, au-delà de la Kabylie, un certain nombre de personnalités parmi lesquels Boualem Sansal et Salem Chaker appellent à l’indépendance d’une région qui a particulièrement souffert de la colonisation et de la lutte armée contre l’occupant. N’en déplaise à ces auteurs et à Ferhat Mehenni, l’identité algérienne est plurielle. Ses principales composantes sont la berbérité, l’arabité et l’islamité. Les hommes et les femmes qui aiment ce pays doivent œuvrer inlassablement à leur coexistence harmonieuse et sereine, afin de faire émerger une nation algérienne riche de tous ses atouts culturels, spirituels, symboliques et linguistiques. Ce dessein est à notre portée, d’autant que se poursuit la sécularisation de l’espace public, grâce à la montée d’un islam essentiellement quiétiste et revivaliste.

  6. Le Chef d’État-major n’a jamais interdit à quiconque de brandir le drapeau amazigh, à condition que soit, en même temps, brandi le drapeau algérien, sinon cela signifierait que l’impétrant revendique subrepticement la singularité de la seule région d’Algérie où le drapeau vert et blanc frappé de l’étoile et du croissant constituerait au mieux un ersatz d’identité. Mais le chef d’État-major est suffisamment bien informé pour savoir que se sont infiltrés, au sein du Hirak, les nervis de Ferhat Mehenni pour manipuler de jeunes manifestants dont l’auteur de ces lignes a réclamé la libération immédiate ainsi que celle du commandant Lakhdar Bouregâa, victime de désinformation et peu au fait des exigences inhérentes au fonctionnement d’un Etat comme l’Algérie qui affronte une guerre internationale qui ne dit pas son nom.

  7. La réalité algérienne est pathétique. Le pays est déjà largement affaibli par la gestion d’Abdelaziz Bouteflika et de sa fratrie et dispose désormais de ressources limitées pour affronter l’avenir. Les relais locaux d’officines étrangères, à l’instar de ceux qu’animent Ferhat Mehenni, lesquels  n’ont pas choisi l’année 2019 par hasard, exploitent l’absence d’une mémoire collective chez les Algériens, afin de monter la population algérienne contre son Etat et son armée. Tout cela, comme si, parmi les quelque 20 millions d’Algériens qui manifestent chaque vendredi que Dieu fait pour le départ du régime, il n’y avait pas, au moins 50%, qui ont outrageusement profité des largesses et de la générosité du régime populiste et clientéliste de Abdelaziz Bouteflika. A ceux qui en doutent, le nombre de véhicules de luxe (dont certains font le prix d’un appartement) laissés en stationnement par leurs propriétaires, avant de se  joindre aux manifestants du Hirak, devrait constituer une preuve suffisante.

Ali Mebroukine

 

Auteur
Ali Mebroukine, Professeur de droit
 

Commentaires

Permalien

Bonté arabe! Depuis quand l' Algérie serait elle arabe? Vous avez imposé de force la langue arabe. En 63 les criminels qui firent le massacre d' État n' étaient ni juifs ni français mais venaient des autres régions de même en 2001. Non Mr, votre drapeau n' est pas le notre il symbolise l' occupation arabislamique de notre pays. Donc vous croyez défendre l' Algérie de l' assimilation, comme dans la vision de benbadis qui plié la berbère à future arabe!
L' Algérie est arabe depuis le coup d' État contre le Gpra et nous ne sommes pas disponibles à l' accepter. Ce ne peut être l' islam, qui sert à arabiser, qui nous unirait au contraire il est la partie néfaste qui a défiguré notre pays. Si d' autres régions veulent s' arabiser ils peuvent le faire, mais qu'ils ne feignent pas hypocritement que c'est l'islam qui les arabise. Ils obéissent au puissant du moment le kouliglis boumediene, sinon ni les turcs ni les persans qui comptent des milliers de kms de frontières avec les vrais arabes et ils ne se sont pas arabise's.

Permalien

Parfaitement resumé! prière de publier les commentaires!

Permalien

Je n'ai qu'un mot à dire à notre professeur d'université. Les tentatives de Ferhat sont vouées à l'échec. Soit. Comme sont vouées à l'échec tes tentatives de sauver le système mafieux. Le peuple et l'histoire regardent, écoutent et ont bonne mémoire. Ils se rappelleront qui est avec qui. En montrant ton'affection a Gaid Salah, un Monsieur à l'origine de tant de malheur dans ce pays, l'un et l'autre t'ont condamné.

Permalien

Il faut parler comme ça de Naima Salhi et des Nevembriste-badissistes Kachiristes pas de Ferhat.
Les kabyles n’ont pas besoin d’un donneur de leçons.
Lécher les bottes de Gaid ne va rien te ramener.

Permalien

1- l'état d’Israël est né grâce aux bensaoud, la junte de djamel abdenasser, et les autres arabes qui ont combattus les ottomans (musulmans) pour permettre aux anglais de coloniser la palestine en 1918,
2- les noms cités sont occultés depuis 1962 de l'histoire officielle, et en oubliant de citer bouregaa lakhdar quoique vous soyez de la région (W IV), vous semez le doute ...... c'est pas droit, mais bon,
3- c'est grâce à des officines (étrangères) liées à la france coloniale que les armées de 'est de de l'ouest prirent de force l'algérie en 1962 pour confisquer l'indépendance de tout un peuple, l'annulation des élections du 18 avril 2019 est un avortement d'un processus normal de démocratisation de l'algérie et cet avortement est prévu depuis 2017 et dicter par des puissances étrangères, le peuple ne demandait ni la démission du chef en exercice, ni l'annulation de ces éléctions, mais le retrait d'une certaine candidature, .....
4- tout le monde faisait le baise main au chef de 1999, et profitait de ses largesses,
5- on ne construit rien du tout avec la trinité berberite, arabioté, islamité, on construit du concret avec une trinité du genre, démocratie, justice, liberté ,
6- l'algérie subit une guerre silencieuse depuis 1962 de la part des émirs du golfe, et de la france,
7- depuis 1962, ceux qui sont contre le régime en sont exclus, et ceux qui y restent font tout pour que sa dure aussi longtemps que le permet la fin de vie, et eux ils ont brisés des carrières de jeunes diplômés algériens rêvant de servir leur pays, et ceux qui restent au pouvoir servent les intérêts des puissances étrangères sinon ils sont débarqués, quand de hauts responsables gardent leurs postes durant 50 ans c'est qu'ils satisfaisaient les désirs de leurs maitres (étrangers) et brisent en même temps l'avenir de 10 algériens de la génération indépendance qui devaient gravir les échelons de la vie professionnelle, c'est vrai que c'est leur seule mission,

Permalien

Votre tentative de discréditer M Mehenni, le militant infatigable et porte parole de son peuple, le peuple kabyle et le grand Boualem Sansal est grotesque, et ridicule. La méthode est connue depuis 1962. Tout vrai opposant au régime algérien est un serviteur d’Israël et fait l’objet de manipulation par des officines étrangères dont vous vous garder bien de révéler lesquelles !! De là à parler de « main de l’étranger », le pas est vite franchi. S’il y’a quelqu’un qui subit le dictat et les manipulations de services étrangers, c’ bien votre mentor Gaid Salah qui travaille pour le compte de pays étranger ( USA /FRANCE) par l’entremise des services Emiratis qui le tiennent par les c..... vu que les 15% de commissions sur les 10 milliards de Dollars d’armement dépensés annuellement par l’al sont logés dans leurs banques. En parlant de traîtrises et de félonie vous êtes vraiment trop mal placé, en mettant en œuvre le principe d’accuser ses opposants de ses propres turpitudes. Vous êtes loin d’avoir la perspicacité et la culture politique de M Bouregaâ qui lui parle de Gaid Salah comme d’un commissaire politique de Bouteflika durant 15 ans. Il accuse aussi, ouvertement M G Salah d’être a la solde d’int étrangers notamment Emiratis. Il y’a lieu de rappeler la forfaiture de G Salah, de A Sellal et de Bouteflika pour avoir tenu un mini conseil des ministre à l’hop militaire français du val de grâce, sous l’œil bienvaillant de F Holland. Les algériens ne sont pas oublieux et ce n’ est pas de nouveaux téEt ce n’est pas de nouveaux thuriféraires de la plume qui les tromperaient.

Permalien

Lorsque des médiocres qatarophyles tels les lakhdar beriche ou dans une moindre mesure hafid daradji font dans l'amazighophobie et éructent ,toute honte bue ,en faisant dans l'amazighophobie la plus abjecte que L equipe d algérie fait honneur à SA UMMA ARABE ,aux arabes ,aux palestiniens,au yemen,au qatar ,à l egypte ,et à tous les arabes ..éffaçant par ces mensonges identitaires toute l'amazighité de l'algérie ,terre nord africaine ,là vous ne trouvez rien à dire contre ces deux chawis l un de oum elbouaki l autre d ELHARRACH ,qui ont la haine de soi amazigh et qui FONT DANS l obséquiosité devant les vrais arabes du golf qui les emploient
Ces commentateurs sportifs ne DIVISENT ILS PAS NOTRE CHERE PATRIE en faisant dans le mensonge d une algerie arabe et d une équipe algerienne de la umma arabe,en humiliant l amazighité autochtone de notre peuple et de notre algeriealgerienne ?
La différence entre ces deux commentateurs et l 'ancien ferhat c est juste que le maquisard de la chanson à le tord d être kabyle alors que les deux autres sont des panarabistes de cette imposture algerie arabe arabe arabe et non algerienne!Et nous savons QUE POUR VOUS UN KABYLE EST UN BON KABYLE lorsqu il devient "un mutant du panarabisme et qu il fait passer "son arabité imposée" avant son amazighité qu il a têtée au sein maternel
Continuez à écrire l histoire fausse de notre terre africaine à laquelle vous lui avez par vos mensonges enlevé SON NORD....Tôt ou tard ,malgré vos impostures NOTRE TERRE TAMAZGHA AFRICAINE RETROUVERA SON NORD .ET IL NE RESTERA DE VOTRE IMPOSTURE "UMMA ARABE" QUE LE CAUCHEMAR DE SA HOGRA envers une terre amazigh à qui elle denie le droit d être elle même NI ARABE NI ORIENTALE mais africaine du nord en TAMAZGHA
Ne vous en déplaise...

Permalien

Les "contributions" de A. Mebrukin reflètent une personne complètement incohérente. Après s'être aligné, sans scrupule derrière les généraux héritiers de l'armée des frontières - laquelle, il faut le rappeler, a liquidé les combattants de l'intérieur et leur encadrement, détruit un pays sur tous les plans-, le voici défendre la Palestine et fermer les yeux sur les crimes que commet le pouvoir algérien sur les peuples amazighes. Pour Mebrukin, défendre les murs de la citadelle coloniale est un acte patriotique; et pour ça, il ne se gène pas d'invoquer l'histoire pour étayer son délire : selon lui, les combattants de la guerre de 54 n'ont pas ébréché les murs de la dite citadelle coloniale et l'armée des frontières a fait autre chose que colmater la brèche dans le mur de cette immense prison.
Pour Mebrukin, défendre les frontières coloniales est "halal", comme ils disent dans leur verbiage, à partir du moment que les barbelés sont désormais estampillés arabes et musulmans. C'est cela les méandres profondes de la pensée de Mebruki.
Cet affidé ne se gène pas, à défaut de contribution originale, de mimer les campagnes de salissement officielles de toute voix libre, qu'elle soit politique, syndicale ou culturelle.
Mebruki ne souffle pas un mot sur l'allégeance servile du pouvoir algérien aux pétromonarchies moyennâgeuses, elles-mêmes gardiennes vigilantes - tout en prétendant le contraire - des intérêts occidentaux; Occident que Mebruki insulte dans chaque bout de phrase.
Et, comme pour Mebrukin et ses tuteurs plus c'est gros plus ça passe, il ne se gène nullement de présenter Gaid Salah, la matraque de Butefliqa durant de longues années, comme celui qui a mis en échec le 5e mandat.
Et Mebruki ne se gène de descendre son ex. président et louer, dans la même phrase, les largesses de ce dernier qui ont touché au moins 50% des marcheurs hirakiens. Et, constante chez ces "esprits", on trouve toujours le moyen de juxtaposer ce délire au nom du Président de l'Anavad.

Permalien

de n'importe quoi.

Permalien

Celles (les tentatives) de GAID Salah sont plus graves et plus dangereuses, menées en plus avec les moyens de l'état.

Permalien

Mr Mebroukine je suis tout à fait d'accord avec votre point de vue sur le MAC. J'aurais souhaité vous voir intervenir durant les 20 ans de règne de gabegie de bouteflika . votre façon de faire l'amalgame entre les voleurs et le peuple en affirmant que 50% du peuple sont malhonnêtes ! un voleur ne participe pas à une marche pour demander son propre départ ! et vous qualifiez le reste de cohorte de pseudo démocrates, les pseudo démocrates ce sont ceux qui ont géré dictatorialement sous couvert de pseudo démocratie ce pays depuis 1962 à ce jour ! non monsieur ce point de vue est fasciste le peuple algérien est mur et il sait ce qu'il veut : un état de droit géré par des élus du peuple et personne d'autres !

Permalien

Mass Ali Mebroukine, Les Algerienns ont ete divises en 1962, au lendemain de l'indepedance par la junte qui a pris le pouvoir et dont vous supportez aujoud hui ses representants. Cette separation a eu lieu quand les bureaux arabes, crees par cette meme junte, ont decides de faire de l'Algerie une terre arabe et non algerienne, faisant de facto des Imazighen des interdits de cites et surtout pas d'avoir de droits linguistiques, culturels et territorials puisque leur terre millenaire est soudainement devenu terre arabe! Ca c'est de la separartion serieuse, raciste, fachiste et abjecte. Vous et vos potes de la junte m'ont separes de ma terre milleniere. Je n'ai pas droit de citer. Quand a votre discours sur le colonialisme c'est du pipo; je voudrais vous rappeler que a l'heure ou vous lirez ces lignes, si jamais, vous le faites, les Arabes occupent 21 pays du Moyen Orient et de l'AFN. Vous pouvez me dire que cette occupation a pris place au 7ieme siecle, mais en fait la politqiue de la saisie des territoires d'autrui ne date pas d'aujoud hui et ne s'arreteras jamais. La Russie continue a grignoter a droite et a gauche en Ukraine, Armenie et ailleurs, les sionistes en Palestine, et vous meme, je specule que vous revez certainement de faire disparaitre les Kabyles d'Algerie ou en de les metamorphoser a la sauce koreishite. Quand a votre soit disante redecouverte origine Kabyle, je connais tres bien ma region et il n ya aucune famille qui a le nom Mebroukine en Kabylie.

Permalien

Qu'on s'entende bien : discutant de l'exploitation des gaz de schiste, des rendements en blé à Setif, des transports en commun à Annaba, de la vaccination des ovins contre la fièvre aphteuse... il faut encore et toujours commencer par le point n° 1, à savoir condamner la politique israélienne ! Faire de Jérusalem la capitale d’Israël est une grave faute morale et politique (hélas confortée, voire encouragée par les USA), ce n'est pas le point n°1 de la politique intérieure algérienne ! Le statut de la Kabylie est un sujet fort important, l'obstination déraisonnable de Ferhat Mehenni dans ce qui apparaît comme une obsession mérite de larges développements qui, peut-être, ne passent pas d'abord par el Qods ! Les palestiniens tirent-ils quelque profit de l'indéfectible soutien de la nation algérienne ? (savent-ils d'ailleurs qu'ils l'ont ?)

Permalien

On dirait que vous êtes dans le secret des dieux du moment, maintenant que je vous lis pour la troisième fois, je suis pleinement convaincu que vous êtes un renégat. Je n'aime pas Ferhat M'Henni, mais je n'aime pas votre façon de manier la CHITTA en vrai professionnel." Professeur de droit " dites nous qui à aidé l'ancien ripoux à se maintenir à la présidence depuis le 3ème mandat.

Permalien

Le Dr Ali Mebroukine nous éclaire de manière magistrale et édifiante sur les ressorts liés aux intérêts anti-algériens qui animent certains agents aux mains de la domination neocoloniale, tel que ce F.M. qui bafoue par son action même la mémoire de ses proches, martyrs du devoir national 1954-1962, tel un renégat absolu.
Par ricochet, il clôt le bec de certains egris, nihilistes en tout, s'attaquant à tout et a tous, sûrement marqués par leurs propres échecs répétés de ne pas avoir gravis les marches difficiles d'une notoriété universitaire difficilement accessible à ceux qui, comme eux, ont espéré que Fafa leur ouvrira les plus hauts grades de son système universitaire, mais hélas pour eux, ils sont juste acceptables pour un simple DEA.

Pr Nadji Khaoua.

Par ricichetv

Permalien

Vous dites, je cite: Lorsqu’on défend la légitimité d’un Etat comme Israël, appelé à devenir l’Etat hébreu, avec pour capitale Jérusalem, alors que 20% de sa population est composée d’Arabes, on s’exclut de fait de la communauté algérienne.
Une question, une seule Vous ne pensez pas Mr MEBROUKINE que vous etes exlu de la realite algerienne, en defendanti la legitimite du pouvoir arabo-musulmam qui a impose dans la constitution, Art 10 : l'ALGERIE EST UNE TERRE ARABE, alors que sa population est d'origine Amazigh ?.

Permalien

Vous dites,dans votre lettre en s'attaquant a Ferhat M'Henni : Lorsqu’on défend la légitimité d’un Etat comme Israël, appelé à devenir l’Etat hébreu, avec pour capitale Jérusalem, alors que 20% de sa population est composée d’Arabes, on s’exclut de fait de la communauté algérienne.
Une question, une seule Vous ne pensez pas Mr MEBROUKINE que vous etes exlu de la realite algerienne, en defendanti la legitimite du pouvoir arabo-musulmam qui a impose dans la constitution, Art 10 : l'ALGERIE EST UNE TERRE ARABE, alors que sa population est d'origine Amazigh ?.

Permalien

Faute d'argumentaire, vous introduisez toujours israel pour essayer de rallier les algériens à votre opinion. (je vous informe que je suis personnellement pour un pays palestinien au côté d'un pays israélien). votre article est plein d'incohérences. Vous êtes informés que les services secrets surveillent le MAK et interviendront le moment voulu (!!!) et que l'armée est actuellement entrain de sauver l'Algérie.. alors que faisaient les services secrets quant (c'est vous qui le dites) les officines qui financent le MAK ont imposé Bouteflika à cette même armée qui aujourd'hui "sauve" l'Algérie?

Permalien

Et le rat sortit de sa tanière croyant faire peur au Lion du Djurdjura. C’est comme Okba qui voit en face de lui Une Vaillante Femme, Dihya, aux commande d’une armée d’hommes : ces bédouins du Hijjaz ou qui s’en inspirent croient plus au cauchemar que regarder la vérité en face.
Ce proufissour va encore nous crier que la terre est plate comme l’ont cru ses idéologues du Hijjaz.
Fais de beaux et vrais rêves proufissour !

Permalien

Ok ferhat à fauté, la main de l'étranger est derrière tout cela (nous sommes fort nous les algériens de toujours tirer cette conclusion, même lors de problèmes internes à une famille). Mais je sais pas si monsieur Mebroukine est aveugle lorsqu'il dit que le chef d'état major n'interdit à quiconque de porter le drapeau berbère , à condition que le drapeau national soit associé, triste commentaire, surtout que mebroukine se présente comme professeur de droit, un droit d'ailleurs qui n'existe pas en Algérie. le drapeau berbère est toujours associé (en algérie ) à celui de l'algérie, comme ça se fait que des tenues marquées en Z (berbères) ont été devêtues aux personnes qui les portaient; Comme ça se fait que le drapeau palestinien est toléré (je suis avec la palestine) il est porté par un joueur de l'EN lors du défilé (là je ne suis pas d'accord que cela soit pris par un joueur) alors que le drapeau berbère n'était nul part, triste réalité. Alors monsieur Mebroukine, reste dans ton amphi, j'aimerais bien connaitre la réaction de tes étudiants concernant la manière et la culture de tes cours, et s'il vous plait ne mettez pas d'huile sur le feu.
Bianem bachir

Permalien

Dr. Kameledine Fekhar : Quand tu es meprise, discrimine, emprisonne dans ton proper pays a cause de ton identite, c’est ca l’occupation!
Et notre Mebroukine est more concerne par la Palestine alors que ses concitoyens meurent en prisons pour avoir dit non a la repression.

Permalien

Bla bla bla bla. Au lieu de faire un requisitoire de type kasma FLN années 70, tu aurais du te poser une seule question à ta cervelle de pois chiche: Qu'est ce qui pousse des kabyles à vouloir quitter le bateau Algerie?

Permalien

Te lire me donne envie de gerber 🤮 un nervi de ton genre n'a le niveau que débiter des âneries à la hauteur du niveau de ton Général GS badissiste et raciste.... Si il reste, il te donnera un trapontin. Pathétique personnage que tu es.

Permalien

Il y a que la bureautie pilotico-malitaro-policier du régime en pays Kabyle mise en place petit á petit par la parti unique le debut des années 70 ,devenue avec le temps qui passe une entité colonial, ce que la France n´a pas réussi de faire en pays Kabyle!!

Permalien

ALGERIE (TAMURT) – Les Algériens ne se considèrent pas Africains. Ils ne le sentent pas. La majorité écrasante des Algériens, pour ne pas dire tous, se considèrent Arabes et font partie du monde Arabe, mais jamais Africains.

Pis encore, ils sont racistes envers les Africains. Les étudiants venant des pays Africains étudier à Alger souffre de racisme. Dès qu’un noir est aperçu dans une ville algérienne, les gens le qualifient « d’Africain », comme si eux ne le sont pas. Pourtant géographiquement l’Algérie fait partie de l’Afrique et elle est très loin du moyen orient. l’Algérie est plus proche du Séngal, du Mali, du Niger et autres que du Qatar ou d’Arabie Saoudite. Géographiquement, l’Algérie est un pays méditerranéen plus proche de la France, d’Italie, d’Espagne que des Emirats Arabes Unis. Mais malgré tout, les Algériens s’affirment comme des Arabes, parlent en arabe et se comportent comme des Arabes. Les Algériens pensent même qu’ils sont plus musulmans que les Africains, alors que plusieurs pays d’Afrique noire ont adopté l’islam et pratique cette religion depuis longtemps.

Un peuple qui est raciste envers les siens ne peut pas être humain avec les étrangers. Le racisme des Algériens n’a pas de limites. Il est l’un des plus pire au monde. Même les Chinois qui viennent travailler en Algérie, vu que les Algériens sont des fainéants et des bras cassés, n’ont pas échappé au racisme primaire des Algériens. Beaucoup de Chinois ont quitté l’Algérie à cause de ce fléau.

https://tamurt.info/fr/les-algeriens-ne-se-considerent-pas-africains/

Permalien

Ce MEBROUKINE fait de Ferhat M'henni un objet de fixation pour deverser son fiel, dans l'espoir de recevoir un os a grignotter de la part de Gaid GHIR Salah. Le seul tort que reprochent les islamo-baathistes et leurs chauffeurs de tambours comme ce Mr Mebroukine a Ferhat c'est d'avoir ose corriger l’histoire en revendiquant l’Amazighité de l'algerie et l’Afrique du Nord. Une amazighité que refute catégoriquement les faslsificateurs de l'histoire de l'algerie, pour eux il y a que des arabes en algerie, le reste sont que des apatrides des (sans pays), qu'il faut supporter un peu, en attendant le moment opportun pour passer a la solution finale.
Vous reprochez a Ferhat M'henni d'avoir effectue une visite a israel. Que diriez-vous Mr Mebroukine des intectuels, des journalistes, des religieux seoudiens, Emirates qui revendiquent leur soutien publiquement a l'Etat d'Israel ? Que diriez-vous des Etats comme l'Egypte, la Jordanie qui ont des ambassades d'israel dans leurs pays ?. Est-ce que vous voulez que Ferhat soit royalistes plus que le roi ?.

Permalien

Depuis un certain temps vous étés devenu le meddah de Mr Gaid Salah. Vous prétendez être un professeur de droit , mais vous justifiez le non droit.Des citoyens sont emprisonnés sans aucune raison qui serait expliquée par le droit algérien mais vous continuez a défendre les juges qui reçoivent des ordres d'une personne qui a usurpé le poste de président de la république. Vous avez peut être le titre de professeur de droit mais voue en avez pas l’éthique. La seule chose qui vous fait courir est un éventuel poste avec la future mafia qui gérera la rente pétrolière.

Permalien

Par beaucoup ok passons.
Et vôtre Gaid Salah ne fait il pas la même chose avec la primauté du clan choui bien réel.
Ne menace t il pas la kabylie ?
Bouteflika et son debris Bensalah n'a t il pas jouer au pseudo clan de l'ouest algérien ?
Rouh. Takwed ta boussekine même ton nom évoque le coup de poignard dans le dos car sekine veut bien dire couteau ou poignard et bou veut dire père... boussekine ou le père du couteau voilà votre identifiant patronymique gare au moment où sortirons les longs couteaux ya rkhiss am askar.

Permalien

Depuis que Ferḥat at Sɛid (Alias Mhanni) a lancé son mouvement, j'ai lu, entendu plein de bêtises. Je ne suis ni défensuer ni Makiste, mais ouvert au débat. Preserver la kabylie par les kabyle est légitime. Cet article est le pire que j'ai lu. Je le trouve vide et vraiment pathétique. Avoir un père Kabyle ne justifie pas votre haine. Si vous êtes vraiment aussi clairvoyant mettez-vous en face ce mosnieur que vous critiquez à longueur de journée et on tranchera à l'issue du débat. Vous avancez des chosses sans fournir aucune preuve. hier vous plébiscitez ce méprisant de Boutef et aujourd'hui vous faites l'éloge de cette armée qui a ruiné toute espoir dans ce pays. Ou étiez vous lorqu'ils nous tiraient dessus en 2001? avez-vous souffler un mot sur cette tragérdie? Hélas! non..Alors à mon humble avis, taisez-vous.. Au vu de la confusion qui règne dans le pays , l'esclave d'hier veut devenir le maitre aujourd'hui.

Permalien

Bravo pour cette contribution... je ne partage pas tout mais le cœur de l’analyse à savoir la trahison de fermât et le racisme fascisant de ses membres est éclairant...récemment leur pseudo ministre de l’inculutte Chamy Abranis a traité dr Sadi d’officier SS !!!!!!

Permalien

Contrairement à ce que l’on pense le projet des fascho du Mak ( de l’extreme Gauche à l’extr Droite est un classique ) aboutirait, s’il réussit, à une guerre civile entre kabyles ( entre les harkis pro sioniste du Mak contre les kabyles algeriannistes comme les fascho les appellent)...Donc indham blekvayel alors sûeux se bavanent dans les salons de l’occiddent ( dixit Matoub)

Permalien

On n'est pas un seul instant dans le doute que tu es un enfant du système. C'est de la prose pure système; à la langue de bois s´ajoute la rotation autour du pot. Certains auraient comploté pour installer Bouteflika au pouvoir en 1999 pour détruire le pays: comment expliquer que les gens qui sont en train de reprendre le pouvoir à ce président l'aient accompagné et était sur le point de l'aidé pour un 5e mandat.

Permalien

on ne peut pas critiquer le fait de critiquer le MAK. En revanche, il faut être conséquent c'est-à-dire logique. Si on écrit que "l’identité algérienne est plurielle. Ses principales composantes sont la berbérité, l’arabité et l’islamité" il ne faut plus parler de l'Algérie comme étant un pays arabe. Tous ceux qui parlent de pays arabes, du monde arabe expriment le même racisme que celui qui fait d'Isreël une Etat Juif. En outre préciser l'islamité dans l'identité algérienne c'est exclure les juifs, lez chrétiens, les agnostiques. Enfin l'hagiographie du Général Major AGS est un retour au culte de la personnalité qu'on croyait enterrée par le Hirak.

Ajouter un commentaire