Aller au contenu principal
Body

Match amical : Algérie 1 - Iran 2

Les Verts amorphes et peu convaincants !

Rabah Madjer a du pain sur la planche.

Devant une équipe iranienne tout juste moyenne finalement, les Verts de Rabah Madjer se sont inclinés logiquement 2 à 1 sur la pelouse de Graz en Autriche.

Première défaite donc pour le nouveau sélectionneur national qui a toutes les peines du monde à trouver le schéma tactique idoine pour une équipe en perte de repères. Face à l'Iran, il a pourtant essayé un système que les Verts maîtrisaient à la perfection sous l’ère Gourcuff. Mais la composante choisie pour ce 4-4-2 manquait de talent.

Rabah Madjer s'est vite rendu compte que les joueurs choisis pour affronter l'Iran n'étaient pas complémentaires. Au bout de 20 minutes de jeu, les hommes de Quieroz menaient déjà 2 à 0 ! On était pas loin d'ailleurs d'encaisser un troisième but, peut-être plus si les attaquants adverses avaient appuyé plus sur l’accélérateur. Après une demi-heure de jeu infernale, Madjer a dû donc réorganiser son onze, mais surtout sa défense. Il fait entrer Benmoussa sur le couloir gauche à la place de Bensebaïni repositionné dans l'axe, et décalant par la même occasion Mandi sur la droite. Un réajustement défensif qui a coûté sa place au milieu Hanni. D’ailleurs personne ne comprend pourquoi le sociétaire du club Moscovite est rappelé sur le banc ?

De toute façon, les changements de Madjer lors de ce match sont tous incompréhensibles, puisqu'en seconde mi temps, il fera sortir sa sentinelle, Medjani pour incorporer Slimani, un avant-centre et jouer avec deux pointes en attaque ! Des changements, il y en a eu dans ce match sans que le jeu des Verts ne s'améliore. En défense, au milieu tout comme en attaque, le jeu des Verts était particulièrement brouillant. On a du mal, au fil des minutes, à comprendre le système appliqué ! Heureusement qu'en seconde mi-temps, les Iraniens n'ont pas trop essayé de nous importuner. Quieroz a préféré lui aussi chambouler son équipe en effectuant pas moins de cinq remplacements.

Des changements qui ont, un petit peu influé sur la fluidité du jeu de la Team Melli . Mais malgré la réduction du score en début de seconde mi-temps par Chaffai, on n'a, à aucun moment, senti notre équipe nationale capable de niveler la marque. Désorganisée a tout les niveau, elle a perdu don football. Manifestement, il va falloir s'armer de trésors de patience pour retrouver les Verts qui nous ont fait rêver dans un temps pas si lointain !

Composition des équipes :

Algérie : Chaouchi, Boukhanchouche, Mandi (C), Bensebaini, Chafai, Medjani (Slimani 63'), Soudani, Mahrez (El-Melali 67'), Ferhat, Bounedjah (Abid 82'), Hanni (Benmoussa 33').

Entraîneur : Rabah Madjer

Iran : Beiranvand, Montazeri, Ghafouri, Khanzadeh, Ansarifard (Razaei 70'), Taremi (Amiri 38'), Haji Safi, Azmoun (Ibrahime 61'), Ezatolahi (Shojaei 46'), Jahanbakhsh (Ghodos 79').

Entraîneur: Carlos Queiroz.

Auteur
Rédaction sportive