Aller au contenu principal
Body

Justice

Le tribunal de Sidi M'hamed a requis un an de prison contre le général Benhadid

L'ancien général Hocine Benhadid est poursuivi pour outrage à corps constitué. Son procès, déjà reporté une première fois en décembre dernier, s’est tenu, jeudi, auprès du tribunal Sidi M’hamed d’Alger. 

Les avocats de l'accusé ont bâti toute leur défense sur l'absence de plainte préalable en matière d’outrage, comme le stipulent les articles 144 et 146 du code pénal, rapporte El Watan. Cependant le général Benhadid ne s'est pas rétracté dans ses déclaration soutenant notamment qu’il avait critiqué la gestion du chef d’état-major et il n’a à aucun moment outragé l’institution.

A l'issue de longues heures de débats et plaidoiries, le parquet a requis une année de prison ferme alors que le tribunal a mis en délibération l’affaire. Le verdict sera rendu le 22 mars.

Auteur
La rédaction