Aller au contenu principal
Body

EXPRESS

Des journalistes d'Ennahar dans le collimateur de la justice

De source sûre, nous avons appris, que le ministère de la Justice s’apprête à se constituer partie civile contre la rédaction de la chaîne privée Ennahar TV, pour atteinte au bon déroulement d’une enquête judiciaire qui vise le patron controversé du groupe médiatique Ennahar.

En s’acharnant sur la défense de leur patron, Mohamed Mokadem alias Anis Rahmani, arrêté par les gendarmes et placé sous mandat de dépôt, les employés principalement les animateurs de sa chaîne télévisée, seront pour très bientôt convoqués devant le parquet pour avoir tenté de mettre en cause l’incarcération de leur patron.

En effet, depuis l’arrestation de Anis Rahmani , les plateaux télé d’Ennahar Tv, ne cessent de vénérer le désormais ancien propagandiste, dans une tentation évidente de vouloir manipuler l’opinion publique contre les poursuites judiciaires lancées à l’encontre du propriétaire de la chaîne privée.

A cet effet, et en application aux lois en vigueur fixant l'éthique de la profession, le ministre de la Justice a instruit les juridictions compétentes pour entreprendre les mesures contre la rédaction de la chaîne d’Ennahar TV qui tente de s'immiscer dans les enquêtes qui visent le patron du groupe médiatique.

Auteur
A B.
 

Ajouter un commentaire