Aller au contenu principal
Body

COMMENTAIRE

Le monde déconfine, l'Algérie toujours confinée jusqu'au 13 juin

Alors que les gouvernements du monde déconfinent à tout-va, en Algérie, l'exécutif Djerad a décidé le maintien du confinement sur l'écrasante majorité des wilayas du pays.

Surtout ne demandez pas la facture économique du confinement imposé depuis mars, elle ne semble pas la priorité des autorités.

Dans un communiqué rendu public ce jeudi, le gouvernement d'Abdelaziz Djerrad a décidé "l'application d'un confinement partiel à domicile, de 17 heures jusqu'au lendemain à 7 heures du matin, applicable aux wilayas de Batna, Béjaia, Blida, Tlemcen, Tiaret, Tizi-Ouzou, Alger, Sétif, Sidi Bel Abbes, Constantine, Annaba, Médéa, Oran, Bordj Bou Arreridj, Tipaza et Ain Defla et ce, pour une période de quinze  jours, applicable à compter du samedi 30 mai jusqu'au samedi 13 juin 2020".

La même source ajoute :  La prorogation, pour le reste des wilayas, du confinement partiel à domicile de 19h00 jusqu'au lendemain à 7h00 du matin pour une période de quinze jours, applicable à compter du samedi 30 mai jusqu'au samedi 13 juin 2020".

Fait inexpliqué : malgré des taux d'infections particulièrement insignifiants, certaines wilayas comme Tlemcen, Tizi-Ouzou, Bejaia sont maintenues sous confinement. Exemple ? Selon le dernier bilan rendu public, Vingt-neuf (29) wilayas ont enregistré des taux inférieurs au taux national, alors que 17 wilayas n'ont recensé aucun nouveau cas positif au coronavirus durant les dernières 24 heures. 

En revanche, il a été décidé "la levée totale du confinement pour les Wilaya de Saïda, Tindouf, Illizi et Tamanrasset". 

Auteur
Yacine K.