Aller au contenu principal
Body

EXPRESS

L'hôpital de Skikda cherche médecins spécialistes désespérément

La direction de l’établissement hospitalier "Abderrezak Bouhara" de Skikda a décidé de suspendre son planning hebdomadaire d’interventions chirurgicales en raison du manque de médecins spécialistes, a-t-on appris lundi auprès de son directeur, Aissa Zermane.

"Cette décision a été prise eu égard au grand déficit dont pâtit l’hôpital Abderrezak Bouhara en matière de spécialistes et plus particulièrement d’anesthésistes et de réanimateurs", a déploré ce responsable, soulignant que les trois médecins présentement en poste au sein de cet établissement ne peuvent qu’assurer le bon fonctionnement des urgences chirurgicales et des gardes médicales.

Il a expliqué que sur les 8 anesthésistes et réanimateurs qu’emploie l'hôpital, 4 sont en arrêt de maladie alors qu’un cinquième a pris un congé sans solde.

"Les trois spécialistes restants veillent à assurer la permanence dans tous les services de l’hôpital et sont actuellement soumis à de fortes pressions, c’est pourquoi il a été décidé de reporter toutes les interventions chirurgicales précédemment programmées à une date ultérieure", a-t-il ajouté.

Le même responsable a également révélé qu’afin de pallier au manque de personnel médical et d’alléger la pression que subit l'hôpital, le directeur de la santé de la wilaya de Skikda avait décidé de lui affecter 2 médecins relevant de l’hôpital d’Azzaba et de l’ancien hôpital de la ville de Skikda, seulement ces 2 derniers ont à leur tour présenté des arrêts de maladie.

Face à la situation que traverse l’hôpital Abderrezak Bouhara, Zermane a appelé à faire preuve de compréhension en attendant de trouver une solution radicale "dans les plus brefs délais", assurant à cet effet que tout le staff administratif, médical et paramédical et autres corps communs, œuvrent à ce que cet établissement puisse remplir son rôle auprès des malades.

Il est à noter qu’au cours de l’année 2019, pas moins de 7.200 interventions chirurgicales relevant de diverses spécialités médicales ont été effectuées à l’hôpital Abderrezak Bouhara de Skikda.

Durant la même période, la maternité de cet établissement de santé a recensé la naissance de 6.640 nouveau-nés, dont 3.323 par césarienne.

Auteur
Avec APS
 

Ajouter un commentaire