Aller au contenu principal
Body

PUBLICATION

Le combat pour la lumière de Brahim Saci

Les mots apaisent les douleurs, ils apportent un certain réconfort, ils sont le refuge idéal. Les mots deviennent des poèmes quand la passion se fortifie de jour en jour. Les poèmes de Brahim Saci continuent leur voyage ; pour le poète et pour ses lecteurs.

 

"Naufrage", publié aux éditions du Net à Paris, est le huitième livre de poésie de Brahim Saci. Comme les précédents livres, celui-ci trace plusieurs chemins : ceux de la douleur mais aussi ceux de l’espoir, de la sagesse et de la spiritualité.

Parfois le poète est un observateur attentif : il sait déceler les anomalies de ce monde qui écrase les plus faibles, qui ne fait cas que de ceux qui possèdent l’argent et le pouvoir. Les observations du poète dites en rimes deviennent des hymnes ; elles sont alors fort utiles pour ceux qui croient à un monde meilleur. Parfois le poète se laisse aller et confie ses peines insurmontables : il livre ainsi son cœur blessé, son âme angoissée, sa volonté rétrécie, son malaise déroutant.

"Naufrage" est aussi une quête : une quête de soi-même dans un monde qui impose un air du temps qui fait tout pour abrutir les masses. La force de la poésie est justement sa capacité à sortir des moules prêts à l’emploi.

Dans sa poésie, Brahim Saci se raconte, dans le temps et dans l’espace ; le lecteur le suit dans ses interminables pérégrinations et se sent impliqué par ces mots crus mais vrais, ces mots qui permettent une certaine élévation de l’âme. Dans les rues et ruelles de Paris, Brahim Saci raconte ses souvenirs ; joyeux et tristes, ces souvenirs forment une vie, des existences plus ou moins réussies, plus ou moins marquantes.

Le lecteur entre avec le poète dans ses estaminets pleins d’histoires, ces cafés qui ont vu des femmes et des hommes se côtoyer, s’aimer puis se séparer, douloureusement. Mais la douleur est également cet outil irremplaçable pour devenir plus fort ; pour saisir l’essentiel dans un univers qui a pour habitude de vaciller, de devenir impitoyable.

Loin de Paris, un peuple se bat pour sa liberté, sa dignité, la justice sociale et la démocratie. Brahim Saci a également une énorme sympathie pour ce peuple algérien qui tente de déjouer les plans diaboliques de la dictature militaire. La poésie mène à tout ; elle mène surtout à ces valeurs humaines qui ne se découragent jamais pour saisir le soleil de la vie, le soleil de la fraternité, le soleil de l’amour infini. Naufrage s’inscrit dans ce merveilleux combat pour la lumière, pour les lumières, c’est pour cela qu’il vaut le détour.

Youssef Zirem "Naufrage", éditions du Net, Paris, 2021

Auteur
Youssef Zirem, écrivain