Aller au contenu principal
Body

FRANCE

Des milliers d'Algériens se rassemblent à Paris pour un changement de régime

Si la marche prévue par les collectifs de militants algériens a été interdite, le rassemblement place de la République s'est, lui, déroulé en présence de milliers d'Algériens.

Quelques heures avant que la présidence n'annonce son vrai-faux remaniement ministériel, les expatriés algériens étaient rassemblés par milliers à Paris pour appeler au changement de régime.  

Dimanche 21 février, la place de la République était noire des milliers d'Algériens venus célébrer le 2e anniversaire du lancement du mouvement de dissidence citoyenne, appelé communément le Hirak. 

En attendant les manifestations prévues lundi 22 février un peu partout en Algérie, les émigrés de Paris et Marseille notamment ont emboité le pas aux manifestations qui ont eu lieu déjà à Kherrata vendredi, Khenchela et Bejaia samedi. 

pap

Cela faisait presque un an que les manifestants ont dû sursoir aux manifestations contre le régime suite à la crise sanitaire. Cependant la paralysie politique, économique ainsi que les interdictions de toutes manifestation ont fini par convaincre les Algériens que seule la protestation est la solution.

D'ailleurs, même les annonces faites par le chef de l'Etat le 18 février n'ont convaincu personne. A preuve ? Seule une partie des détenus est libérée. Et l'annonce du mini-remaniement ministériel avec le maintien de ministres particulièrement peu populaire ainsi que la nomination d'anciens proches de Bouteflika semble avoir sonné la fin de la trêve. "La reconduite de la structure centrale du gouvernement et le retour de proches de Bouteflika constituent une faute grave, elle renseigne sur le manque de discernement en haut lieu. C'est une faute politique majeure qui pourrait conduire à une présidentielle anticipée", nous a confié un connaisseur des arcanes du pouvoir.  

paris

Auteur
L. M.