Aller au contenu principal
Body

POLEMIQUE (VIDEO)

Grave dérapage du ministre Sid Ali Khaldi !

Après le wali d'Oran qui a ignoblement humilié une respectable enseignante voilà que Sid Ali Khaldi, le ministre de la Jeunesse et des sports s'illustre tristement par une déclaration gravissime. 

Lors d'un rassemblement de la campagne ce jeudi à la salle Harcha (Alger), pour révision constitutionnelle prévu le 1er novembre, le ministre la Jeunesse et des Sports Sid Ali Khaldi, a tenu des propos controversés qui suscitent une vague d'indignations des Algériens sur les réseaux sociaux.

La vidéo relayée massivement et commentée sur les réseaux sociaux, jeudi 22 octobre, a déclenché une vive polémique en Algérie.

On y voit le ministre de la Jeunesse et des sports, Sid Ali Khaldi, s'adressé aux opposants de la nouvelle constitution "celui qui n'est pas content n'a qu'à changer le pays", comme le montre la vidéo.

Voilà donc un très courageux ministre qui somme les Algériens à voter oui à la Constitution ou quitter le pays. 

Comme nous vous le disions "l'Algérie nouvelle" est en marche. Mais nous rappelons à ce ministre  oublieux que bien des zélés comme lui ont éructé contre le peuple, on sait où ils ont fini. Abdelmalek Sellal, l'ancien patron de Sid Ali Khaldi, coule de jours heureux en prison. Et l'autre ex-ministre qui avait déclaré en 2014 : "naaldin li may habnech", Amara Benyounès pour ne pas le nommer, est lui aussi à l'ombre d'une cellule bien gardée.

Auteur
Sofiane Ayache