Aller au contenu principal
Body

ENERGIE

Le cours du pétrole en baisse en attendant le sommet de l'Opep

Les prix du pétrole ont baissé jeudi, après avoir atteint la veille de nouveaux plus hauts en huit mois et demi, alors que se profilent les réunions des ministres de l'Opep+ lundi et mardi prochain.

A l'issue d'une séance écourtée en raison de la fête de Thanksgiving, jour férié aux Etats-Unis, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier a perdu 1,81% par rapport à la clôture de mercredi, à 47,73 dollars.

A New York, le baril américain de WTI pour la même échéance a cédé 1,58% à 44,99 dollars. Le WTI avait atteint 46,26 dollars le baril en cours de séance américaine mercredi, un niveau plus vu depuis le 6 mars. Le Brent a de son côté attendu quelques heures avant d'atteindre un nouveau record depuis cette date, à 49,09 dollars le baril en cours de séance asiatique.

Malgré les baisses de jeudi, les deux cours de référence affichent toujours une hausse d'environ 25% depuis le début du mois de novembre. "Les nouvelles concernant le vaccin (contre le Covid-19) sont positives, une hausse des prix était donc naturelle ces dernières semaines", a estimé Bjornar Tonhaugen, analyste de Rystad. Cet optimisme largement partagé sur les marchés a peut-être poussé les cours du brut "un peu trop haut", a-t-il continué, rendant logique "une correction" ce jeudi.

Les investisseurs sont désormais tournés vers le prochain sommet des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs alliés de l'Opep+ qui se retrouvent en début de semaine prochaine pour statuer sur l'accord de réduction de la production qui les lie.

Selon celui-ci, le retrait actuel du marché de 7,7 millions de barils par jour doit être ramené à 5,8 millions à compter de janvier 2021 mais beaucoup d'experts du marché tablent sur un report de trois à six mois.

Auteur
Avec APS