Aller au contenu principal
Body

REGARD

L’enseignement à la sauce des directeurs !

On ne sait pas si certaines personnes ont assimilé le message de l’actuelle révolte amorcée par le peuple depuis le 22 février ? Un message qui porte plus d’un sens en rapport avec la corruption, le sabotage, le bradage du pays, le vol, le gaspillage sous toutes ses formes, la fraude. 

Comment peut-on expliquer cette bassesse émanant de quelques enseignants exerçant dans l’une des écoles d’Akbou et qui affichent une overdose de zèle et de  vilenie  à l’égard de la personne du directeur ?  Les faits prouvent la   sacralisation voire la déification de ce commis de l’Etat qui n’est pourtant qu’un simple fonctionnaire.

Le réflexe du parti unique persiste encore dans les esprits de ces instituteurs qui ont cette vénération des administrateurs. Selon les échos,  les pseudo-enseignants de cette école, affiliés à un syndicat considéré pourtant parmi les plus rebelles, étalent des attitudes serviles le moins que l’on puisse qualifier, des éducateurs  qui se pressent lâchement à accomplir des besognes attribuées au directeur.  

Ils omettent plutôt ils ignorent qu’un enseignant est formé pour accompagner ses élèves en fonction d’un emploi du temps hebdomadaire et non à exécuter les tâches que la loi a départies aux directeurs en abandonnant leurs élèves durant les heures de travail pour satisfaire plutôt contenter leur  suprême dirigeant.

L’objet de cet écrit consiste à faire comprendre à tous ces enseignants qu’ils sont exhaustivement  dotés d’un statut au même titre que celui de leurs collègues directeurs, qu’ils ne sont pas obligés de se prosterner devant ces responsables qui ont des devoirs vis-à-vis de tout le  groupe pédagogique.

Il est impératif pour tous les éducateurs de se mettre en tête que c’est le directeur qui doit être au service de l’enseignant et non pas le contraire car toute action pédagogique repose sur la poutre centrale qu’est l’enseignant.

En voici, en vérité, quelques missions du directeur : il a un rôle de coordinateur pédagogique : il anime l’équipe pédagogique, coordonne le travail des enseignants, veille au bon déroulement des enseignements, suscite les initiatives, accueille les nouveaux maîtres, coordonne l’élaboration du projet d’école. 

En matière de fonctionnement, le directeur prend un certain nombre de décisions : après avis du conseil des maîtres, il répartit les élèves entre les classes, il répartit les moyens d’enseignement, il organise le travail des personnels communaux qui sont placés sous son autorité pendant le temps scolaire, il organise l’accueil et la surveillance des élèves et le dialogue avec leurs familles. Il préside le conseil des maîtres et le conseil d’école. Il représente l’école auprès de la commune et des autres collectivités locales. Il est responsable de la mise en œuvre des dispositions relatives à la sécurité. 

Comme il est l’interlocuteur des parents d’élèves et des associations culturelles et sportives. La législation lui  confère aussi une mission de protection des enfants qui commence par la vigilance face à l’absentéisme. Il n’est pas admissible de réduire la tâche d’un enseignant à une simple mission banale, sa valeur, son apport et son charisme lui attribuent bellement le titre de prophète.

Auteur
Rachid Chekri
 

Ajouter un commentaire