Aller au contenu principal
Body

Communiqué

Halte à l'instrumentalisation de la Kabylie !

Déclaration du Rassemblement pour la Kabylie :

Suite à la déclaration de la représentation marocaine à New York manifestant son soutien au "droit à l'autodétermination du peuple kabyle", le RPK

prévient que la Kabylie n'a pas vocation à servir de variable d'ajustement dans les politiques des régimes anti- démocratiques du Maroc et de l'Algérie 

qui rivalisent dans les atteintes aux libertés de leurs citoyens et où les droits politiques des Amazighs sont bafoués et des régions entières ostracisées.

La revendication légitime de la Kabylie pour la reconnaissance politique de sa spécificité et son opposition au pouvoir  d'Alger n'ont pas à être instrumentalisés dans les conflits de la région à des fins uniquement de positionnements geo-stratégiques. 

L'annonce de la représentation marocaine concernant  la Kabylie ne fait que conforter le pouvoir algérien dans ses manœuvres qui visent à  la diaboliser ainsi que  ses militants pacifistes et pousser à la division entre Algériens.     

Le RPK rappelle que la Kabylie n'a pas de tuteurs et n'a mandaté aucune personne ou organisation pour agir et parler en son nom.

Au Makhzen et aux apprentis sorciers du sérail algérien et à leurs clientèles respectives, il y a pourtant une réponse évidente :

 Les Kabyles se sont déjà clairement autodeterminés. 

La Kabylie qui a toujours été algérienne l'a récemment confirmé, si besoin est, par des quasi référendums hebdomadaires que donne à voir sa forte mobilisation et son implication dans le mouvement populaire algérien. 

Enracinés  profondément dans la terre d'Algérie avec la continuelle volonté de lui donner le meilleur destin, la population de Kabylie  continue malgré le climat de terreur,  à se mobiliser massivement  aux côtés d'autres patriotes algériens qui viennent trouver refuge sur son sol, pour libérer l'Algérie de ce système et bâtir  une Algérie libre et démocratique.

 

Le 18 juillet 2021

Pour le RPK /Malika Baraka 

Auteur
RPK /Malika Baraka