Aller au contenu principal
Body

MARSEILLE

Dar Dzair, ou l’histoire d’un obscur local parrainé par le consul d’Algérie

Marseille, son port et les confidences qu’on peut y recueillir au gré des promenades sur sa jetée que nos compatriotes apprécient comme tout bon habitant de cette ville. Marseille c’est aussi l’immigration algérienne et un consulat qui s’immisce de tout ou presque... Exemple ? Cette énigmatique maison de l’Algérie fermée juste après son ouverture !!! Un coup de com’, estiment certaines mauvaises langues !

Son propriétaire, une patronne d’une agence de voyage à Annaba, semble bien en cour au sein du Consulat algérien. La preuve ? Pour inaugurer Dar Dzair, elle a eu le privilège d’être appuyée par le très vénérable consul Rouibah Boudjemaa. A croire que son agenda a quelque peine à se remplir… ! Le comble dans cette affaire c’est que dans son grand élan d’une générosité suspicieuse, ledit consul a mis ses réseaux, son savoir-faire et la communication de la représentation nationale à cette occasion.

Mais de quoi s’agit-il ? Dar Dzair est un ridicule local qui n’a de l’Algérie que le nom. En recevant le carton d’invitation estampillé consulat pour son ouverture, les compatriotes algériens croyaient benoîtement à quelque nouveau centre culturel qui accueillera des conférences, des expositions… Rien de tout cela, à peine un événement ! Et depuis, ses portes restent clauses comme une prison. Ce qui fait jaser les Algériens. Certains trouvent à plaisanter : «L’Algérie est fermée ! », « Tout un pays enfermé dans une pièce-cuisine !!! », se marre un vieux militant de l’amicale sur la Canebière !

Personne ici à Marseille ne comprend cette ouverture en fanfare, il y a quelques mois, sous les auspices du consul suivie dare-dare d’une fermeture tout aussi inexpliquée. Une initiative que l’ambassadeur ne cautionne pas, selon certaines sources. Nous avons tenté de le joindre pour de plus amples explications, sans succès.

L’autre sortie de route du consul est cette inauguration d'une plaque commémorative de l'attentat du consulat de Marseille du 14 décembre 1973. L’événement par ailleurs très important aux yeux de la mémoire des Algériens ayant connu cet épisode, devait avoir une envergure solennelle. De l’épaisseur, eu égard à sa gravité ! Des autorités françaises et l'ambassadeur d’Algérie en France y étaient conviés. Au final, les autorités françaises ont boudé inexplicablement la commémoration ! Un affront, verront les nationalistes du coin.

Dernier épisode enfin qui touche cette représentation algérienne en France. Nous avons appris que le vice-consul a été rappelé par Alger. Il quitterait son poste fin mars. Il se susurre que ça fait jaser beaucoup à Alger qui a pourtant d’autres chats à fouetter. Au prochain épisode…

consulat

Auteur
Yacine K.
 

Commentaires

Permalien

A BOULEVARD ZIROUTE YOUCEF YA DES BUREAUX DES AVOCATS MAIS YA DE DJENINA DES MâLE CONVERTIR EN ISLAM AVEC LA GOUNDORA: Caftan Made By Khadija descrubrió este Pin. Descubre (y guarda) tus propios Pines en Pinterest.:16 ene. 2018 - DES ANNEES DE de PinterestGandoura "fergani", robe traditionnelle de Constantine (Algérie) brodée de fil d'or selon la technique du "mejboud"* --- Gandoura "fergani", traditional dress of the city of Constantine (Algeria) embroidered

MAIS EN DIT QUE TU PEUT ENTREE A N ÍMPORTE LIEU AVEC CETTE VISAS BLADI

SAUF LE COUSTUME EXIGE PAR LES FRANÇAIS OU CANNADA OU SAOUDI

Permalien

L'Algérie des copains et des coquins...
Même image délabrée et hideuse tant à l'intérieur qu'à l'extérieur.

Permalien

Sûrement des gens qui n'ont pas réussi à faire de même qui jalousent.
Hadi hiya l'Algérie

Ajouter un commentaire