Aller au contenu principal
Body

LECTURE

Jeunes Algériens à vos livres : Orwell et l’anthropomorphisme en littérature

L'anthropomorphisme, vous ne m'avez pas attendu pour le savoir, c'est attribuer à des choses ou à des animaux une morphologie humaine avec un comportement, un langage et des idées humaines.

C'est une très vieille habitude dans la pratique pédagogique de la littérature et de l'enseignement, en général. Rassurez-vous, je ne vous entraîne pas vers une lecture enfantine mais vous propose aujourd'hui un livre des plus connus et appréciés au monde.

L'anthropomorphisme permet d'atteindre la réalité du monde avec cette liberté que donne l'irréel. Pour le roman d’aujourd’hui, les spécialistes parlent plutôt de dystopie. C'est le contraire de l'utopie car la dystopie imagine un monde impossible et sombre dans lequel l'être humain ne pourrait évoluer sans un destin fatal.

Dans notre épisode précédent, j'avais fait la même remarque pour le sens de l'absurde en littérature. Ce sont des moyens détournés qui ouvrent tous les champs d'introspection et de création dans l'approche critique des Hommes.

Qui ne se souvient pas de «La planète des singes» dans lequel l'exercice fut identique ?

George Orwell, auteur du magistral roman «1984», dont je vous avais déjà entretenu dans cette rubrique, propose quelques années avant, avec « La Ferme des animaux » (voir la vidéo plus bas), un monde dystopique et anthropomorphique si merveilleusement imaginé par lui.

C'est à travers une ferme d'animaux que l'auteur nous entraîne pour vivre l'une des plus grandes leçons pédagogiques sur la sociologie, la philosophie et l'organisation politique des Hommes. George Orwell, de son vrai nom Eric Arthur Blair, né dans les Indes Britanniques, va publier les deux grands ouvrages juste après l'anéantissement qu'à provoqué le nazisme. Son œuvre est une allusion directe aux travers et dérives des gouvernements.

Des animaux prennent le pouvoir dans une ferme et en chassent les propriétaires humains. Comment vont-ils se comporter ? Vite, précipitez-vous dans la lecture savoureuse de ce roman simple, très court et si passionnant.

Rappelez-vous, la littérature est avant tout un plaisir dont vous êtes seul juge. Nous ne sommes là que pour vous orienter. Si vous n'appréciez pas, ne laissez pas les gourous de la littérature vous donner des remords.

Cependant, si vous lisez « La Ferme des animaux » de George Orwell au premier degré, nul doute que vous en serez déçus.

Pour terminer, pourquoi ce grand roman n'est-il pas plus connu que cela ? Tout simplement parce que l'immensité de « 1984 » occultera tout le reste ou à peu près. Les amoureux de la lecture tentent de rendre à l’œuvre globale un certain équilibre, car le talent y est certainement partagé dans les deux romans.

Bonne lecture !

Auteur
Boumediene Sid Lakhdar, enseignant
 

Ajouter un commentaire