Aller au contenu principal
Body

ARBITRAIRE

Le gouvernement interdit la réunion du conseil national du RCD

Dans un communiqué rendu public aujourd'hui mercredi 23 septembre, le Rassemblement pour la culture et la démocratie informe que le gouvernement interdit la réunion du conseil national du RCD.

Pendant que les partis courtisans du régime se réunissent comme ils veulent et font généreusement bombance dans les hôtels de luxe à Alger pour rappeler leur allégeance à l'équipe en place, l'opposition fait les frais de leurs positions. C'est le RCD qui en fait les frais le premier en la matière.

Dans un communiqué, il annonce que la réunion de son conseil national est interdite. Le fait est inédit depuis l'ouverture démocratique. Décidément le pouvoir de Tebboune ne fait rien comme son ancien mentor, Abdelaziz Bouteflika. A la mise au pas de la presse et l'emprisonnement à tous de bras des jeunes activistes politiques, il vient de s'illustrer en ajoutant une interdiction de réunion à un parti légal. Plus grave : aucun motif n'est avancé par le gouvernement.  C'est la politique du fait accompli. En clair, le gouvernement s'assoit sur la loi et la constitution qui reconnaît la liberté d'expression. 

Lire le communiqué du RCD ci-après:

"La remise en cause du multipartisme se confirme. En effet, la réunion statutaire du conseil national du RCD programmée pour le vendredi 25 septembre 2020  à l’hôtel El Riadh vient d’être officiellement interdite par le gouvernement. Cette interdiction d’une réunion de la direction nationale du RCD est une première depuis la création du parti.   

Par cette attitude de vouloir mettre des entraves au débat dans la société, y compris à l’intérieur des structures des partis, le pouvoir semble avoir choisi la politique du pire.

Le RCD dénonce cet état de fait et assure ses militants et, au-delà, toutes Algériennes et tous les Algériens qui se battent pour l’avènement de la démocratie de son engagement sans faille contre tous les autoritarismes.  

Pour rappel, le RCD a déposé une demande de tenue de cette session du Conseil national auprès de l’administration de la wilaya d’Alger en date du 09 septembre, après un accord préalable de la direction de la structure hôtelière, en date du 02 septembre.
Le RCD

Alger, le 23 septembre 2020