Aller au contenu principal
Body

POESIE

Tayeb, Louh bark !

Un poème de Jiji consacré à Tayeb Louh, l'ancien ministre de la Justice qui dort désormais depuis jeudi 22 août à la prison d'El Harrach.

On peut écrire des poèmes

Ou bien des chansons

Aligner des mots durs ou tendres 

Aux situations

Déclamer au barreau

Avec le verbe haut

Défendre les innocents

Ça c'est vrai tu le peux

Mais parler comme Louh

Non, non, non 

Ça tu ne le peux pas

 

On peut se mettre au théâtre

Apprendre les gestuelles

Ou faire du cinéma

Trébucher ou maître des planches

A cracher le beau texte

Applaudi ou sifflé

Oui, oui, oui ça tu le peux

Mais faire les gestes de Louh

Non, non, non 

Ça tu ne le peux pas

 

On peut lâcher prise

D'avoir perdu son boulot

Gémir auprès des uns 

Pour te trouver un autre

Se rabaisser et pleurer

Oui, oui, oui ça tu le peux

Mais s'aplatir comme Louh

Non, non, non 

Ça tu ne le peux pas

 

On peut habiter une chaumière

Toute craquelante 

Ou n'avoir même pas de maison

Squatter famille et amis

Tout fripé de honte

Oui, oui, oui ça tu le peux

Mais habiter logis de Louh

Non, non, non 

Ça tu ne le peux pas

Jiji

(Octobre 2018)

PS Et, en 2019, la prison d’El-Harrach l’accueillit en pompons !

 

Auteur
Jiji
 

Commentaires

Permalien

Presque toute l'équipe est réunie à El Harrach il leur manque le chef de clan et parrain de la mafia A.Bouteflika.

Ajouter un commentaire