Aller au contenu principal
Body

EXPRESS

Incendies en Kabylie : L’indemnisation des sinistrés des feux de forêts "les prochains jours"

Les opérations d’indemnisation des agriculteurs et des éleveurs victimes des feux de forêts commencera à partir des prochains jours sur la base des résultats des opérations intersectorielles de recensement et d'évaluation des dégâts, a annoncé mercredi à Alger le ministre des l’Agriculture et du développement rural, Abdelhamid Hamdani.

"Le dédommagement des victimes se fera en nature dans les jours qui viennent sur la base des résultats des opérations de recensements", a assuré M. Hamdani, lors d'un point de presse en marge d’une rencontre avec les directeurs des services agricoles des 58 wilayas consacrée à l’actualité de son secteur et à la feuille de route tracée pour 2020-2024.

Les incendies qui ont ravagé la Kabylie la première quinzaine d'août ont fait plus de 200 victimes. Plus de 30 000 ha de massifs forestiers et vergers sont partis en fumée. De nombreux élus ainsi que le directeur des forêts de Tizi-Ouzou ont réclamé la mise en état de sinistré toute la wilaya.

Le ministre de l'Agriculture a souligné que l’opération intersectorielle de recensement et d’évaluation des dégâts occasionnés par les feux de forêts touchait à sa fin et que l’heure était à la reconstitution rapide de ces zones sinistrées pour que la vie sociale et économique reprenne son cours normale.

A cet effet, il a fait savoir que son secteur préparait des opérations pour le reboisement des forêts et l’acheminement des animaux près des zones sinistrées de sorte que les agriculteurs et les éleveurs puissent reprendre progressivement leurs activités.

"L’opération concernera dans un premier temps les wilayas les plus éprouvées et s’entendra par la suite à toutes les wilayas qui ont été touchées par ce fléau", a-t-il précisé.

Interrogé sur le montant financier consacré par les pouvoirs publics pour dédommager les victimes de ces sinistres, M. Hamdani a répondu qu’il "suffisait de voir l’ampleur des pertes pour évaluer le montant des indemnités".

"Ce sont plus 90.000 hectares ravagés par les feux et plus de 10.000 animaux de différentes espèces qui ont été calcinés. C’est énorme", a-t-il déploré, assurant l’engagement des pouvoirs publics, sur instruction du président de la République, à dédommager tous les sinistrés "quelque que soit la nature et le montant de leurs pertes".

Auteur
Avec APS