Aller au contenu principal
Body

HOMMAGE

Lahouari Addi : Si la constitution était respectée le Dr Fekhar serait en vie !

Nous venons d'apprendre le décès tragique du Dr Kameleddine Fekhar, en prison. Pendant des années, Dr Fekhar a été harcelé par la police politique des généraux qui n'acceptent pas que les positions politiques du FFS s'enracinent en dehors de la Kabylie.

Ils veulent réduire la demande de la démocratie à une demande régionaliste. Kameleddine Fekhar a été assassiné par le régime des généraux, alors que le général Gaïd Salah parle du respect de la constitution... Si la constitution était respectée, Kamel Eddine Fekhar serait en vie. Kameleddine Fekhar a été assassiné parce que le Mzab est loin de la capitale où la presse nationale et étrangère est concentrée.

Les généraux sont des haggaras. Ils l'ont été et le seront toujours tant qu'ils dominent les ministères de souveraineté comme celui de la Justice. Kameleddine Fekhar est un martyr national de la démocratie.

Le vendredi prochain ses portraits seront brandis de Annaba à Maghnia et d'Alger à Tamanrasset.

Il faut exiger la libération de tous les militants de droits de l'homme arrêtés arbitrairement, à Mascara et à Ghardaia, notamment Baba Ahmed Nedjar condamné à perpétuité pour un crime qu'il n'a pas commis. Il est en prison à vie pour avoir adhéré au FFS  !

Yetnahaw ga3 pour qu'enfin la justice soit respectée dans ce pays.

Repose en paix Kameleddine, tu ne seras pas mort pour rien.

Auteur
Lahouari Addi
 

Commentaires

Permalien

MERCI MONSIEUR ADDI UN VRAI DEMOCRATE

Ajouter un commentaire