Aller au contenu principal
Body

FRANCE

Islam : Emmanuel Macron obtient du CFCM la création d'un conseil des imams

Fini les imams venant des pays d'Afrique du nord et de Turquie. Terminé aussi le paiement des imams de France par ces pays. L'Elysée veut des imams formés en France et aux lois de la république. 

Emmanuel Macron a reçu ce mercredi soir les dirigeants du Conseil français du culte musulman qui, à sa demande, ont présenté les grandes lignes d'un conseil national des imams qui sera chargé de labelliser les imams en France, a indiqué l'Elysée.

Le chef de l'État leur a en outre demandé de rédiger d'ici quinze jours, en lien avec le ministère de l'Intérieur, une «charte des valeurs républicaines» sur laquelle devront s'engager le CFCM et les neuf fédérations qui le composent.

Il leur a donné rendez-vous dans une quinzaine de jours pour venir lui présenter cette charte, a indiqué l'Elysée, confirmant les informations du Figaro et du Parisien.

Cette nouvelle institution, présentée comme une sorte de conseil de l'ordre sur le modèle de celui des avocats, pourra non seulement labelliser les imams et leur donner une carte officielle (actuellement, aucun label n'est nécessaire et il est possible de s'autoproclamer imam) mais aussi leur retirer l'agrément en cas de manquement à la charte et à un code d'éthique qu'il devra élaborer.

Le président a donné au CFCM six mois pour mettre en œuvre un référentiel de formation des imams.

En fonction de leur rôle (imams dirigeant la prière, imams prêcheurs et imams conférenciers), il leur sera demandé différents niveaux de connaissance du français et de diplômes, allant jusqu'à des formations universitaires. Le conseil devra faire entrer les imams actuels dans ce modèle.

 

Auteur
Avec RFI /AFP