Aller au contenu principal
Body

EXPRESS

Le journaliste Zoheïr Aberkane relâché

Après avoir été arrêté et entendu au commissariat d'El Harrach, le journaliste Zoheïr Aberkane a été relâché dans la soirée.

Ce journaliste fait partie des grand témoins qui documente par son travail le mouvement populaire. "J'ai laissé derrière moi Djellout Mohamed et Mohamed El Ghali Bekakra au commissariat d'El Harrach. Je ne sais pas s'il ont été relâchés ou pas", écrivait-il une heure seulement après sa remise en liberté. C'est dire tout l'engagement de ce journaliste freelance.

Cette arrestation (et libération) intervient dans une période particulièrement tendue où le régime s'emploie à faire taire toute voix libre. Sans doute conscient de sa profonde impopularité (voire le ridicule taux de participation aux élections), le pouvoir ne supporte plus aucune critique. Nerveux et surtout incapable d'imaginer la moindre sortie de crise multidimensionnelle qui garrote le pays, il fait ce qu'il sait faire : réprimer, interdire. 

Auteur
L. M.