Aller au contenu principal
Body

DERNIERE MINUTE

Les animateurs de Mouwatana "emprisonnés" dans leur hôtel à Constantine

Les animateurs du Mouvement Watania sont, selon les informations que nous avons reçues, interdits d'actions politiques à Constantine. Selon les informations publiées sur les réseaux sociaux, on voit Salah Dabouz, Soufiane Djilali et les autres membres derrière la grille de l'hôtel qui les héberge. Nous venons d'apprendre qu'Ali Benouari, Saad bouakba sont arrêtés par les services de sécurité. Noureddine Nebab, Djamal Boulmaali et Anis Hamidi, membres de Jil Jadid étaient toujours aux arrêts.

Le mouvement @Mouwatana_dz (repose juridiquement sur des partis agréés) a été encore une fois empêché d’aller à la rencontre du citoyen, une partie des responsables du mouvement a été empêchée de quitter son hôtel, un autre groupe est toujours dans les commissariats.

Les autorités ne lésinent pas sur les moyens les plus retors pour empêcher l'opposition de s'exprimer. Outre les interdictions de rassemblements ou réunions, il vient d'innover en utilisant les camions-benne qui servent à ramasser les ordures. 

Les membres de Mouwatana ont été surpris de voir leur hôtel cernés tôt le matin. Déjà dans la nuit, des hommes en civil sont entrés dans l'établissement hôtelier pour vérifier l'identité des animateurs de Mouwatana.

"Le pouvoir utilise "officiellement" les moyens sales pour faire face à l'activité des opposants aux pouvoir.
Constantine "officiel" nous accueille avec des camions à ordures...", s'insurge Salah Dabouz dans un post sur facebook.

Auteur
La rédaction