Aller au contenu principal
Body

ARBITRAIRE

Des dizaines d'arrestations parmi les étudiants à Alger

Des dizaines d'étudiants ont été embarqués violemment dans de nombreux camions alignés le long des avenues de la capitale.

Alger a été quadrillé ce mardi par les services de sécurité en prévision de la marche des étudiants. Ce n'était pas Alger la blanche mais Alger la bleu nuit. Des dizaines de camions de la police ont envahi les rues de la capitale. 

Nous ignorons pour l'heure le nombre de personnes arrêtées. Certains ont été relâchés dans la soirée mais beaucoup sont toujours dans les commissariats. 

Selon un avocat, au poste de police à Al-Naser, il y avait 34 filles âgées de 19 à 24 ans et une seule femme ont été arrêtées.

A l'exemple d'Abdennour Ait Saïd. Selon le Comité national pour la libération des détenus, l'étudiant Abdenour Ait Saïd a été placé en garde à vue au commissariat central d'Alger. Il sera présenté devant le procureur du tribunal de Sidi M'hamed, jeudi 6 mai.

La répression qui s'est abattue sur les étudiants à Alger dénote la volonté ferme du régime d'en finir avec les manifestations avant les législatives. 

Auteur
L. M.