Aller au contenu principal
Body

COMMENTAIRE

Djamel Belmadi : un homme qui aime son pays !

L’indignation avec laquelle l'entraîneur des verts, Djamel Belmadi, s’était exprimé à propos de l’état désastreux de la pelouse du stade Tchaker de Blida, est tout simplement le sentiment que devrait éprouver tout homme libre et digne qui aime ce pays.

Il n’y a  pas d’amour , il n’y a que des preuves d’amour! Voilà comment le sélectionneur national, adulé par tout un peuple, pour son intégrité, son travail et ses résultats éloquents avec les verts, a résumé le marasme dans lequel nos dirigeants ont plongé le pays. 

Djamel Belmadi ne fait pas de politique parce qu’il n’en a jamais fait, et qu’il ne sait pas en faire. Il est de loin l'homme qui se trompe de place ou de phrase , comme certain qui l’ont précédé à sa place et qui s'accommodent davantage de la langue de bois,  au point de s'arroger le droit de faire taire des journalistes en même temps qu'ils enterraient l'équipe. 

Djamel Belmadi est de ces hommes désintéressés de tout sauf de la rigueur, du travail bien fait et de l'intégrité qui façonne le caractère des grands hommes. Tout homme digne dans ce pays en position d'autorité ou de responsabilité devrait être de la trompe de Djamel Belmadi, si 'on veut que le pays se soustrait de ce sous-développement chronique dans lequel il se débat, depuis des décennies.

Parce que, dans notre pays,  les hommes de responsabilités  ne sont que des hommes de peu de respectabilité, les propos de l'entraîneur de l'équipe nationale viennent nous révéler la crise d'intégrité et de légitimité qui secoue l'ensemble des institutions du pays. Aucun responsable n'est à sa place, comme aucune place n'est assignée selon les critères de compétence, d'intégrité et d'amour pour le pays.   Si Djamel  Belmadi a réussi a fait sortir l'équipe nationale de l'abîme, c'est parce qu'il est , à lui seul, l'illustration juste et vraie de l'homme qu'il faut à la place qu'il faut. 

S’il a conduit l'équipe nationale vers des exploits auxquels aucun de ses prédécesseurs n'a su réaliser en si peu de temps, c'est parce qu'il a réussi a institué le travail comme seule et unique valeur pour se frayer une place au sein de l'équipe.  Djamel Belmadi ne peut que réussir, car il parle vrai et ne se plie qu'au sens de l'éthique qui anime son travail. Il ne se monnaye pas; il  peut dire ce qu'il veut dire à qui veut bien l'entendre. 

Djamel Belmadi n'a nul besoin de s'imposer, parce qu'il puise son pouvoir de sa légitimité vis-à-vis de cette équipe qu'il entraîne avec hargne et détermination,  et de cette joie  qu'il a su faire entrer dans le cœur de quarante millions d'Algériens. Djamel Belmadi est un homme qui aime son pays! 

 

Auteur
Mohand Ouabdelkader