Aller au contenu principal
Body

RECONNAISSANCE

Djamila Bouhired reçue et honorée par le président Kaïs Saïed

La moudjahida Djamila Bouhired a été décorée par le président tunisien Kaïs Saïed, des insignes du grand cordon de la République, en reconnaissance de la valeur de sa longue résistance pour libérer l’Algérie du colonialisme.

 "Je suis très heureux de vivre ce moment, j’entendais parler de cette femme qui a ébahi le monde. Je suivais, j’écoutais, je lisais. Peut-être que toutes les médailles du monde entier ne suffiront pas pour dire la reconnaissance pour ce que vous avez fait, pas seulement pour l’Algérie mais pour toute l’humanité.

Je suivais le mouvement de libération de l’Algérie à travers certains films et documentaires autour de la bataille qui se déroulait à la Casbah et sur les héros comme Ali La Pointe et d’autres parmi ceux qui ont fait l’histoire; et sur vous, comment vous avez fait face au colonialisme avec détermination et force", lance le président tunisien avec gravité  et admiration.

Nul n'est prophète chez lui ! L'immense Djamila Bouhired qui manifeste tous les vendredis avec les peuple algérien contre le régime n'a jamais été une habituée des salons feutrés des autorités de notre pays. Ni d'ailleurs invitée ès-qualités. Bien au contraire.

Mais le respect et la distinction sont venus du premier président tunisien.élu démocratiquement. Un paramètre important aux yeux de cette grande moudjahida qui a montré très vite son opposition au régime de Bouteflika et à celui qui lui a succédé en continuant à manifester les vendredis avec le mouvement de dissidence populaire.

L'icône de la résistance fait un pied de nez aux tenants du régime qui n'ont de considération qu'à leur clientèle. Souvent, pour les autres, ils ne parlent d'eux qu'une fois disparus. 

 Précisons que cette invitation coïncide avec la Semaine des films sur la résistance et la libération à la Cité de la culture tunisienne.

Auteur
La rédaction
 

Ajouter un commentaire