Aller au contenu principal
Body

EXPRESS

Pressé par la présidence, Kheireddine Zetchi pourrait démissionner jeudi

Le président de la FAF, Kheireddine Zetchi est depuis la finale de la coupe d'Afrique des nations sur un siège éjectable.

Situation des plus paradoxales pourrait-on dire. Le président de la FAF sera la première victime de la victoire historique des Verts de la Coupe d'Afrique des nations au Caire. En cause ? Les insupportables pressions de la présidence pour l'éjecter suite à l'accueil reçu par l'équipe nationale à Abdelkader Bensalah lors de sa visite surprise dans son camp de base. 

Comme le raconte El Watan dans son édition de mercredi, Abdelkader Bensalah s'est invité au camp de l'équipe nationale avec des caméras avec pour objectif de récupérer l'événement. Mal lui en pris, les joueurs et le staff très concentré sur le match de la finale ont à peine reçu le président par intérim. Ce qui a suscité le courroux de Bensalah qui a exigé la tête de Zetchi, si l'on en croit plusieurs sources.

Bensalah était déjà là, au moment où les joueurs et le sélectionneur Djamel Belmadi faisaient leur sieste. Sur insistance des services de la Présidence, Belmadi et ses joueurs ont été réveillés et pressés de descendre dans le hall de l’hôtel pour rencontrer Bensalah, écrit le quotidien El Watan. Une attitude qui a sensiblement dérangé Belmadi, lui qui est à cheval et méticuleux dans la préparation de son équipe, surtout à la veille d’une finale historique. Malgré tout, Bensalah n’a pas apprécié la manière avec laquelle il a été reçu, révèle El Watan.

Mieux encore, ajoute la même sourceune consigne d’acheter pour environ 400 000 dollars (7 milliards de centimes) de billets d’accès à la finale a été donnée au président de la FAF. Kheireddine Zetchi avisera le MJS que la FAF ne disposait pas de cette somme en liquide au Caire, et que même dans le cas contraire, il ne pouvait pas, en tant que président de la FAF, justifier cette dépense.

Dans cette affaire, la président Bensalah, en mal de légitimité et de reconnaissance populaire, a tout fait pour récupérer le succès des Verts à son profit. Usant des vieux procédés du parti FLN et du pouvoir, il a manoeuvré et a utilisé les médias publics et relais pour se montrer au coeur de l'événement. En vain.

Auteur
La rédaction
 

Commentaires

Ajouter un commentaire