Aller au contenu principal
Body

Alors que les autorités algériennes gardent le silence

Le maréchal Haftar aurait menacé l'Algérie de "transférer la guerre" à ses portes !

Le marechal Haftar, aurait menacé les autorités algériennes de " transférer la guerre aux frontières algériennes en quelques instants" après que des forces algériennes, selon ses dires, "ont profité de l'État de guerre que vit la Libye pour faire incursion dans ses terres", avait-il révélé lors d'un meeting avec ses collaborateurs, que la chaîne Al Jazeera a diffusé, sans préciser le lieu et la date de cette rencontre.

Le maréchal Haftar aurait alors demandé a son commandant Abdelkrim de signifier aux algériens " que de tels agissements entre frères ne sont pas tolérables". Ce a quoi les autorités algériennes, après s'être excusées, ont répondu que les incursions "sont des faits d'agissements individuels, qui se sont terminés en une semaine", a-t-il ajouté.

Les autorités algériennes qui prônent le non-interventionnisme, n'ont pas encore réagit aux allégations du maréchal Hafter. Elles ne les ont ni confirmé, ni infirmé, mais les allégations libyennes restent un dangereux précédent et une brèche à toutes les dérives. La vigilance est de mise.
 

Auteur
La rédaction