Aller au contenu principal
Body

RESISTANCE

Egypte : une campagne "ça suffit comme ça Sissi" menace le président d’un nouveau printemps

Le peuple commence à mettre en mouvement au pays des Pharaons. Accusé de corruption par un entrepreneur égyptien en exil et qualifié de son "dictateur préféré" par Donald Trump, le président égyptien est confronté à un véritable soulèvement sur la toile réclamant son départ. 

 

En dépit d’un étroit contrôle des autorités égyptiennes sur les réseaux sociaux, le hashtag "ça suffit comme ça Sissi" s’est répandu sur la toile comme une traînée de poudre. Il augure la possibilité d'un nouveau mouvement de contestation du type printemps arabe.

"Sissi, tu t'en vas ou on est à nouveau dans la rue"

Avec plus d’un million de reprises en Egypte et dans d’autres pays arabes, moins de 24 heures après son apparition, cette mise en garde adressée au président Abdel Fattah al-Sissi s’est accompagnée d’un véritable déluge de slogans réclamant son départ.

"Sissi tu t'en vas ou on redescend dans la rue""Sissi attends-moi""Vas t'en et laisse nous vivre"... une avalanche de tweets et de messages sur Facebook menace désormais le pouvoir égyptien d'une réédition du printemps comme celui qui avait fait tomber l’ancien raïs Hosni Moubarak.

Une caricature représentant le peuple égyptien sous la forme d'une main munie d’un marteau arrachant un clou à l’effigie d’al-Sissi, une profusion de chansons dont celle des opposants historiques Cheikh Imam et Ahmad Fouad Najem, des blagues ou des insultes courent les réseaux pour dire "le dégoût" des gens et leur détermination à renverser le pouvoir en place.

Auteur
Francetvinfo
 

Commentaires

Ajouter un commentaire