Aller au contenu principal
Body

Commémoration du 1er Novembre

Le wali de Constantine renonce à programmer le chanteur Houari Manar

La participation du chanteur Houari Manar aux festivités du 1er Novembre au Zénith de Constantine, a été annulée par le wali Abdel Sami Saidoun, après une grande campagne de protestations sur les réseaux sociaux.

De nombreux Algériens dont des Constantinois ont exprimé leur opposition à la participation de ce chanteur rai aux festivités du 63e anniversaire du déclenchement de la Guerre de libération nationale.

Les internautes lui reprochent son look osé, d’autres l'accusent de se produire dans les cabarets et ses chansons sont indécentes. Des noms d'oiseaux et autres quolibets ont été lancés contre ce chanteur de raï réputé pour ses chansons légères. "Il aurait été indécent de commémorer le déclenchement de la guerre pour l'indépendance avec un chanteur de cabaret", proteste un Constantinois. "Que va-t-il chanter ?", s'interroge un autre.

De son côté le ministre de la Culture Azzedine Mihoubi, a accusé l'Office national de la culture et de l'information de ne pas respecter les critères de sélection des artistes qui animeront cette date phare de l'histoire moderne du pays. 

Constantine a déjà connu un autre scandale, celui de la statue de Ben Badis qui a fait couler beaucoup d'encre avant son déboulonnage.

Auteur
Khaled Ouragh