Aller au contenu principal
Body

DISPARITION

Gérard Geoffroy, le flûtiste et ami d'Idir, s'est éteint

Gérard Geoffroy, qui donnait le change avec sa flûte à Idir sur scène et en studio s'est éteint le 12 février. 

Le plus Kabyle des Bretons est mort. Sa flûte continuera jusqu'à la nuit des temps à nous bercer de ces airs ancestraux que seuls les bergers de nos montagnes savaient rendre. 

Idir raconte : "Je me souviens de la réponse de ma mère lorsque Gérard Geoffroy, mon flûtiste, s’excusait de ne pas parler sa langue :

"Ta flûte, elle le parle très bien" lui disait-elle."

On le voyait sur scène debout comme un chêne le sourire irradiant le visage au côté d'Idir de Tarik Aït Hamou,  fier et souriant. Il faisait parler comme personne sa flûte. Il était cette voix musicale intérieure qui traverse la scène et les âges. Gérard Geoffroy avait accompagné Idir depuis ses premiers 33 tours. Comme Vava Inouva. Autant dire que les deux artistes étaient ensemble depuis les débuts.

Avec la disparition de Gérard Geoffroy, c'est la fin d'une époque. Il y a eu d'abord la disparition du bassite Hachemi Bellali, ensuite celle de l'organiste émérite Houari qu'on voyait se démener sur scène, puis l'année dernier il y a eu Idir.

“Gérard était un artiste comme il y en a très peu. Il a joué de toutes les flûtes du monde (et juste en plus, ce qui ne gâte rien) avec une élégance rare. Il restera unique dans nos pensées“. Jean Paul Prat.

Geoffroy Gérard a certes disparu mais sa flûte continue à bercer de nombreuses générations de passionnés de musique. Repose en paix l'artiste, tu nous manqueras comme nous manquent déjà bien de nombreuses voix.

Auteur
Hamid Arab