Aller au contenu principal
Body

EXPRESS

Le ministère de la Culture : "Attenter à la mémoire d'Abane Ramdane est inacceptable"

Le ministère de la Culture a mis fin, dimanche, aux fonctions du directeur de la Culture de la wilaya de M’sila, Rabah Drif, pour "outrage et offense" à l'un des symboles de la Glorieuse révolution nationale, a appris lundi l'APS auprès des services de la wilaya.

"Attenter à la mémoire de Abane Ramdane est un acte inacceptable dans le fond et la forme", a indiqué un communiqué du ministère de la Culture, qui souligne que Abane Ramdane "est l'une des figures emblématiques de la Glorieuse révolution nationale et l'un des architectes du Congrès de la Soummam".

"L'atteinte à la mémoire des chouhada et moudjahidine qui ont sacrifié leur vie pour la patrie ne relève en aucun cas de la liberté d'expression", a précisé le communiqué.Le ministère de la Culture s'est défendu contre un tel acte "irréfléchi", un acte "moralement et politiquement inacceptable émanant de l'un de ses cadres".

Le ministère de la Culture ajoute que cette attitude "ne respecte point les règles de responsabilité, dont doivent faire preuve chaque cadre et homme de culture qui assume la direction de la culture et représente la politique culturelle du gouvernement auprès des citoyens et des habitants de l'une des wilayas du pays".

Scénariste de plusieurs films sur l'histoire, Rabah Drif a occupé le poste de directeur du musée national Nasreddine Dinet, avant d'être à la tête de la direction de la culture de la wilaya de M'sila. Certaines sources le disent proche d'Azzedine Mihoubi, patron du RND. C'est lui qui l'a propulsé au devant de la scène culturelle du temps où il tenait le ministère sous Bouteflika.

Auteur
Avec APS
 

Ajouter un commentaire