Aller au contenu principal
Body

TOKYO

Jeux paralympiques : 2 nouvelles médailles d'or et deux records du Monde pour l'Algérie

L'athlète algérienne du lancer, Safia Djelal (F57) et le sprinteur Athmani Skander-Djamil (T13) ont remporté les médailles d'or paralympique, respectivement, du lancer de Poids (F57) et de l'épreuve du 400m, jeudi lors des finales disputées pour le compte de la 10e journée des Jeux de Tokyo, avec à clé deux nouveaux records du monde pour chacun.

Djelal s'est adjugée le titre suprême grâce à son second essai à 11.29m, un nouveau record de la classe (l'ancien était détenu depuis mars 2018 par la Mexicaine Ortiz Hernandez Marie 11.16m).

L'athlète algérienne qui a eu le mérite de réussir lors de son concours, ses six essais dont trois lancés au delà des 11.11mètres, a offert ainsi la troisième médaille en vermeil à l'Algérie, après celle obtenue par la judokate Abdelaoui Cherine dans la catégorie des -52kg, et de Athmani Skander-Djamil (T13), portant le total à 9 médailles dont 2 argent et 4 bronze.

Lors des derniers Mondiaux de Dubai, Safia Djelal (38 ans), avait remporté la médaille de bronze au poids avec un jet à 10.10m.

La seconde place du concours du poids (F57) est revenue à la Chinoise Xu Mian (10.81m) devant la Nigériane Iyiazi Eucharia (10.40m).

Pour sa part, l'autre algérienne Nassima Saifi  a pris la 5e position avec un jet à 10.29m, réussi à son 4e essai et qui constitue sa meilleure performance de la saison. Par contre, Nadia Medjmedj qui était dans la liste de départ du concours, n'est retirée de la compétition avant le coup d'envoi.

De son côté, le sprinteur Athmani Skander-Djamil s'est adjugé le titre paralympique du 400m, en remportant la finale en 46.70, avec à la clé un nouveau record du monde de l'épreuve (l'ancien était détenu par le Marocain Mohamed Amguoun 46.92, depuis juillet 2017 à Londres).

C'est la seconde médaille de Skander-Djamil, après l'argent du 100m où il avait établit un nouveau record d'Afrique (10.54), derrière le champion paralympique en titre, l'Irlandais Jason Smyth (10.53).

Déjà en demi-finale de l'épreuve du 400 (T13), Athmani Skander-Djamil (29 ans) avait réalisé le meilleur temps des deux séries qualificatives, en remportant la 1re série en 47.86, alors le champion paralympique en titre, le Marocain Amguoun avait remporté sa série en 48.52.

 

Auteur
Avec APS