Aller au contenu principal
Body

FOOT

Liga : les départs d’Iniesta et Xavi, de belles journées pour Messi et Mourinho… 

« C’est un jour compliqué pour moi, être ici pour dire au revoir alors que j’ai passé toute ma vie ici, » expliqua Andres Iniesta lors d’une conférence de presse remplie d’émotions pendant laquelle sa famille et ses coéquipiers le regardaient.

Le week-end suivant, le Camp Nou offrit une standing ovation à Iniesta, après qu’il soit entré en jeu lors d’une victoire 4-2 qui lui permit de remporter le 9e titre de sa carrière en Liga. Ses 16 saisons avec les Blaugrana ont vu cette légende locale marquer 35 buts et offrir 87 passes décisives en 442 matches de LaLiga Santander. Le buteur lors de la finale de la Coupe du monde 2010 joue désormais avec Vissel Kobe au Japon mais il reviendra sans doute un jour dans un nouveau rôle au Camp Nou.

28 avril - le dernier but de Xavi en Liga (2015) 

Quand le capitaine du Barça Xavi Hernandez poussa le ballon dans le filet pour assurer une victoire 4-0 contre Getafe au Camp Nou ce 28 avril 2015, ce geste sembla anecdotique. Mais ceux présents ce jour-là ont en fait assisté au dernier but en Liga de l’icône du Barça. Quelques semaines plus tard, il souleva sa 8e Liga et y ajouta la Copa del Rey et la Champions League pour célébrer le second triplé de sa carrière. En 17 ans au Barça, il a marqué 58 buts et offert 128 passes décisives, sans occulter l’héritage laissé et son influence sur la manière dont le football est joué dans le monde. Pressenti comme un futur entraîneur du Barça, Xavi polit actuellement ses connaissances sur le banc de l’équipe d’Al-Sadd au Qatar.

29 avril - l’Athletic Club permet au Pays Basque de conserver le titre de Liga (1984) 

Deux buts du défenseur central Inigo Liceranzu furent suffisants pour battre le voisin basque, la Real Sociedad, 2-1 à San Mames. Pour l’Athletic, cette victoire fut synonyme de titre en Liga, dépassant le Real Madrid à la différence de buts particulière. Javier Clemente était l’entraîneur de cette équipe légendaire qui comprenait le gardien Andoni Zubizarreta, le défenseur central Andoni Goikoetxea – surnommé le « Boucher de Bilbao » – et l’attaquant Manu Sarabia. Le huitième et dernier titre de l’Athletic en Liga fut doublé d’une victoire en finale de la Copa del Rey (1-0 face au Barça). Les années 1980 furent une époque dorée pour le football basque, la Real Sociedad ayant remporté les titres de champion d’Espagne en 1980/81 et 1981/82. 

1er mai – Lionel Messi marque son premier but en Liga (2005) 

La passe lobée de Ronaldinho fut parfaite et le numéro 30 du Barça, alors âgé de 17 ans, regarda le ballon retomber avant de battre Raul Valbuena, le gardien d’Albacete, pour offrir un avantage de 2-0 aux siens. Pour célébrer cela, le très souriant Brésilien offrit à l’Argentin de monter sur son dos et le jeune Messi le fit avec plaisir. Un Andres Iniesta tout jeune et le très chevelu Carles Puyol sprintèrent pour fêter cela en équipe. Tout le monde savait que ce moment était spécial. Depuis, Lionel Messi a marqué des centaines et des centaines de buts en Liga.

2 mai - le Real Madrid de Mourinho finalise le plus beau de ses titres (2012) 

Des buts de Gonzalo Higuain, Mesut Ozil et Cristiano Ronaldo (qui d’autre ?) permirent au Real Madrid de gagner 3-0 contre l’Athletic Club ce 2 mai 2012, confirmant leur consécration en Liga. Le seul titre gagné par Jose Mourinho pendant ses trois saisons au Bernabeu fut marqué par de nombreux records : ce Real fut la première équipe à atteindre 100 points et les 121 buts inscrits étaient également du jamais-vu. Les célébrations à Santiago Bernabeu furent très passionnées, le Real Madrid parvenant enfin à rompre la mainmise du Barça de Pep Guardiola sur la Liga.