Aller au contenu principal
Body

REGARD

L’étouffement  de l'insurrection des Algériens par les médias étrangers !

La révolte  populaire algérienne est-elle devenue un «non-événement» aux yeux des médias internationaux ?

En dépit de la place géostratégique de l’Algérie dans le bassin méditerranéen, la lecture quotidienne de la presse étrangère et des journaux indiquent que l'insurrection n’est plus pris en considération voire ignoré  par les journalistes  étrangers comme un fait important, tandis que les journaux télévisés et les émissions sur les chaînes de télévision négligent presque l’existence d’une crise politique gravissime en Algérie dont les répercussions  risquent d’entraîner toute la région dans une dangereuse période de perturbations.

On s’interroge sur cette attitude qui ne dit pas son nom, les médias étrangers n’ont jamais couvert les 30 marches du peuple algérien qui revendique un changement radical du système de gouvernance comme si l’Algérie n’existe pas sur la carte géographique mondiale.

On reconnait là la mainmise des intérêts de ces pays avec qu’ils ont noué avec « El issaba » qui nous gouverne plutôt qui nous asservit depuis l’indépendance. Le peuple algérien sait pertinemment l’ampleur  de son soulèvement à l’égard de son avenir.

Sa forte ténacité, son insistance sur le départ de cette pègre dérange sûrement ces vampires qui ne veulent pas d’une vraie démocratie en Algérie. Même si l’objectif de Gaid Salah est de sauver la clique usurpatrice de l’Algérie, le peuple saura mettre fin à la domination de l’oligarchie Emirato-algérienne !

Auteur
Rachid Chekri
 

Commentaires

Permalien

Se souvenir que dès qu'un média ou personnalité étrangère parlait du Mouvement Citoyen :levée de boucliers pour condamner l'ingérence de l'étranger côté Mouvement et Autorités.Alors pourquoi se plaindre du black out (vu une équipe de télé étrangère malmenée à Alger) Lavons notre linge sale en famille!

Permalien

vous cherchez le pourquoi sur l'indifférence des médias étrangers ?
ces medias là, ou bien ces états là avaient l'habitude de réagir aux catastrophes naturelles aux génocides
pas aux révolutions passifiques sans dégats humains sans morts ils aiments voire des morts beaucoup de victimes pour reagir pour faire des articles et même pour envoyer des journalistes sur place c'est ça leur logique et tant qu'il y a pas d'échouffeurie , de morts de blesses ils ne donneront pas d'importance à cette revo

Ajouter un commentaire