Aller au contenu principal
Body

MEDIA

Le Matin d'Algérie évoqué dans la presse polonaise 

Hamza Amarouche, le journaliste polonais Michał Zichlarz, le vénérable Stefan Zywotko et son fils Mieczysław.

Suite à la visite du Matin d'Algérie, le 22 juin passé, à la ville de Szczetin, en Pologne, pour rencontrer et interviewer l'ex-entraîneur du grand Jumbo Jet, Stefan Zywotko, le premier site web d'information en Pologne, Interia, a couvert cette visite et a interviewé notre correspondant Hamza Amarouche sur place. 

Le site polonais a profité de l'occasion pour saluer Le Matin d'Algérie pour cet hommage rendu à l'immense Stefan Zywotko, 99 ans, chez lui en Pologne, tout en évoquant son parcours en Algérie avec la JSK.

Michal Zichlarz, journaliste et analyste sportif, qui vient d'achever un livre sur Stefan Zywotko, qualifie cette visite du grand hommage.

''Je trouve cette initiative du journal Le Matin d'Algérie vraiment exceptionnelle. Je suis ému de voir le Matin d'Algérie rendre hommage à celui qui a fait un jour le bonheur du football algérien. Pendant mes plusieurs rencontres avec Zywotko dans le cadre de la préparation d'un livre sur son parcours, J'ai pu sentir de près l'attachement de Stéphane à son ancien club. Il aime beaucoup votre region et à 99 ans, il mérite cette visite. Merci a vous !'', a-t-il confié à notre envoyé spécial.

En effet, une partie de la rencontre avec Stefan Zywotko a été diffusée en live sur la page facebook du Matin d'Algérie. https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=3319498154743133&id=100000489420266

La deuxième partie de l'entretien sera publiée sur notre site dans quelques jours. En outre, d'anciens articles de presse seront attachés à l'article évoquant le parcours de Stefan Zywotko, et cela à l'occasion de la fin de la saison 1979-1980 qui a permis à la JSK de devenir championne d'Algérie.

Dans le même entretien, le technicien polonais évoquera sa vie et ses 14 ans d'expérience avec le club kabyle qu'il considère comme sa deuxième famille. L'inusable Zywotko a avoué à son correspondant, également, que malgré son âge, il souhaite et est toujours prêt à visiter la Kabylie s'il reçoit une invitation par son ancien club. 

La balle est dans le camp de la JSK

 

Auteur
La rédaction
 

Ajouter un commentaire