Aller au contenu principal
Body

DISSIDENCE CITOYENNE

La révolution citoyenne algérienne se poursuit au Canada

Aucun signe d'essoufflement à déceler au sein de la communauté algérienne du Canada. Au contraire, toujours aussi nombreuse. Elle a pris part à la manifestation de dimanche, le 6 octobre, à la Place du Canada (Montréal) pour le soutien à une révolution citoyenne qui complète sa 33e semaine. La veille est une date qui symbolise l'anniversaire d'une révolte populaire à laquelle la communauté tient à la souligner. 

Pour lutter contre l'oubli et pour l'Histoire, le 5 octobre 1988 est un souvenir triste qui a beaucoup marqué les esprits des algériens. Cette journée fut un drame, elle a fini dans le sang : plus 500 jeunes ont étés criblés de balles sous les ordres des militaires, suivi de plus de 3000 blessés et des milliers de victimes de la torture. 

Montréal

Plus que déterminée, la diaspora algérienne ne compte pas s'arrêter, elle poursuit son engagement pour la cause algérienne avec la même ardeur et dynamique. Ce dimanche, la manifestation s'est organisée et mobilisée d'une façon inhabituelle, car les algériens du Canada ont marché silencieusement de La Place du Canada vers le consulat d'Algérie pour commémorer le 5 octobre et pour exiger la libération des détenus.

En empruntant la rue Sherbrooke, pendant tout le long du trajet, avec des drapeaux amazighs et algériens, et des pancartes à la main, dessus, ils ont exprimé des sentiments de révolte et avec des écrits hostiles au pouvoir militaire dirigé notamment par Gaïd Salah, et le refus de participer à une élection présidentielle prévue pour le 12 décembre.

Très soucieux de la situation du pays et la sécurité de ces citoyens, ils ont dénoncé les arrestations arbitraires auxquelles le pouvoir s'adonne en toute impunité. Plus d'une centaine de jeunes incarcérés injustement, suivi de journalistes, blogueurs et animateurs politiques. 

Pour attirer l'attention des autorités canadiennes, un collectif de militants organisé autour d'une structure appelée "La convergence pour le changement démocratique en Algérie", a saisi l'opportunité des élections fédérales prévues en ce mois d'octobre pour demander dans une longue lettre au premier ministre, Justin Trudeau, de soutenir une révolution légitime du peuple algérien. 

Cet événement de Montréal est médiatisé en faveur de la cause, surtout avec les réseaux sociaux qui l'ont diffusé pour démontrer que le citoyen algérien malgré l'éloignement et l'exil maintient son attachement au pays de naissance. 

 

Auteur
Messsaoudene Mahfoudh
 

Ajouter un commentaire